PDA

Voir la version complète : Plan D’action Ue/maroc


desert_rose
07/03/2010, 19h47
Actions prioritaires

Le plan d’action exprime une panoplie complète de priorités dans des domaines qui rentrent dans la perspective de l’accord d’association et qui reflètent également les priorités du gouvernement du Maroc. Parmi ces priorités, une attention particulière devrait être accordée aux points suivants :

• La poursuite des réformes législatives et application des dispositions internationales en matière de droits de l’homme.

• Le dialogue politique renforcé dans les domaines de la PESC et de la PESD et le renforcement de la coopération dans la lutte contre le terrorisme.

• La négociation d’un accord de libéralisation des échanges dans le domaine des services.

• Le développement d’un environnement favorable à l’investissement direct étranger, à la croissance et au développement durable.

• La coopération en matière de politique sociale avec comme objectif la réduction de la pauvreté et de la précarité et la création d’emplois.

• Le soutien au système de l’éducation et de la formation, de la Recherche Scientifique et des Technologies de l’information comme levier essentiel au développement économique du pays.

• La gestion efficace des flux migratoires, y compris la signature d’un accord de réadmission avec la Communauté européenne, et la facilitation de la circulation des personnes, en conformité avec l’acquis, notamment en examinant les possibilités d’assouplissement des formalités d'obtention de visas de court séjour pour certaines catégories de personnes à définir en commun accord.

• Le développement du secteur du transport basé sur la sécurité et la sûreté, ainsi que sur le renforcement des infrastructures nationales, régionales et leur interconnexion avec le Réseau Trans-Européen de Transport (RTE -T).

• Le développement du secteur énergétique, y compris les interconnexions et infrastructures dans les meilleures conditions de sécurité, compétitivité et qualité; intégration progressive du marché électrique marocain au marché européen de l'électricité, en application du Protocole d'accord (du 2 décembre 2003 à Rome) pour l'intégration progressive des marchés électriques des pays maghrébins au marché intérieur de l'électricité de l’UE.

Cookies