PDA

Voir la version complète : Gabon : L’axe Libreville-Rabat cherche des voies d’expansion


ayoub7
16/03/2010, 15h37
Gabon : L’axe Libreville-Rabat cherche des voies d’expansion

Le président gabonais Ali Bongo est arrivé à Tanger, dans le Nord du Maroc, dans l’après midi du 15 mars, où il a été reçu avec force honneurs par le roi Mohammed VI et les officiels marocains. Accompagné d’une forte délégation ministérielle, le chef de l’Etat gabonais devrait défricher chez le partenaire marocain de nouvelles pistes de coopération économique.

© D.R. Ali Bongo et Mohammed VI à Tanger le 15 mars 2010

De nombreux officiels marocains sont venus saluer le chef de l’Etat gabonais et sa délégation à leur arrivée à Tanger, dans le Nord du pays, dans l’après midi du 15 mars. Le roi Mohammed VI et ses héritiers étaient sur le tarmac de l’aéroport Ibn-Batouta pour accueillir la délégation présidentielle gabonaise, puis assister aux honneurs militaires rendus au président Ali Bongo.

Accompagné par le ministre des Affaires étrangères, Paul Toungui, le ministre du Commerce, Magloire Ngambia, le ministre de la Communication, Laure Gondjout, et le ministre de l'Agriculture, Raymond Ndong Sima, le président gabonais devrait avoir des entretiens d’ici le 18 mars avec le Premier ministre marocain Abbas El Fassi et les présidents des deux chambres du parlement, Mustapha Mansouri et Mohamed Cheik Biadillah.

Les deux pays entretiennent des relations privilégiées depuis plusieurs décennies et concordent sur de nombreux grands dossiers internationaux comme l'Afrique, le Proche-Orient et la question du Sahara occidental. Or le Gabon vient de prendre en mars la présidence tournante du Conseil de sécurité de l’ONU.

Libreville soutient Rabat dans le conflit du Sahara occidental, considérant que cette ancienne colonie espagnole annexée en 1975 par Rabat fait partie du royaume. Le Front Polisario, soutenu par Alger, réclame pour sa part l'indépendance.

Sur le plan économique, le Maroc consolide sa place sur le marché gabonais, où Royal Air Maroc (RAM) et Maroc Telecom détiennent respectivement 51% des capitaux de la compagnie aérienne gabonaise et de Gabon Télécom.

Le marché gabonais «présente un grand potentiel qui en fait une plate-forme d'investissement et d'exportation vers le marché de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)», indique notamment la Fédération des chambres marocaines de commerce, d'industrie et de services (FCMCIS).

Le Maroc importe du Gabon des produits d'origine animale et végétale ainsi que du bois. Le volume des importations a atteint 290 millions DH (26,3 millions d'euros) en 2008 et les exportations 194 millions DH (17,6 millions d'euros).

De nombreux observateurs estiment que les nouvelles pistes de coopération entre les deux pays pourraient couvrir les secteurs des infrastructures, des Bâtiments et travaux publics (BTP) et la transformation des matières premières.

Publié le 16-03-2010 Source : Gaboneco Auteur : Gaboneco

bledard_for_ever
16/03/2010, 15h54
au total 43 millions d euros d échanges.

Pourquoi le maroc ne leur achètent un peu de pétrole? Bongo il peut faire un tarif d ami

DZone
16/03/2010, 16h05
bledard_for_ever , Ali Ben Bongo Ondimba n'a rien à voir avec le pétrole gabonais , c'est avec Christophe-Gabriel-Jean-Marie Jacquin de Margerie qu'il faut discuter !

bledard_for_ever
16/03/2010, 16h09
exact dz, et le maroc achète le pétrole raffiné par total.....

Gallak axe rabat libreville :)

axe fils à papa protégés de la france oui

Karim28
16/03/2010, 16h17
Une petite pensee pour Mobutu tout de meme.

absent
16/03/2010, 16h34
Des alliés très fidèle au Maroc .Je pense qu'il faut savoir en profiter.

auscasa
16/03/2010, 16h46
il ya pas beacoup d'importion ou exportation parceque les groupes marocain travaillent sur place pour aider le gabon a ce developer.

on attend l'ouverture des ports de bata et surtous le port en eau profonde "deep water" de malabo en guinee equatorial pour servire le marche centre african.

ouvre une carte est regarde un peus la strategie du maroc dans la region.

le maroc consrtuit tous les ports de la guinee equatorial, et tanger med will run les 2 graand port de ce pays, et le gabon est un point strategic pour le transport aerien.

update des traveaux des ports de la guinee equatorial.

