PDA

Voir la version complète : APRÈS ALGÉRIE - SERBIE: Tout est à revoir


Zacmako
06/03/2010, 07h08
APRÈS ALGÉRIE - SERBIE
Tout est à revoir

Techniciens, fans, voire joueurs sont unanimes à déclarer que les Verts ont déçu sur tous les plans.

Cet amer constat laisse planer le doute chez tous les amoureux de l’Equipe nationale surtout que la phase finale du Mondial 2010 n’est qu’à 100 jours de sa tenue. Les Verts ne convainquent plus et c’est vraiment l’inquiétude. Par contre, ce qui est remarquable, c’est que face à cette grande appréhension et ces différentes critiques, le coach national, Rabah Saâdane demeure serein et très calme: «Je ne suis pas inquiet du tout. Je sais qu’il y a beaucoup de joueurs qui sont actuellement en méforme. On avait joué avec ce qu’on avait sous la main durant ce stage, mais pas avec le dispositif qu’on a voulu faire malheureusement», a-t-il fait remarquer.

Sur le terrain, face à la Serbie, l’entraîneur national, Rabah Saâdane, a surpris tout son monde en alignant une équipe très proche de celle qui a participé à la Coupe d’Afrique des nations, alors qu’il avait assuré avant ce match face à la Serbie: «Nous allons perdre ce match, mais je dois préciser que l’équipe va connaître un grand chamboulement.» Or, point de chamboulement de cette équipe à l’exception de l’entrée, pour la première fois, de Medhi Lacen. D’ailleurs, l’une des rares satisfactions de ce match a été Lacen qui a effectué une bonne prestation.
De plus, il est clair que Lacen aurait pu mieux s’exprimer si ses coéquipiers avaient joué avec la même disposition et le même état d’esprit collectif que celui durant la CAN 2010. La plus grande erreur des joueurs, dans l’ensemble, a été d’avoir primé le jeu individuel et les fioritures au détriment du jeu collectif, base du football. Côté joueurs, Raho a été hors sujet, Belhadj, trop brouillon et ne sachant parfois quoi faire entre défendre ou se porter résolument à l’offensive, chose qu’il aime beaucoup. Ziani n’a pas du tout eu le rendement voulu alors que Matmour a abusé de par son individualisme et ce côté fioritures.
Quant à Gaouaoui qui endosse la responsabilité du premier but, il peut demander l’indulgence du fait qu’il vient juste de revenir de blessure et c’est juste sa deuxième apparition sur le terrain de la compétition après son opération. En défense, il faut reconnaître que l’absence de Bougherra a montré toutes les difficultés de ce compartiment à s’organiser et à éviter ces erreurs de débutants. L’aspect offensif laisse à désirer, d’autant que les joueurs perdent trop de balles à l’approche des buts et ce, sans oublier l’absence d’opportunisme chez les attaquants de Rabah Saâdane. Le manque d’efficacité joue un rôle important dans le jeu collectif. Et c’est justement ce jeu collectif qui est le point le plus négatif chez les Verts. En d’autres termes et au vu de l’approche de l’échéance Mondial 2010, le travail qui attend Saâdane, ses staffs et ses joueurs est colossale compte tenu du temps qui reste pour aborder ce Mondial où les Verts sont les uniques représentants du monde arabe.
Tout est à revoir dans les plans de préparation de Saâdane.
Et comme il évoque souvent un futur renfort de l’équipe, il n’est point d’être surpris par des nouveaux venus à 15 jours du Mondial, temps restant entre les deux matchs amicaux et le début de la compétition. D’ailleurs, Saâdane n’a-t-il pas déclaré à nos confrères de la Chaîne III de la Radio nationale: «Pour être au top en prévision du Mondial, l’équipe a besoin de renforts, je pense essentiellement à un gardien de but de haut niveau, de deux défenseurs latéraux, ainsi que d’un milieu défensif, même si la venue de Medhi Lacen nous a été très bénéfique.»
L'expression

Zeste
06/03/2010, 08h52
Tout est à revoir

Faut toujours en rajouter un peu, certains crois que nous sommes les favoris du mondial :rolleyes:

Sioux foughali
06/03/2010, 09h18
non pas tout


Et c’est justement ce jeu collectif qui est le point le plus négatif chez les Verts.



de plus , abandonner cette tactique de 2 voire trois milieux recuperateurs..qui ,faut il le rappeler, n'est pas une tactique mais une pratique ponctuelle et eventuellement adaptée quand on joue un pressing haut avec une maîtrise du hors jeu ( chose que peu d'equipes maîtrisent ). Certains entraîneurs appliquent cette mode à l'aveuglette , je trouve.

Pour la jouer il faut en plus 1ou 2 autres milieux constructeurs et fusées en même temps

Pour rappel certains pays ne l'ont jamais appliquée .... Pays Bas et Espagne.

Une equipe l'a pratiquée un temps avec succes et c'etait l'OM entraînée par Goethals et champion d'Europe avec s'il vous plait 2 attaquants de grande envergure Rudi Voeller, Allen Bosksic devant et au milieu un Abedi Pelé qui jaillissait tellement vite que l'OM en un clin d'oeil se retrouver dans les 30 metres adverses ....Maîtrise totale du Hors jeu et pressing haut


Domenech l'a un peu pratiquée . et la France s'est pris quelques raclées .
Le sommet a été la defaite 4 à 0 ( pas cher payé ) contre les Pays Bas au dernier Euro...( Domenech s'etait entêté à garder ces 2 milieux recuperateurs alors que less Pays bas menaient déjà 2 à 0)
Aujourd'hui la France joue avec quasiment 3 milieux (2 numero 8 et un numero 10 ) mais ils savent pas jouer ensemble et chacun se plaint du côté où il est positionné..bref la mayonnaise prend pas......



