PDA

Voir la version complète : Algérie : Conseils aux Voyageurs


zek
14/03/2010, 08h36
L'occasion pour Cherif Rahmani, le ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, de réaffirmer l'importance stratégique du marché hexagonal pour un pays dont l'ambition est d'accueillir 2,5 millions de touristes en 2015..
----------------------------------------------------------------------------------

Quelques règles simples :

- Pour des raisons bactériologiques, les baignades sur le littoral sont déconseillées en particulier à proximité des zones urbaines.

- Ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.

- Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité en automobile ou du casque en moto).

- Emportez dans vos bagages les médicaments dont vous pourriez avoir besoin.

Dernière Minute

Les menaces renouvelées d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique contre les intérêts français, la persistance d’attaques menées par les groupes terroristes, principalement contre les forces de l’ordre dans le quart nord-est du pays, mais susceptibles de concerner aussi bien les étrangers et d’autres régions, et la dangerosité accrue de la zone sahélienne, limitrophe de l’Algérie, aboutissent à ce que le risque terroriste reste élevé en Algérie.

Ce risque concerne également le Sud du pays, immédiatement limitrophe des pays du Sahel (Mali, Mauritanie, Niger) où des enlèvements d’Occidentaux (y compris un Français) ont pu être constatés et peuvent se produire de nouveau, notamment pendant la saison touristique (octobre-avril). Les autorités algériennes ont récemment renforcé leurs contrôles, déjà substantiels, dans cette région et exercent une vigilance soutenue, qui peut aller jusqu’à la fermeture des points de passage frontaliers vers leurs voisins du Sud. Il est ainsi fortement déconseillé de se rendre au Mali par voie terrestre.

En règle générale, pour tout déplacement dans le Sud algérien, il est obligatoire d’utiliser exclusivement des agences de tourisme agréés par les autorités algériennes, de prêter une attention forte aux consignes de sécurité données sur place par les forces de sécurité algériennes, de ne surtout pas chercher à se soustraire à ces consignes et d’adopter en général un comportement aussi discret que possible.

Dans le Nord algérien, le risque d’action terroriste est le plus élevé en Kabylie et dans certaines wilayas (départements) du quart Nord-Est où des actions de groupes terroristes se produisent plusieurs fois par semaine. Dans ces régions, les déplacements particulièrement par voie routière et même avec une escorte au demeurant nécessaire, doivent être considérés avec la plus grande prudence. Il est recommandé d’éviter les axes secondaires et non surveillés et de ne pas circuler de nuit.

Dans les grandes villes algériennes, le risque terroriste est contenu par le dispositif sécuritaire déployé mais il reste nécessaire de faire preuve de prudence. Outre le terrorisme, ces villes ont pu connaître des émeutes urbaines dans certains quartiers populaires (y compris à Alger et Oran en octobre 2009) et des mouvements sociaux importants. Il convient donc d’adopter un comportement aussi peu ostentatoire que possible et d’entourer ses déplacements, notamment dans les quartiers sensibles, de mesures de précaution et d’une attitude de vigilance.

Il reste donc absolument nécessaire de suivre rigoureusement les consignes liées aux déplacements en Algérie telles qu’elles figurent sur ce site. En cas de doute, il est conseillé d’approcher les services consulaires français.

La suite

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/algerie_12196/index.html

Cookies