PDA

Voir la version complète : 100 caméras supplémentaires pour Alger


morjane
07/02/2006, 13h05
Dans le cadre de renforcement de sa lutte contre la délinquance et devant le succés des caméras existantes aussi bien conernant la circulation routière que la lutte contre la petite délinquance (agression, vol, vol à la tire avec violence etc...), la DGSN a décidé l'implantation de 100 caméras de surveillance supplémentaires pour Alger.

===

La sécurité au niveau des rues de la capitale sera renforcée davantage à travers l´installation d´une centaine de caméras de surveillance supplémentaires au cours de l´année 2006. L’objectif visé est d’assurer un maximum de sécurité des biens et des personnes ainsi que de parer à toute tentative d’infraction. Le responsable de la salle des opérations de la sûreté de wilaya d´Alger, M. Hachemi a indiqué à l’APS que ces caméras couvriront l´ensemble des circonscriptions relevant de la sûreté de wilaya d´Alger, de Birtouta à Réghaïa.

La décision d´extension du réseau a été prise, précise-t-il, au vu des «résultats probants réalisés depuis la mise en place du réseau en 2003, notamment en matière de fluidification et de gestion de la circulation routière et de lutte contre la petite criminalité». A ce jour, ajoute M. Hachemi, 25 caméras de surveillance ont été installées notamment au niveau de la place de la Concorde civile, la place des Martyrs et la rocade sud, des lieux connus pour la grande affluence des citoyens, mais aussi pour les nombreux cas d´agression. «Ce réseau a contribué d´une manière positive à l´arrestation de plusieurs délinquants en flagrant délit ou après dépôt de plainte. La lutte contre la petite criminalité reste le défi majeur des services de sécurité qui mobilisent tous les moyens techniques et opérationnels à cet effet».

Selon M. Hachemi, les caméras de surveillance ont favorisé la baisse de la petite criminalité en 2004. Il indique que les affaires de vol à la tire, de vol avec usage de violence et de vol avec effraction ont enregistré une baisse sensible par rapport à l´année 2004. Evoquant la gestion du trafic routier, M. Hachemi a expliqué qu´il s´agit "d´une mission complexe, notamment avec la croissance du parc automobile national", faisant remarquer que "1 300 000 véhicules sont immatriculés dans la wilaya d´Alger, en plus des véhicules transitant par la capitale, aggravant ainsi le problème de l´engorgement". La gestion des appareils de surveillance est confiée à quatre agents de police travaillant au régime de permanence au niveau de la salle des opérations de la sûreté de wilaya d´Alger, ajoute encore le même responsable. Cette structure est en contact permanent avec les agents déployés à travers les artères de la capitale, particulièrement avec les brigades motorisées ayant la capacité d´intervenir au niveau des rues et ruelles, en cas de congestion de la circulation ou d´accident pouvant obstruer la circulation routière, et contribue au signalement en temps réel des actes criminels.

La sûreté de wilaya d´Alger envisage d´augmenter les effectifs chargés de la gestion du réseau des caméras de surveillance durant les prochains jours, à la faveur d´une sortie de promotion spécialisée en la matière, d´autant plus que le nombre de caméras de surveillance déjà installées a augmenté. Par ailleurs et en vue de garantir une meilleure maîtrise des plans d´action de la sûreté nationale, des fonctionnaires de police s´attellent à l´élaboration d´une étude psychanalytique comportementale des conducteurs et criminels.

Par L'expression

cavia
07/02/2006, 13h07
Big brother est a ALger!

Misstagounits
07/02/2006, 13h28
pour combattre l'oeil, il faut une main d'après certains superstitieux.
pour combattre la délinquance , il faut des yeux.
En Algérie, ca sera 5 yeux pour 2 mains vilaines( à traduire en algérien) pour le proverbe.

Cookies