PDA

Voir la version complète : L'Autriche souligne son soutien à l'autodétermination du peuple sahraoui


icosium
07/03/2010, 16h39
06-03-2010

La présidente du Parlement autrichien, Mme Barbara Prammer, a affirmé à Vienne que l'Autriche "reste engagée" pour une solution juste du conflit du Sahara occidental garantissant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, a rapporté hier l'agence de presse sahraouie (SPS).

"L'Autriche reste engagée pour une solution juste du conflit du Sahara occidental sur la base du respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et de l'avis de la Cour internationale de justice de la Haye de 1975", a souligné Mme Prammer lors de la conférence sur le Sahara occidental, organisée par l'Institut de Vienne pour le dialogue international et la coopération.

La présidente du Parlement autrichien qui avait visité, à plusieurs reprises, les camps de réfugiés sahraouis, a rappelé qu'elle connait les difficultés qu'ils endurent ainsi que les peines de la séparation imposées aux familles sahraouies depuis plus de 34 années par la guerre.

"Je reconnais que les Sahraouis ont attendu, en vain, le référendum promis par les Nations unies et je témoigne que les Sahraouis sont pacifiques et que, pour eux, la violence ne peut être que le dernier recours", a-t-elle ajouté.

Abordant le domaine humanitaire, Mme Prammer a rappelé que son pays participe à la construction d'écoles dans les camps des réfugiés sahraouis, la formation des cadres dans le domaine de l'éducation, de l'enseignement de l'allemand, et participe aussi dans la prise en charge sanitaire des Sahraouis ainsi que l'organisation des colonies de vacances pour les enfants.

Au sujet de la question des droits de l'homme, la parlementaire autrichienne a souligné le rôle joué par Aminatou Haider qui, par sa lutte, "a rappelé à la conscience universelle le drame du peuple sahraoui".

Plusieurs personnalités et anciens ministres autrichiens, tels les anciens ministre des Affaires étrangères, de la Défense et des Finances, des parlementaires, des professeurs, des chercheurs, des membres d'ONG, des étudiants et des repésentants de la solidarité avec le peuple sahraoui ont assisté à cette conférence.

El-Moujahid

Cookies