PDA

Voir la version complète : Près de 900 000 familles relogées en moins de 5 ans


bledard_for_ever
15/03/2010, 20h03
Par Samir Azzoug

Ce sont 205 familles de la Cité Diar Echems (Alger) qui ont reçu, hier, les clefs de leurs nouvelles demeures à Tixeraïne, dans la commune de Birkhadem. Cette opération de relogement entre dans la politique gouvernementale pour la lutte contre la précarité et l’éradication totale de l’habitat précaire. Dans un pays où prétendre à un logement relève du défi, les attributions sont devenues fréquentes grâce au programme de construction du million de logement en cinq ans lancé en 2004 et font les unes de l’actualité. Mettre un terme à la crise (du logement) qui sévit en Algérie depuis des décennies est un challenge important. Même si la polémique autour du programme précédemment cité, concernant surtout les délais de réalisation et leurs coûts, ont défrayé la chronique, les statistiques disponibles sur le site Internet du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme refroidissent un peu les ardeurs. Les chiffres présentés par cette institution font état du lancement de la construction de 1 335 750 logements de 2004 au 31 décembre 2009,
dont 359 475 publics locatifs, 247 796 sociaux participatifs, 61 589 en location vente, 65 462 promotionnels, 497 634 ruraux et 103 794 sous forme d’aide à l’auto-construction. Sur ces lots, les opérations de relogement pour la même période ont concerné 753 989 familles toutes formules confondues. En incluant l’auto-construction ce chiffre passe à 869 843 relogements. Dans la capitale, la région la plus touchée par la crise du logement, l’intervention du wali d’Alger, M. Kebir Addou, la semaine dernière, confirme la volonté
de l’Etat à éradiquer l’habitat précaire et le vieux bâti.
10 000 logements sociaux et 4 000 sociaux participatifs seront réceptionnés par la wilaya cette année. En parallèle, un programme de 50 000 logements sociaux et 20 000 participatifs est également prévu. Le wali précise que depuis 2004, 13 000 familles ont bénéficié du relogement dans la région algéroise. Les opérations de relogement se font presque aussi vite que les émeutes qui se déclenchent de temps à autre pour revendiquer des toits ou pester contre le choix des bénéficiaires. Dans le but de réduire la contestation et en faveur de la mise sous transparence de la distribution, des commissions sont installées au niveau des daïras. L’autre problématique à revoir impérativement est liée aux logements inoccupés. Malgré le nombre important de logement construits, le prix de l’immobilier n’a pas baissé pour autant. La faute est à la spéculation et aux retentions. On estime les logements inoccupés au nombre de 1,5 million dont plus de 66 000 à Alger et 50 000 à Oran, les villes les plus demandeuses ont habitation. Une législation doit rapidement répondre à cette problématique pour permettre au salarié de trouver des solutions de substitution à la possession en louant un toit.

La tribune

halim kbir
15/03/2010, 21h50
salam merci bledard pour l'info , un tres bon debut la tache reste encore immense

un million c'est enorme ,j'ai pu voir ya 2 mois en atterissant a alger des centaines de cités flambant neuves avec des couleurs magnifiques

je suis originaire de sétif la bas aussi les immeubles sont sortie de terre en un temps record avec des couleurs pastels,rose,jaune,bleu ciel
terrain de tennis aire de jeux tres joli vraiment

hben
15/03/2010, 22h45
je suis originaire de sétif la bas aussi les immeubles sont sortie de terre en un temps record avec des couleurs pastels,rose,jaune,bleu ciel
terrain de tennis aire de jeux tres joli vraiment

Avec sur les palissades des portraits géants de Bouheff, en veux-tu en voila!!!
On se croirait à Baghdad du temps de la splendeur de Saddam...
Pfffff....

TMSN
15/03/2010, 22h51
Pourquoi à Tixeraïne? le "belleville" d'alger

Accpluscan
15/03/2010, 22h51
Et il y a beaucoup d'Algeriens qui rêvent en couleur !!!

Karim28
15/03/2010, 22h55
Et il y a beaucoup d<Algeriens qui revent en couleur !!!

D'autres ne voient que du noir.

halim kbir
15/03/2010, 23h14
Avec sur les palissades des portraits géants de Bouheff, en veux-tu en voila!!!
On se croirait à Baghdad du temps de la splendeur de Saddam...

ce qui nous importe c'est que 900000 familles seront ou sont relogés et la c'est le plus important quil y ai des portraits meme de jeanne d'arc les gens concernés s'en fouttent totalement , moi je dit bravo et encore

pour les autres sans logements ou habitat precaire je ne peut que me rejouir

halim kbir
15/03/2010, 23h18
Avec sur les palissades des portraits géants de Bouheff, en veux-tu en voila!!!
On se croirait à Baghdad du temps de la splendeur de Saddam...
Pfffff....

