PDA

Voir la version complète : Algérie-Chine : croissance des échanges commerciaux


romeo hotel
11/02/2006, 08h54
Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Chine estimés à 1,7 milliards de dollars, ont enregistrés une croissance de 42,7% par rapport à 2004.


De plus, le montant des investissements chinois en Algérie avoisine actuellement les 600 millions de dollars. Des indications données hier, lors d’une conférence de presse animée par son excellence M. Wang Wang Chang, ambassadeur de Chine à Alger au siège de l’ambassade à l’occasion du cinquantenaire des relations afro-chinoises.

Le diplomate indiquera aussi que l’Algérie est le cinquième partenaire africain de la Chine en terme de coopération, la première place revenant à la république sud-africaine. Au sujet des projets d’investissement chinois en Algérie, l’ambassadeur a laissé entrevoir que beaucoup de domaines d’activités peuvent intéresser les opérateurs chinois, soulignant qu’aujourd’hui « l’environnement économique de l’Algérie s’y prête ». Il citera au passage les potentialités touristiques existantes, qui en sorte, sont autant d’opportunités d’investissement à saisir. Le plénipotentiaire a abordé aussi le volet échanges commerciaux entre les deux pays et de s’appuyer sur les volumes enregistrés en 2005.

Le conférencier a parlé de 1,4 milliard de dollars d’exportations vers l’Algérie et 3,64 millions de dollars d’importations de ce même pays. Soulignant au passage que les importations sont constituées essentiellement d’hydrocarbures. Répondant à la question d’un confrère, relative au nombre de ressortissants chinois travaillant en Algérie, Son Excellence indiquera : « Ils sont huit [8] mille ressortissants, tous travaillant sous contrat renouvelable tous les ans, dans des entreprises chinoises. »

Au plan de la coopération dans le domaine de la santé, le diplomate chinois a rappelé que cette coopération remonte à 1963. « Depuis cette date, plus de 2 683 médecins chinois ont exercé dans les différents établissements de santé en Algérie, pratiquant dans différentes spécialités telles, la médecine interne, la chirurgie, et l’ophtalmologie », a-t-il fait remarquer en précisant que leur nombre actuel est de 120 médecins. Le volet coopération culturelle a été abordé aussi et l’ambassadeur chinois a annoncé l’ouverture prochaine à Alger d’un centre d’enseignement de la langue chinoise avec la collaboration de la Bibliothèque nationale.


http://www.algerie-dz.com/article4164.html

Cookies