Il manque peut être à l'Algerie un maillon milieu constructeur aux côtés de Ziani .( à moins que cette impression decoule du frequent faible jeu collectif ..à voir ?)...........et franchement ne pas aligner cette ribambelle de recuperateurs

Loubia
06/03/2010, 10h18
La personne qui a écrit cet article n'a absolument rien à voir avec le football, ça m'étonnerait qu'il soit journaliste sportif. C'est un ramassis de commentaires notoires : Raho n'a pas bien joué, Lacen a bien joué, Yebda a été moyen :rolleyes:
Merci de nous avoir tant éclairé. :lol:

Sinon, voici une véritable lecture du jeu de chaque élément, faite, qui plus est, juste le soir du match :



Lounès Gaouaoui : Une première mi-temps plutôt tranquille gâchée par une grosse erreur d’appréciation sur le but serbe. Il ne peut pas grand-chose sur les deux buts suivants. Médiocre.

Slimane Raho : De la bonne volonté, quelques montées, mais aussi de grosses approximations défensives. Si les Serbes ont souvent joué sur son côté c’est aussi, sans doute, parce que Slimane a montré des signes inquiétants dans les duels et le placement.

Il n’a pas eu beaucoup de sollicitations durant 45 minutes mais s’est fait peur dans un duel avec Pantelic (32ème). Moins à l’aise que lors de ses dernières sorties en vert, il sera remplacé par Abdelkader Laifiaoui à la 65ème.

Anthar Yahia : Peu inquiété en défense dans un premier temps, il a tenté d’apporter son poids sur les coups de pied arrêtés offensifs. Un match sobre.

Nadir Belhadj : Le jeu offensif serbe a surtout penché côté droit de la défense algérienne et Nadir n’a donc pas été trop bousculé. Balle au pied, il a par contre apporté sa vivacité et sa force de percussion. Le meilleur défenseur sur ce match.

Mehdi Lacen : Si son style se rapproche de celui de Mansouri, c’est le côté le plus sombre de Yazid que Medhi nous a montré. Invisible durant la première demi-heure, à peine plus présent par la suite, son premier match laisse une impression plus que mitigée.

Yazid Mansouri : De la disponibilité, en soutien, mais peu d’initiative dans le jeu. En seconde mi-temps, il a subit le loi des Serbes sans pouvoir compter sur son alter ego, Medhi Lacen, pour inverser la tendance.

Hassan Yebda : En véritable tour de contrôle, placé légerement devant la paire Lacen - Mansouri, il a dominé le milieu de terrain, mis beaucoup d’impact et apporté le danger devant pendant une très bonne première période, le concernant. Plus en difficulté ensuite, comme la majeure partie de l’équipe, il a tout de même surnagé.

Karim Ziani : Positionné côté gauche, il s’est montré volontaire mais brouillon pendant 25 minutes avant de trouver plus de failles dans la défense et de prendre de vitesse son vis-à-vis. Malgré quelques bons débordements en début de seconde mi-temps, il n’a jamais vraiment réussit à tirer son épingle du jeu.

Karim Matmour : Sans doute le meilleur joueur sur le terrain durant la première mi-temps, dans tous les bons coups, faisant souvent le bon choix et très percutant il s’est aussi procuré l’occasion la plus franche en enchaînant un très bon contrôle par un face-à-face perdu avec le gardien serbe. Il a disparu au fil des minutes.

Abdelkader Ghezzal : Dans un rôle toujours un peu ingrat, seul, devant, il a bien bousculé l’arrière-garde serbe, participant au maintien d’un pressing assez haut des Verts pendant les 45 premières minutes. En seconde mi-temps, il s’offre une grosse occasion en pivot (55ème) avant de céder sa place à Djebbour (62ème)

Entrés en cours de jeu :

Rafik Djebbour : Entré à la place de Ghezzal dans des conditions difficiles, il n’aura eu que peu d’occasions, se contentant d’une frappe dans un angle fermé (79ème)

Abdelkader Laifaoui : Entré à la place de Halliche, peu de choses à dire sinon qu’il a tenu sobrement sa place pendant une petite demi-heure.

Djamel Abdoun, Samir Zaoui : Trop peu de temps de jeu.

***********

twister24
06/03/2010, 10h40
c'est vrai qu'à une certaine etape de la can jusqu'au match ALGERIE_SERBIE l'EN a un peu laché prise, mais il ne faut pas oublier qu'elle s'en est tres bien sortie contre l'egypte en lui arrachant une qualification pour la coupe du monde ce n'est pas rien, aller malgré quelques defaites il faut toujours positiver et garder espoir, meme si on a déjà une idée et peut etre aussi quelques pronostics pour la coupe du monde vu le groupe dans lequel est l'Algerie , ils auront quand meme participé (j'anticipe un peu vers la fin je crois lol)
on garde espoir quand meme

chemic19
06/03/2010, 11h30
aprés tout ça ,on a qui parle d'un ghazal qui fatigue les défenseurs!!!:rolleyes:

Cookies