PDA

Voir la version complète : Audition en France du Juge Burgaud.


GAbdelkader
09/02/2006, 12h58
J'ai regarde hier les 7 heures d'audition du juge Burgaud et franchement j'ai eu très peur!

En effet, je m'attendais dans mon imaginaire à voir un juge, donc quelqu'un de responsable avec un certain discours, une rhétorique, au moins une certaine présence ou aisance dans la locution. Il n’en était rien ! J’ai vu quelqu’un de perdu, qui ne sait même pas construire une phrase complète et surtout qui ne sait même pas construire un paragraphe où il y a une idée !

Ce qui m’a encore inquiété c’est de suivre également les débats où des spécialistes affirment que ce juge est bien le stéréotype des juges qui sont en fonction après leur sortie de l’école de la magistrature.

Certes, c’est l’affaire d’Outreau qui était concernée. Mais ce juge après Outreau avait eu une promotion pour travailler sur les affaires anti-terroriste. Et franchement si lui et ses collègues appliquaient les méthodes qu’il a décrit, je ne lirai plus de la même façon les condamnations pour terrorisme en France.

Et puis je pense également à ces milliers de jeunes de « cité » qui se voient salir leurs casiers judiciaires pour ensuite tomber dans le piège du suicide social avec un cycle de prison/liberté/récidive/prison. Et si un de ces jeunes a en face de lui un juge du stéréotype de Burgaud, je crois que sa vie est foutue.

Les sept heures d’audition hier ont complètement démystifié la fonction de juge en France. Et voir un « gamin », incapable de formuler la moindre idée ou la moindre phrase, avoir un pouvoir de vie ou de mort social sur des individus cela m’a vraiment donné des sueurs froides !

btp50
09/02/2006, 13h08
C'est comme ca mon ami, que voulai tu decouvrir d'autre ?
C'est des automates qui applique la procedure ! Remarque, ils le font tres bien.
Ce n'est pas de leurs fautes, ils sont formatés pour agir de cette facon.
ca doit etre pareil dans tout les pays, sauf certains qui sont formatés a agir en fonction de la couleur des billets de banque :)

matoub1
09/02/2006, 13h43
Le juge Burgaud semblait ne pas être à l'aise devant la comission d'enquête parlementaire mais surtout devant ces victimes qu'il avait accusé à tort ...
Il s'est comporté comme un bon élève de classe , les bras croisés , il écoutait ces parlementaires qui semblaient vouloir le juger à son tour , mais il avait quand même eu le courage de reconnaitre que personne ne lui disait qu'il faisait fausse route , donc il a reconnu son manque d'expérience mais il a montré aussi sa technique , ses réponses étaient basés sur le côté technique du procés mais là aussi les parlementaires lui disaient qu'il lui manquait le "côté humain" pendant ses audiances .
Personnellement je le comprends , il y'avait dans cette histoire des enfants victimes de pédophiles ,il s'est trompé de cibles certes mais lui laisser une si lourde tâche comme celle là àlui seul était sûrement une bêtise!
Bravo pour cette transparence devant une commission d'enquête !

zlabiya
09/02/2006, 14h00
tout le monde est coupable dans cette affaire
et tout le monde accuse le juge
il faut pas oublier que dans cette affaire il y a eu enquêtes, des psychologues
sans oublier que les médias parlaient des accusés come coupables
aujourd'hui, il a fallu que la personne qui accuse les familles dise la vérité
et tout a changé
on apporte de l'intérêt à ces victimes de fausse condamnation
les médias reviennet sur le procès et disent qu'ils ont été aquitté
on réétudie leurs dossiers etc...
tout le monde tourne sa veste et accuse le juge
si les médias et enquê^teurs étaient intelligents, ils auraient du avoir des doutes quant aux accusations
on peut accuser de pédophilie une ou deux familles mais de là à accuser le voisinage :22:
le juge n'est pas le seul à être jugé ni à endosser ces erreurs

btp50
09/02/2006, 14h02
dans cette malheureuse affaire, c'est la rumeur qui a prévalue. Ce sont effectivement les médias qui sont a l'origine de ce fiasco judiciaire.

Tad
09/02/2006, 15h06
Ce qui m'a aussi frappé, c'est la jeunesse manifeste et la froideur du juge d'instruction mais dans l'histoire, je trouve odieux ce retour du baton qui fait qu'on lui fasse porter toutes les responsabilités des énormes erreurs faites dans cette affaire. Il a des torts mais il n'est pas le seul ! Pour moi, c'est le système qui est à pointer du doigt, une nouvelle fois, on se rend compte que l'on attribue des postes à responsabilité à des gens qui ont certes le bagage mais qui manquent cruellement d'expérience et de stature pour être à la hauteur. A certains égards, l'itinéraire de ce juge m'a fait penser à celui d'un prof fraichement diplomé que l'on envoie excercer sa profession dans un quartier en difficulté ou d'un jeune flic qui se retrouve en première ligne dans des zones sensibles... :redface:

cavia
09/02/2006, 15h13
Je ne veux pas juger le juge (joli jeu de mots!) mais ce qui me frappe c'est que les médias n'ont pas retenu la leçon, et ils ont surmédiatisé l'affaire d'outreau en condamnant les accusés et maintenant c'est pour accuser le juge.

Cookies