PDA

Voir la version complète : Tanger-Med : L’ambition méditerranéenne


Focus
08/03/2010, 22h23
Les investissements constituent la pierre angulaire de toute économie. Ils représentent un moyen pour dynamiser les différents secteurs et générer des opportunités d’emploi.
Compte tenue de la richesse et de la diversité des ressources naturelles dont jouit le pays, le Maroc offre de grands atouts et de larges opportunités en matière d’investissement. En effet, le pays occupe une situation géographique stratégique qui peut servir de plateforme de liaison entre la rive Nord et la rive Sud de la Méditerranée.
Les investissements dans cette région, ont fait l’objet de la seconde édition de l’Initiative pour l’Investissement en Méditerranée qui s’est tenue à Rabat le Jeudi 25 Février, afin de débattre du financement et du développement des investissements dans l’espace méditerranéen. Cette initiative, qui a pour but de diagnostiquer les opportunités et les difficultés de l’investissement dans cette zone, a été l’occasion pour mettre en place diverses dispositions à caractère incitatif et de formuler des propositions aux chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union Pour la Méditerrané pour encourager et accompagner le développement durable et les investissements dans la zone en question. C’est ainsi que les participants à cette Initiative ont recommandé la création d’un fonds de garantie des exportations et des investissements euro-méditerranéen. Notons qu’en Mars dernier un fonds Infra Med a été mis en place, dont l’objectif est de financer en fonds propres des projets d’infrastructures urbaines, énergétiques et de transport dans les régions du sud et de l’est de la méditerranée.
Les décideurs marocains, conscient des enjeux, ont anticipé les bénéfices qu’ils peuvent tirer de cette situation et ont accentué leurs efforts pour le lancement du grand chantier d’équipements et d’infrastructures Tanger Med. Ce projet, dont la réalisation, fait de Tanger Med le port le plus important de la région, permet de faciliter la communication et la circulation des marchandises entre les deux rives et les pays de l’Afrique Subsaharienne et favoriser les projets de partenariats entre le Maroc et ses voisins du Nord, notamment la France et l’Espagne.
Pour mieux rentabiliser ce gigantesque projet, le Maroc, peut compter sur ses relations de partenariats en matière économique, qu’il peut établir, avec l’Europe, dans le cadre du nouveau statut avancé dont il a bénéficié récemment.
Ce projet constitue un tournant stratégique pour le Maroc par l’intégration de la région Nord, qui, jusqu’à une date récente, restait en marge de l’effort national consenti pour la reconstruction du pays.

Imane Benchagra

Cookies