PDA

Voir la version complète : Championnats arabes de cross country d’Alger


morjane
09/03/2010, 13h36
Les résultats des athlètes algériens qui ont pris part à la 19e édition des Championnats arabes de cross-country (seniors et juniors-dames et hommes), organisés samedi dernier sur le parcours de Dely Ibrahim (Alger), ont été globalement décevants, à l’exception de la victoire des juniors dames dans les épreuves individuelles et par équipes et la deuxième place décrochée par les juniors messieurs.

Les sélections du Maroc et du Bahreïn ont dominé cette compétition de bout en bout, puisque les athlètes seniors bahreïnis (d’origine africaine) ont raflé le titre en individuel sur la distance (12 km), alors que leurs compatriotes (seniors-dames) se sont adjugées la première place en individuel et par équipes sur la distance des 8 000 m.

Le Maroc s’est imposé, pour sa part, en individuel et par équipes dans la catégorie juniors (hommes) sur la même distance (8 km), ainsi que la tête du classement par équipes (seniors messieurs) sur une distance de 12 km avec un total de 20 points devant le Bahreïn (23 points) et l’Algérie (44 points).

Le secrétaire général de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), M. Mokhtar Gouasmi a imputé les résultats décevants des athlètes algériens à la forte compétition et au niveau des athlètes participants, notamment le Maroc, qui a une longue tradition en cross-country, en témoignent ses excellents résultats au niveau mondial et le Bahreïn, dont la majorité des sportifs sont d’origine africaine.

Saluant les excellents temps réalisés par les juniors (dames), le technicien a expliqué que le niveau était globalement «au-dessus de la moyenne», d’autant, dira-t-il, que «l’expérience est un facteur de poids lors de ces joutes sportives».

Le directeur des sélections nationales au sein de la FAA, M. Ahmed Boubrit, avait indiqué, dans une déclaration à l’APS, que la mission des athlètes algériens sera difficile dans cette compétition, au regard de la présence de sportifs de niveau mondial, notamment les éléments des formations marocaine et bahreïnie. L’entraîneur et membre du conseil d’administration de la Fédération bahreïnie d’athlétisme a mis en exergue, quant à lui, «les excellents résultats» réalisés par les membres de la sélection nationale. Ces résultats nous ont permis, a-t-il ajouté, «de jauger le niveau de nos athlètes et de préparer dans les meilleures conditions les Championnats du monde prévus à Bydgoszcz (Pologne) le 28 mars courant».

«Cette manifestation a été marquée par une organisation parfaite et s’est déroulée dans des conditions idéales, en dépit des délais très courts», s’est-il félicité.

L’entraîneur des sélections nationales marocaines a estimé que les exploits de ses athlètes ne sont pas «une surprise, eu égard au niveau du cross-country marocain, qui a enfanté de grands champions».

«Notre participation (22 athlètes, ndlr) vise à préparer les Championnats du monde ; nous avons établi à l’issue de cette compétition la liste des athlètes qui participeront à l’édition de Bydgoszcz.» L’ensemble des coureurs ont salué «le choix et l’excellente qualité» du parcours, puisque les courses se sont déroulées sans problèmes notables, l’athlète marocain qui a décroché la 1re place en individuel (juniors) estimant, toutefois, que «le parcours était assez difficile car il comporte de nombreuses montées et descentes».

En organisant cette 19e édition de cross-country, l’Algérie espère relancer le rythme de travail continu entre les fédérations arabes pour raviver les valeurs nobles de l’athlétisme qui a donné tant de satisfactions au sport algérien sur la scène internationale, a souligné M. Gouasmi.

Par La Tribune

Cookies