PDA

Voir la version complète : Une milice chrétienne voulait lancer une guerre civile aux Etats-Unis


nassim
30/03/2010, 13h30
Neuf membres d'Hutaree, une milice chrétienne antigouvernementale, ont été arrêtés durant le week-ed dans l'Indiana, l'Ohio et le Michigan. Ils sont accusés d'avoir voulu tuer, en avril, un représentant des forces de l'ordre, considérées comme l''infanterie' de l'Etat fédéral, avant de lancer une attaque lors de son enterrement pour obliger la police à réagir. Ils prévoyaient ensuite de rallier des 'points de rendez-vous' pour 'mener la guerre contre l'Etat'. 'Hutaree croyait que cela servirait de catalyseur pour un soulèvement de plus grande ampleur contre le pouvoir', selon l'acte d'accusation. Lire la suite l'article

Poursuivis notamment pour complot d'insurrection et tentative d'usage d'armes de destruction massive, ils risquent la prison à vie. Sur son site Internet, Hutaree affirme 'se préparer pour la bataille de la fin du monde afin de conserver vivant le témoignage de Jésus-Christ', et a publié une vidéo dans laquelle on voit des hommes en tenue militaire remplaçant le drapeau des Etats-Unis en feu par le drapeau de la milice, après avoir achevé des soldats portant des casques bleus. Son logo représente une croix barrée des initiales CCR (Christian Colonial Republic, la 'république coloniale du Christ') ; le terme Hutaree signifie 'guerrier du Christ'.

Le nombre de groupes extrémistes prônant des doctrines anti-gouvernementales a presque triplé en 2009 aux Etats-Unis, passant de 149 à 512, selon un récent rapport du Southern Poverty Law Center, qui recense les activités des groupes défendant des thèses violentes et intolérantes.

source : Le Monde

lilha
30/03/2010, 14h29
Le FBI a arrêté dans la nuit de lundi à mardi un neuvième membre présumé d'une milice chrétienne qui voulait attaquer la police au nom du combat contre l'Antéchrist et le gouvernement fédéral américain, selon la justice. Ils comptaient apparemment passer à l'action en avril.

Joshua Matthew Stone s'est rendu lundi soir (heure américaine) aux policiers lourdement armés qui encerclaient sa maison située dans la campagne à Wheatland Township, dans le Michigan (nord-est des Etats-Unis). Il a cédé aux appels de sa famille et de ses amis diffusés par haut-parleur. Son père et sept autres membres présumés de la milice avaient été arrêtés les jours précédents.

Ces arrestations ont porté "un grand coup à une dangereuse organisation qui aujourd'hui est accusée d'avoir conspiré pour déclencher la guerre contre les Etats-Unis", a déclaré le ministre de la Justice, Eric Holder.

Le groupe paramilitaire baptisé Hutaree, pour "guerrier du Christ", selon son site Internet, est accusé d'avoir projeté d'assassiner un policier pour tuer d'autres officiers en faisant sauter une bombe lors de ses funérailles. La milice espérait ainsi déclencher un soulèvement contre le gouvernement de Washington. Selon le ministère public, l'attaque était prévue pour avril.

Les autres interpellations se sont déroulées pendant le week-end dans le Michigan, l'Indiana et l'Ohio. Les autorités ont précisé avoir saisi des armes mais pas si elles avaient aussi trouvé des explosifs. L'acte d'accusation désigne David Brian Stone, 44 ans, dit "Captain Hutaree", et l'un de ses fils comme étant les leaders du mouvement. Ils auraient commencé à s'entraîner dans les bois du Michigan en 2008 en apprenant à tirer ainsi qu'à fabriquer et déclencher des bombes. AP

AP

Cookies