PDA

Voir la version complète : Saâdane fait appel à un préparateur physique, Un vrai marathon attend les Verts


DZone
29/03/2010, 17h50
Le sélectionneur national ne cesse de surprendre à chaque regroupement de l’Equipe nationale.

Après les différentes surprises dans l’utilisation à chaque regroupement de nouveaux joueurs, voilà que le coach national décide, cette fois-ci, de surprendre en précisant que le prochain stage des Verts se ferait en altitude.

Annoncé depuis longtemps, le stage que devrait effectuer l’Equipe nationale du 20 au 28 mai prochain au Centre de préparation de Coverciano à Florence (Italie), ponctué par un match amical face à l’Eire à Dublin, vient de connaître un petit changement. Il s’agit du lieu de son déroulement.

En effet, la Fédération algérienne de football annonce sur son site que: «le sélectionneur national Saâdane, envisage de modifier les lieux des prochains stages de préparation pour la Coupe du Monde.

Suite à une étude scientifique et médicale, il a été décidé de programmer les prochains regroupements dans des sites en altitude», avant de préciser que la délégation de la FAF prospecte actuellement les sites adéquats pour accueillir la sélection nationale.

Cette décision de Rabah Saâdane rappelle bien celle de 1986 lorsque ce même Saâdane avait décidé de regrouper son équipe en altitude pour préparer le Mondial mexicain car se déroulant dans un pays où l’altitude est de 2 000m.

Cette fois-ci, c’est aussi le cas. Car, il est vrai que l’éloignement de Polokwane, Le Cap et Pretoria, les trois villes qui accueilleront l’Equipe nationale en Afrique du Sud, risque de jouer un rôle négatif concernant la récupération.

De plus, le cas de l’altitude des deux villes de Polokwane et Pretoria poserait un problème d’acclimatation et d’adaptation aux différentes régions du pays de Nelson Mandela. Puisque à Polokwane où devrait jouer l’EN son premier match contre la Slovénie, l’altitude est de 1 312m alors que Pretoria où doit jouer l’EN contre les Etats-Unis se trouve à 1 500m d’altitude.

C’est ainsi qu’au vu du programme des Verts pour ce premier tour du Mondial, l’équipe de Rabah Saâdane jouera à une altitude de 1512m à Polokwane (1312 m) avant de revenir au niveau 0. Puisque la ville de Cap Town se trouve au niveau de la mer. Puis ce serait une fois de plus l’altitude pour jouer à 1500 mètres à Pretoria. Et la problématique de l’éloignement.

En dehors de ce problème d’altitude, celui de la récupération se posera également en Afrique du sud puisque la ville de Polokwane se trouve à 1736 km de Cap Town, lieu du second match des Verts contre l’Angleterre. Il faut donc 4h30 d’avion ou environ, 17h30 par route pour y arriver.

Ce qui veut dire, que les joueurs risquent de connaître une fatigue supplémentaire à celle du match qu’ils auraient déjà joué. Ensuite, entre Le Cap et Pretoria, où se tiendra le dernier match des Verts, il y a 1307 km. Ce qui veut dire qu’il faut environ 2h10 par avion ou 14h 40 minutes par route. C’est donc ce second problème qu’il faut également prendre en considération pour choisir son camp de préparation.

Ainsi et selon les dernières informations, trois pays sont cités pour ce stage de préparation en altitude: La France, l’Autriche et la Suisse.

Les responsables algériens ont décidé de changer de lieu par rapport à Corveciano car les responsables italiens refusent que les Verts effectuent leur second stage dans ce même lieu entre le 1er et le 5 juin prochain puisque, il abriterait un regroupement des entraîneurs.

Ainsi, on évoque comme premier lieu celui de 1986. C’est-à-dire, Crans-Montana en Suisse. Saâdane connaît bien ce lieu et de plus, il parait que c’est un préparateur suisse qui devrait être engagé avec la sélection algérienne; il s’agirait de M.Rijkard.

Celui-ci connaît bien Saâdane. Ce qui signifie qu’il serait fort probable que cette option soit retenue. Néanmoins, on évoque également l’Autriche qui pourrait être retenue comme pays d’accueil du stage des Verts dans un lieu en altitude.

La station de ski des Alpes françaises de Tignes, dans l’Isère est la troisième option citée pour accueillir le stage des Verts.

C’est d’ailleurs, dans ce lieu que la sélection française préparait ses grands rendez-vous lorsqu’il fallait choisir un lieu en altitude.

Said Mekki
L'Expression dz

Cookies