http://www.youtube.com/v/azRJtbpv_88&hl=en_GB&fs=1&

smagec a malabo, leur HQ et espace de vie et les projets sur malabo.
http://www.youtube.com/v/IYSIOISz92E&hl=en_GB&fs=1

protection de litoral Bata
http://www.youtube.com/v/H627YNmoywg&hl=en_GB&fs=1

type de material etuliser dans ces projet
http://www.youtube.com/v/n-Uvji-CJzI&hl=en_GB&fs=1

port de malabo un des plus grand de la region
http://www.youtube.com/v/4T9Eds9T4OA&hl=en_GB&fs=1&

port d'anobon
http://www.youtube.com/v/PXw9XMf-Xag&hl=en_GB&fs=1&

route de malabo
http://www.youtube.com/v/7Gm8H9a4Jp8&hl=en_GB&fs=1&

le port de KOGO
http://www.youtube.com/v/yTyAyqyhjsw&hl=en_GB&fs=1&

le maroc a une strategy clair en afrique, c'est le developement, et l'investisement . fini le blabla de la guerre froide, domage que l'algerie ne veut pas de maghreb, parceque avec un maghreb uni le developement de l'afrique sera encore plus fort et l'influence de notre region sera beacoup plus importante dans le monde.

Focus
16/03/2010, 18h10
Depuis MVI, j'ai l'impression que le Maroc multiplie ses effort pour son deploiement economique en Afrique soit via des acteurs privé que publics, ainsi il faut noter sa presence fulgurante en Mauritanie, Senegal, Burkina, Ghinée Conakry, Cote d'Ivoire, Gabon, Mali, Congo, Madagascar etc... Bref, on comprend que les acteurs marocains on compris l'interet de s'ancrer rapidement en Afrique et devenir un acteur majeur en concurrence avec la France, ou la Chine.

Bachi
16/03/2010, 18h25
Bref, on comprend que les acteurs marocains on compris l'interet de s'ancrer rapidement en Afrique et devenir un acteur majeur en concurrence avec la France, ou la Chine.

Ca fume du bon, par ici...

Focus
16/03/2010, 18h56
Meme Bachi n'y croit pas lol, et oui le Maroc reussi alors qu'il n'est meme pas membre de l'UA :mrgreen:

auscasa
16/03/2010, 19h15
Ca fume du bon, par ici...
:lol: je te poste des videos et des realites et c'est tous ce que tu trouves a dire pour enrechire ce forum ???

montre nous alors la strategie algerienne en afrique? .

ould omar
16/03/2010, 19h26
exact dz, et le maroc achète le pétrole raffiné par total.....

Le Maroc importe du pétrole brut d'Arabie Saoudite, de Russie, de Lybie et....d'Iran (eh oui !)..!
Et ce pétrole est raffiné à la SAMIR à Mohamedia.....à moins de 1 Km de..chez moi !:confused:

Au Maroc, Total est un simple distributeur de cauburant acheté à la SAMIR !

Pour ce qui est du Gabon, c'est surtout le bois que le Maroc importe de ce pays !

TAGHITI
16/03/2010, 19h58
Le Maroc importe du pétrole brut d'Arabie Saoudite, de Russie, de Lybie

Slt ould omar!

T'es sure de l'info? T'es certain que le Maroc importe cette énergie á des milliers de km en sautant l'Algérie, juste á côté! je trouve cette info bizzare!

Dans ce cas, ils sont vraiment cons ces dirigeants maghrébins!

Bachi
16/03/2010, 20h13
Le Maroc importe du pétrole brut d'Arabie Saoudite, de Russie, de Lybie et....d'Iran (eh oui !)..!

De l'Arabie Séoudite, il reçoit des ristournes fort alléchantes mais d'Iran ?
...Comme quoi les méchants chiites ne le sont que pour la galerie.

ould omar
16/03/2010, 20h14
Slt ould omar!
T'es sure de l'info? T'es certain que le Maroc importe cette énergie á des milliers de km en sautant l'Algérie, juste á côté! je trouve cette info bizzare!
Dans ce cas, ils sont vraiment cons ces dirigeants maghrébins!

Bonsoir Taghiti,

Oui, c'est la réalité : c'est bien l'Arabie Saoudite ,la Russie et l'Iran qui sont les principaux fournisseurs du Maroc en hydrocarbures !
On n'importe aucune goutte du pétrole Algérien !

Alors que s'il est un domaine où la coopération maghrébine trouvera sa pleine mesure c'est bien le domaine énergétique !
Il est vrai que le Maroc importe un peu d'électricité d'Algérie mais ce n'est pas suffisant !

Ceci dit, je partage pleinement ton appréciation sur nos dirigeants !

auscasa
16/03/2010, 20h14
TAGHITI, tu sais mieux que tous le monde qui veut pas travailler avec l'autre.
le maroc espere qu'on cree un maghreb uni est fort pour les generations futures, et on peut devenir en 15 ans une vrais force dans le monde.

mais domage l'algerie ne veut pas.

c'est n article ancien mais on a eu la reponse quelque jour apres, le maroc doit attendre l'algerie n'a pas d'extra pour le vendre pour l'instant.

que ce que tu veus qu'on attend jusqu'a ce que l'algerie decide de nous vendre? .

