PDA

Voir la version complète : Chakib Khelil n'honore pas l'Algérie au Mexique


nassim
06/04/2010, 15h55
Représentant l'Algérie au Forum International de l'Energie tenu fin mars à Cancun au Mexique, le ministre de l'Energie Chakib Khelil a complètement déliré en affirmant : "En tant qu'exportateur de pétrole et de gaz, nous (Algériens) ne sommes pas à l'aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement et dans de cours délais la consommation des combustibles fossiles."

Concrètement, Chakib Khelil veut que le reste du monde continue à se "gaver" de pétrole/gaz et cesse de nous "gaver" avec ses histoires d'utilisation d'énergies renouvelables pour sauver la planète!

http://img502.imageshack.us/img502/9256/khelil2.jpg
Chakib Khelil (gauche), le ministre de l'Energie le plus "aware" du monde.

godfather
06/04/2010, 16h20
Chakib Khelil n'honore pas l'Algérie au Mexique ce soulard n'honore l'Algérie ni au Mexique, ni en Algérie!

sa place est en prison, ....en Chine il aurait deja été executé pour trahison à la nation!

Massnsen
06/04/2010, 16h51
Il a du bien se faire plaisir à Cancun ce texan !

l'imprevisible
06/04/2010, 17h01
en Chine il aurait deja été executé pour trahison à la nation!

La Chine n'est pas un exemple, c'est une dictature sans aucune considération humaine ! S ans vouloir prendre la défense de personne, mais ce régime est l'un des plus dangereux de ce bas monde !


../..

godfather
06/04/2010, 17h07
oui je sais imprev, je voulais juste prendre pour exemple le fait que ce mec a fait tellement de tort dans son domaine, qu'il serait deja executé en Chine sans meme etre jugé equitablement!

absent
06/04/2010, 17h52
Il est Marocain lui aussi:mrgreen:^^!sinon il est bradé de diplôme à ce que je sais et a occupé pas mal de postes à l'international.

Donc il a son mot à dire tout de même.

GLP
07/04/2010, 02h04
On préfère peut être vivre dans une petite maison dans la prairie ? :rolleyes:

Pétrole ou crève. choisi.

sauf si on aime "nhebou lben mais nkhabiw tass" :mrgreen: (m'excuse, j'arrive pas à la traduir celle là!)

nassim
07/04/2010, 16h02
Donc il a son mot à dire tout de même.
Biensûr qu'il a son mot à dire. Je ne remettais pas son droit à l'expression, mais je soulignais la stupidité de ses propos.

Non seulement ses propos stupides n'auront aucune incidence réelle, mais c'est aussi stupide de reprocher aux pays avancés d'investir massivement dans les énergies renouvelables sachant que l'Algérie ne sera pas épargnée par les conséquences du réchauffement climatique (manque d'eau potable, avancée du désert vers le nord de l'Algérie...etc).

GLP
07/04/2010, 21h27
En plus du fait qu'il a été très précis!

pas à l'aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement et dans de cours délais la consommation des combustibles fossiles

pas contre la lutte contre le réchauffement en soit.

Une modération étayée dans le temps avec des quotas pour chaque pays et une politique plus globale (non seulement la consommation des énergies fossiles) et la distribution de l'effort résoudra aussi bien le problème.

C'est claire que ces pays veulent leur indépendance énergétique, et nous on cherche notre bénéfice. s'il s'amusent à courrir aprés leur but, on change notre stratégie nous aussi en relevant dés mainent le prix et serrer les vannes...ect aprés qu'il viennent pas nous dire qu'on a pas prevenu, khalil vient de le faire.:mrgreen:

nassim
07/04/2010, 23h23
on change notre stratégie nous aussi en relevant dés mainent le prix et serrer les vannes...
Pour obtenir des prix de pétrole avantageux, la solution est que les pays de l'OPEP s'accordent sur des quotas adaptés et les respectent. Ce qui est loin d'être le cas puisque plusieurs pays OPEP dépassent leurs quotas ou refusent de baisser leur production. C'est cette approche que doit défendre Chakib Khelil.

Mais se plaindre que les pays avancés réduisent leur consommation de pétrole et développent des "technologies vertes" comme l'a fait Chakib Khelil relève de la stupidité. Concrètement, Khelil dénonce "l'intelligence" et "le progrès".

GLP
09/04/2010, 01h43
Nassim: Justement, ça colle encore mieux de ce coté.

c'est parce que ces pays ne suivent pas le mot d'ordre qu'il faut les convaincre, et quel est l'autre moyen de persuasion à part la demande, cad le prix?

