PDA

Voir la version complète : Washington souhaite l'adhésion de Moscou à l'OMC


morjane
11/02/2006, 15h48
Moscou semble tout proche d'adhérer à l'OMC. C'est en tous les cas le désir profond de Washington et Poutine semble tout à fait confiant car il affirme que seul quelques divergences entre les deux nations empechaient cette adhésion à l'OMC et qu'elles semblent avoir été aplanies.

===

Washington souhaite que l'accession de Moscou à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) puisse intervenir rapidement, a déclaré samedi à Moscou le secrétaire américain au Trésor, John Snow, notant que les deux parties "réduisaient les divergences" portant sur les marchés financiers.

"Laissez-moi vous dire que nous sommes attachés (à obtenir) une solution bientôt", a dit M. Snow au début d'une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine au Kremlin.

"Il n'y a plus que quelques dernières questions qui nous séparent. L'une d'entre elles est l'ouverture des marchés financiers", a-t-il poursuivi.

(Washington souhaite notamment que les banques étrangères puissent installer leurs filiales en Russie, alors que Moscou reste attaché à la création de banques de droit russe).

"Nous avons eu hier soir une discussion satisfaisante sur ce sujet. Je pense que nous réduisons les divergences et nous devrions être très proches d'une solution. Nous sommes très désireux de parvenir à l'adhésion" de la Russie à l'OMC, a ajouté le secrétaire américain au Trésor.

Quelques instants plus tôt, en recevant tous les ministres des Finances du G8, M. Poutine avait abordé ce sujet sur le même ton optimiste.

"Nous sommes proches de l'aboutissement de nos négociations sur notre adhésion à l'OMC", a-t-il dit, en relevant que "le problème principal" était "lié à des divergences de vue avec les partenaires américains".

"J'estime que dans un avenir proche nous pourrons régler ces problèmes", a ajouté M. Poutine.

Devant M. Snow, il devait relever ensuite que le succès des pourparlers sur l'OMC "créerait de bonnes conditions pour développer les relations commerciales et économiques, y compris dans le domaine des investissements".

Par AFP

Cookies