hben je te rappel que certains portraits de boutef on eté mis en place pour les elections de 2009 et pas retirés et que dans des quartiers des habitants eux meme on batailler pour les gardé

la_touffe
15/03/2010, 23h18
oui peu importe la photo sur les murs, l'important c'est le relogement des familles, la peinture ça existe, moi j'ai des tags :mrgreen:

vous avez des photos?

le sage
16/03/2010, 00h00
je vous demande a vous tous de faire un petit calcul qui m'échape

divisié les 900.000 par 5 ce que vous trouver diviser le par 48 vous trouver le résulta

la langue de bois depuis 1985 a ce jour ?????????? la langue des chiffres c'est pour nous aveuglé moi je ne crois plus

un amélioration dans le domaine logement oui

en face de moi un jeune qui va çe marier il a acheté un f 3 pour 450.000.000 de centimes plus son aménagement approximativement 50.000.000 et ajouté la dote de la femme djeria etc plus la fete du mariage
pour les autres jeunes ils ne voit que el haraga et se suicidé en mer ou il se jetent d'un pont c'es mes idées et pas plus

la_touffe
16/03/2010, 00h46
question : ce sont des logements hlm, ou à vendre ? parce que si elles sont relogées, elles sont surement en hlm, non ?

le sage
16/03/2010, 00h52
question : ce sont des logements hlm, ou à vendre ? parce que si elles sont relogées, elles sont surement en hlm, non

on doit attendre les idées des autres pour le savoir

la_touffe
16/03/2010, 00h56
ok le sage, mais moi je pense que si elles sont relogées, c'est du logement hlm, car on ne reloge pas les gens en les forcant à acheter des logements.

le sage
16/03/2010, 00h59
ok le sage, mais moi je pense que si elles sont relogées, c'est du logement hlm, car on ne reloge pas les gens en les forcant à acheter des logements

pour le relogement c'est hlm
pour le sociale c'est hlm
cnep c'est achat
participatif aussi c'est achat


j'aime discuter sérieusement c'est mon principe

la_touffe
16/03/2010, 01h05
moi de meme cher le sage, donc si c'est du relogement comme l'indique le titre c'est pas de l'achat. de toute facon une bonne nouvelle pour les familles algériennes.

bonne nuit le sage, et au forum. faites de beaux reves.

le sage
16/03/2010, 01h10
moi de meme cher le sage, donc si c'est du relogement comme l'indique le titre c'est pas de l'achat. de toute facon une bonne nouvelle pour les familles algériennes.

bonne nuit le sage, et au forum. faites de beaux reves.


oui c'est un soulagement pour les familles

a toi aussi bonne et heureuse nuit et fait de beau reves a la prochaine

la_touffe
16/03/2010, 01h12
merci le sage :)

rouge et or
16/03/2010, 03h10
l'algérie est le pays des paradoxes, autant on entend parler d'histoires de détournements autant on voit de gigantesques réalisations. Autant on peut et on a le droit de le critiquer, autant il faut aussi reconnaitre les progres.

les années précédentes, de part mes voyages à alger j'ai pu constatrer des cités qui sortent de terre comme des champignons mais MON constat se limitait à alger. Cet hiver j'ai fait une grande virée vers l'est et sud-est et j,ai été agréablement surpris. les constructions ne se limitent pas aux grandes villes mais touchent les villages et petites villes. j'ai fait Sour el ghozla,, bir ghbalou, sidi aissa, ain ahjel, boussaada, ben srour, biskra, batna et c'est incroyable le nombre de nouvelles constructions. Ben srour je n'airrivait pas a la reconnaitre. certe dans les villages la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Biskra, c'est des cités entierres qui ont poussé. l'université, est meconnaissable. Batna, à l'entrée par la route de biskra c'est toute une ville qui pousse. partout les travaux d'agrandissment de routes. c'est formidable.

Le problème comme le souleve l,article est la spéculation et la collection d.apparts par certains. l'article parle de logements innocupés et ceci n'est pas forcément dû aux spéculateurs ni aux pistonnés parfois c'est Monsieurs et Madame tout le monde. Je connais 3 personnes de simples citoyens, jeunes cadres, qui sont deja logés et qui ont 'beneficié' de logement par le biais de l'AADL et qui sont fermés. Certes c'est leurs droits car ils payent ces logements mais dans un cadre de crise c'est injuste. demain sûrement les mentalités changeront...et l'algérie progressera...Inchallah.

ksar
16/03/2010, 18h16
dire que rien n est fait en algerie ,pour soulagé le peuple en matiere d habitat est faux ,certe ce n est pas la joie ,mais ca avance ,mais les ennemie de l interieur sont toujours aussi efficace dans leur propagande de denigration de l algerie......pfffffffff

Bourguignon89
17/03/2010, 17h33
J'ai une tante ça fait pres de 10 ans qu'elle attend lol ...

Cookies