Consommation normale ==> prix moyen ==> qui vend plus profite plus (à condition qu'il reste un minimum qui respectent leur quota).
alors que:
Moins de consommation ==> surplus de production ==> chute du prix du baril.

d'une pierre deux coup, et franchement , je ne le pense pas aussi bête qu'on veuille le lui coller.

en attente d'une preuve flagrante, je pense plutôt qu'il faut interpréter ces dires avec un oeuil objectif.

nassim
10/04/2010, 22h36
en attente d'une preuve flagrante, je pense plutôt qu'il faut interpréter ces dires avec un oeuil objectif.
La "preuve", ce sont ses propos. On n'est pas en train de critiquer la "personnalité" de Chakib Khelil, mais ses "propos" postés plus haut.

et quel est l'autre moyen de persuasion à part la demande
Les pays de l'OPEP ont un pouvoir direct sur l'offre de pétrole qu'il mette sur le marché. Ils ne peuvent pas forcer les pays consommateurs à consommer plus de pétrole (à moins de leur vendre le baril à prix cassé), mais ils peuvent décider de fortes réductions de production susceptibles de booster le prix du baril.

noubat
10/04/2010, 22h43
"En tant qu'exportateur de pétrole et de gaz, nous (Algériens) ne sommes pas à l'aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement et dans de cours délais la consommation des combustibles fossiles."

pour ma part je le trouve réaliste, on n'a pas d'autre alternative que pomper le sol pour nourrir une population nombreuse! et comptons sur les autres pour réduire fortement les exportations pour que les prix soient soutenus.

GLP
11/04/2010, 03h12
Bonsoir :mrgreen:

Nassim:
Je parle aussi des propos du ministre, je les trouve des plus ... sensés !

Pour la demande, je devais être plus explicite: persuader les pays membre de l'opep de respecter leur quota en signalant le danger de la baisse de la demande imminente (pour des raisons écologiques ou autre...), faute d'autre moyen de persuasion..

Il ne s'agit pas de persuader les pays consommateur mais les pays producteurs (OPEP) de respecter leur quotas. une fois réglé ce problème, celui des consommateur sera automatiquement réglé (prix adapté à l'offre qui sera adapté à la demande) .

Ça colle avec les dires du ministre. ça peut convaincre ces pays (OPEP) de respecter le programme.

En tout cas je les interprète comme ça, et tant qu'il y'a au moins une explication, j'évite de réduire ses propos à une simple bêtise de mauvais écolier.

Et je ne trouve rien d'humiliant (Réf. titre du topic) dans ses propos, en exprimant le fait que l'Algérie préfère une transition énergétique graduelle plutôt qu'une rupture, je rappel qu'il n'est pas contre le changement de mode énergétique, mais sur la nature de ce changement: "nous ne sommes pas à l'aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement et dans de courts délais la consommation des combustibles fossiles"

j'espère avoir été plus claire, à bientôt.

(Modif.)

Je me permet de vous joindre une partie du même article:

"....Le Forum est d’ailleurs unanime sur le besoin de développer « toutes les sources d’énergie, fossiles, renouvelables et nucléaire pour les pays qui choisissent cette option », ont conclu les trois pays organisateurs, le Mexique, l’Allemagne et le Koweït, qui accueillera la 13e édition en 2012."

« ....Les capacités non utilisées de pétrole et de gaz sont déjà significatives et elles croîtront vraisemblablement dans le proche avenir, une croissance qui va accentuer les incertitudes et limiter l’investissement pour augmenter les capacités dans les activités en amont et tout au long de la chaîne industrielle » prédit Chakib Khelil. « De telles incertitudes, ajoute le ministre, confirment la grande divergence qui entoure la taille du marché pour le pétrole OPEP à l’horizon 2030 qui ont caractérisé les prévisions affichées dans les documents soumis pour cette session par l’OPEP et l’AIE ». Tout en qualifiant les actions du cartel du pétrole de « responsables et décisives » visant à équilibrer l’offre et la demande globales de pétrole et stabiliser le marché, le ministre de l’Energie et des Mines affirmera que la réponse au défi des incertitudes appelle à « plus de transparence dansdes marchés, en particulier financiers, de meilleures données et informations sur les marchés physiques et d’un dialogue productif, qui va au delà de l’immédiat, entre tous les acteurs ». « Nous devons tous agir afin d’améliorer la régulation des marchés financiers qui va, au delà de plus de transparence, limiter les variations extrêmes, telles celles observées en 2008 », a-t-il soutenu.

Les pays producteurs et consommateurs de 90% de l’énergie mondiale veulent rendre le marché mondial « aussi transparent que possible » pourréduire « l’instabilité » des prix qui a affolé les cours du brut depuis deux ans, ont-ils déclaré mercredi à Cancun. "

nassim
11/04/2010, 14h06
Il ne s'agit pas de persuader les pays consommateur mais les pays producteurs (OPEP) de respecter leur quotas.
Peux-tu nous expliquer ce qui te fait croire que Chakib Khelil s'adressait aux pays producteurs dans le passage que j'ai cité plus haut? Il me semble évident qu'il s'en prenait aux pays consommateurs qu'il accuse de vouloir réduire leur consommation de pétrole.

en exprimant le fait que l'Algérie préfère une transition énergétique graduelle plutôt qu'une rupture
C'est sûr que pour l'Algérie, mieux vaut que la demande de pétrole reste forte aussi longtemps que possible pour maintenir les prix du baril à des niveaux élevés. Mais c'est quoi l'intérêt pour Khelil de ridiculiser le pays qu'il représente en rappelant que l'Algérie est dépendante des revenus d'exportations des hydrocarbures et qu'une forte réduction de la demande nuirait au pays?

