PDA

Voir la version complète : Le Maroc organise le Grand Prix maghrébin de cross


morjane
08/02/2006, 16h14
Voulant relancer les compétitions maghrébines, les pays du Magreb qui se sont réunis à Rabat ont choisi le Maroc pour accueillir le Premier Grand Prix Magrébin de Cross country. Le grand prix sera disputé en six compétitions et La Tunisie, le Maroc et l’Algérie accueilleront chacune, deux courses et la finale sera organisée à Rabat.

===

Quatre candidatures ! Autant de postulants à l’organisation d’une manifestation athlétique pour la première édition prévue en mars 2006 au Maroc. «C’est la preuve, selon Abdelouawahab Ba, le secrétaire général de la Confédération africaine d’athlétisme, que les fédérations des pays du Maghreb ont à cœur de participer au développement de la discipline et à se doter d’infrastructures sportives aux normes internationales». Il faut également voir dans ce rush, l’effet des circuits des 6 meetings africains d’athlétisme que la CAA a prévu en Afrique, dont l’Algérie sera la dernière étape et qui sont dotés de 100 000 dollars de primes aux athlètes. Les fédérations maghrébines ne sont pas restées en rade pour le développement de la discipline dans leur pays respectifs.

Ainsi l’idée d’organiser le premier grand prix maghrébin de cross country qui était en gestation, a finalement vu le jour lors de la réunion de coordination, tenue entre les Fédérations maghrébines d’athlétisme du 27 au 30 janvier à Rabat, en présence des représentants du Maroc, de l’Algérie, de la Libye, de la Tunisie et de M. Abdelwahab Ba, secrétaire général de la Confédération africaine d’athlétisme. Le grand prix, selon les organisateurs, sera disputé en six compétitions. La Tunisie, le Maroc et l’Algérie accueilleront chacune, deux courses. Le prix, dont la finale sera organisée le 4 mars 2006 à Rabat, est ouvert aux juniors et seniors (garçons et filles). Les participants devront prendre part à, au moins, quatre compétitions, y compris la finale, pour pouvoir être classés dans le grand prix. Le classement se fera sur la base des cinq premiers classés dans chaque compétition.

L’organisation de chaque course devra coïncider avec le déroulement du championnat de chaque pays, et la finale sera disputée deux mois avant l’organisation des championnats maghrébins. Au cours de cette réunion, le calendrier des championnats nord-africains d’athlétisme, pour les années 2006-2007-2008, a été également mis au point. Cette compétition entre dans le cadre de la convention de partenariat signée entre la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) et les différents intervenants dans le secteur du sport au Maroc pour le soutien et la promotion de l’athlétisme au niveau du pays qui connaît une forte hausse dans le nombre de licenciés.

La convention, d’une longue durée, vise à mettre en œuvre un ambitieux programme de vulgarisation et d’élargissement de la base des pratiquants par le biais de la prospection des jeunes. Il est même prévu de relancer le Prix du meilleur sportif maghrébin comme cela se faisait il n’y a pas si longtemps. Ce prix décernée par l’Assemblée générale du pool des agences de l’Union des pays du Maghreb arabe, qui avait décidé d’attribuer le prix du meilleur sportif maghrébin pour l’année 2003 à l’athlète marocain, Hicham El Guerrouj pour les hommes, et Baya Rahouli chez les dames, va revoir le jour en cette circonstance au Maroc. La proposition, présentée au Maroc, sera de nouveau soumise aux services sportifs des agences de presse maghrébines.

Cet hommage rendu aux sportifs maghrébins, lors d’une grande cérémonie dans chacun des pays hôtes, devrait être retransmis par les médias audiovisuels maghrébins, afin d’inciter et d’encourager tous les sportifs maghrébins à s’investir davantage dans le domaine sportif, au niveau international. Par ailleurs, la rencontre d’athlétisme Etats-Unis-Afrique, initialement prévue en 2005 à Abuja, sera organisée du 14 au 15 mai 2006 à Stellenbosch (Afrique du Sud).

Par La Tribune

Cookies