Le Maroc s’intéresse au gaz algérien. C’est en tout cas ce qu’a indiqué, hier à Oran, le ministre de l’Energie et des Mines en Algérie, M. Chakib Khelil, lors d’une conférence de presse tenue en marge du lancement officiel de la deuxième session hebdomadaire des workshops du « Safe Behaviour Programme » au Sheraton d’Oran.
Selon M. Khelil, le Maroc a formulé une demande à l’Algérie pour l’achat d’une quantité de 1 milliard de m³ de gaz par an, par la voix de sa ministre de l’Energie, Mme Amina Benkhadra et ce, à l’occasion de la 8ème session du Conseil maghrébin des ministres de l’Energie et des Mines, tenue au début du mois de juillet en cours à Alger.

M. Chakib Khelil a noté, au passage, que le Maroc, grâce à des contrats qui le lient avec la compagnie espagnole Gas Natural, bénéficie déjà d’une part de 8% du gaz algérien qui transite par son sol vers l’Espagne, ce qui représente, selon le ministre, un volume qui avoisine les 800 millions de m³. Le voisin marocain, a précisé M. Khelil, avait, auparavant, toujours préféré prendre l’équivalent du quota de gaz qui lui revenait de droit auprès de Gas Natural, en valeur monétaire, optant souvent pour d’autres énergies comme le charbon ou le fuel. Mais depuis l’année dernière, le Maroc a commencé a utiliser le gaz algérien pour ses besoins, a ajouté M. Khelil. Un choix qui traduit vraisemblablement un changement de stratégie de la part du Maroc qui, finalement, semble avoir pris conscience plus que jamais auparavant, des avantages qu’offre le gaz par rapport à d’autres énergies.

Sur un autre plan, et en réponse à une question sur le projet MEDGAZ qui permettra l’acheminement du gaz algérien par voie sous-marine vers l’Espagne, M. Chakib Khelil a indiqué que la station de compression de Béni-Saf est sur le point d’être achevée. Les Espagnols, a-t-il dit, ont, de leur côté, bien avancé dans les travaux. Tout le projet, y compris les pipes sous-marins, sera livré en mars 2009. S’en suivra, a-t-il expliqué, une période d’essai pour, éventuellement, procéder aux réglages qui s’imposent. L’exportation effective du gaz algérien, à travers ce nouveau gazoduc, devrait se faire vers la fin de 2009, a-t-il annoncé. Evoquant la question relative aux prévisions d’une forte augmentation de la demande pour les 10 prochaines années, que des pays consommateurs avancent souvent pour appeler à une augmentation de la production, le ministre de l’Energie et des Mines dira que les prévisions ne sont pas totalement justifiées. « La demande en hydrocarbures ne va pas beaucoup augmenter dans les prochaines années, car il y aura le bio-éthanol. Cette augmentation de la demande s’explique, a-t-il dit, par les demandes grandissantes de la Chine, l’Inde et le Golf. Cette augmentation se fera selon une moyenne de 1 million à 1,5 million de barils chaque année. Elle sera donc comprise entre 4 et 7 millions de barils pour les 5 prochaines années, a-t-il expliqué.

Pour ce qui est de la flambée des prix du pétrole sur le marché international, M. Chakib Khelil dira qu’elle est étroitement et strictement liée à la chute vertigineuse de la valeur du dollar et aux problèmes géopolitiques, notamment la crise du nucléaire iranien. A long terme, a-t-il encore estimé, la crise économique aux USA aura aussi des répercussions négatives sur le prix du pétrole.

Le quotidien d’Oran

ould omar
16/03/2010, 20h21
Comme quoi les méchants chiites ne le sont que pour la galerie.

Salam Bachi :

Buisness is buisness as usual !:D

ayoub7
16/03/2010, 20h52
Ceci dit, je partage pleinement ton appréciation sur nos dirigeants !

Avec toi a 100% - pour les dirigeants qui bloquent...

Raco
16/03/2010, 23h02
Les principaux fournisseurs du Maroc en pétrole sont l’Arabie Saoudite l’Irak et la Russie .

La facture pétrolière du Maroc a triplé à fin janvier 2010 pour atteindre la somme de 2,23 milliards de dirhams.

Cette hausse s’explique principalement par l’augmentation du volume importé qui s’établit à 498.000 tonnes. En janvier 2009, ce volume était de 278.400, soit 78,9% de moins que cette année.

Autre cause de cette hausse, la flambée des prix du cours du pétrole depuis le début de l’année. La tonne de pétrole brut s’est vendue à 4481 dirhams en janvier 2010 (+73,3%) contre 2585 dirhams il y a un an.
Les principaux fournisseurs du Maroc restent l’Arabie Saoudite avec 974,1 millions de dirhams, l’Irak (642,8 millions de dirhams) et la Russie (614,5 millions de dirhams).

Suite à cette évolution, les produits énergétiques on repris tête du classement des importations totales du Maroc avec 25,7% des produits importés.

MAP

ould omar
16/03/2010, 23h11
A toutes fins utiles :
http://www.algerie-dz.com/forums/archive/index.php/t-121968.html

Cookies