En termes satiriques, Chakib Khelil pouvait tout aussi dire : "Please messieurs les riches consommateurs du Nord, continuez à vous gaver avec nos hydrocarbures et oubliez les énergies renouvelables, sinon mon pays risque de s'écrouler financièrement!"

GLP
11/04/2010, 15h25
Peux-tu nous expliquer ce qui te fait croire que Chakib Khelil s'adressait aux pays producteurs dans le passage que j'ai cité plus haut? Il me semble évident qu'il s'en prenait aux pays consommateurs qu'il accuse de vouloir réduire leur consommation de pétrole. Il s'adresse effectivement aux pays consommateurs, mais aussi aux pays producteurs, pour les raisons suivantes (remettons ton passage dans son contexte):
1- Le forum réunit les ministres de 64 pays producteurs et consommateurs de 90% de l’énergie mondiale. (El Watan)
2- Le ministre exprimait l'inquiétude de l'Algérie, en tant que producteur, on peut etre en droit de penser que l'Algérie a raison de s'inquiéter, et donner l'explication et les raisons aux autres pays producteurs en premier lieux et consommateurs dans une moindre mesure, car il y'a tellement d'accord et d'implication qu'on ne peut pas n'en faire qu'à sa tête..mais si c'est le cas, c'est les producteur qui doivent comprendre le problème que ça pose car c'est eux qui doivent le résoudre (accord et respect des quotas). non pas les consommateurs et rien dans ce passage ne laisse penser qu'il donne une leçon à ces derniers ni leur demande quoique ce soit.

si on s'en tient strictement au passage que t'as cité:
"En tant qu'exportateur de pétrole et de gaz, nous (Algériens) ne sommes pas à l'aise quant à toutes ces politiques annoncées ou planifiées pour réduire fortement et dans de cours délais la consommation des combustibles fossiles."il y'a expression d'inquiétude. le contexte du forum me fait pencher pour un appel au producteurs plutôt qu'au consommateurs. Mais ça reste une interprétation tout comme la tienne du sujet de ce débat, alors je pourrai te retourner ta question.

3- au risque de me répéter sur ce point; Il n'est nullement dit qu'il "reprochait aux pays consommateurs" leur élan écologique! mais il a bien précisé: inquiétude vis à vis de la rupture dans le mode de consommation énergétique. et l'inquiétude d'un pays producteur intéresse quel partie des pays présents à qui s'adressait cette déclaration? surement pas ceux qui paient le produit.

c'est quoi l'intérêt pour Khelil de ridiculiser le pays qu'il représente en rappelant que l'Algérie est dépendante des revenus d'exportations des hydrocarbures et qu'une forte réduction de la demande nuirait au pays? là je crois que tu lui colle un sentiment personnel en l'affirmant, le pays est ce qu'il est, s'il est ridicule, il l'est de sa nature, si ce n'est pas le cas, le ministre ne risque pas de le ridiculiser en exprimant une réalité (qu'on suppose ne pas être ridiculisant dans ce dernier "si", ce qui n'est pas vraiment le sujet du débat là, du moment ou il ne dis pas n'importe quoi sur son pays).

Quant au deuxième passage, l'intérêt est de convaincre les pays producteurs du bien fondé de notre inquiétude, pays qui sont plus ou moins dans la même situation (ridicule ou non) que nous. même intérêts.

En termes satiriques, Chakib Khelil pouvait tout aussi dire : "Please messieurs les riches consommateurs du Nord, continuez à vous gaver avec nos hydrocarbures et oubliez les énergies renouvelables, sinon mon pays risque de s'écrouler financièrement!" pour te clarifier mon idée, et pour résumer: et si... s'il ne s'adressait pas qu'a ces pays, mais principalement aux pays producteurs ? surtout qu'il a en toile de fond la session du Forum des pays exportateurs de gaz (à Oran), session ou l'Algérie désire convaincre ces mêmes producteurs de la nécessité de réduire la production... ça ne colle pas mieux?

Merci pour ton intérêt et à bientôt. :mrgreen:

nassim
11/04/2010, 23h33
le contexte du forum me fait pencher pour un appel au producteurs plutôt qu'au consommateurs. Mais ça reste une interprétation tout comme la tienne du sujet de ce débat, alors je pourrai te retourner ta question.
Je crois qu'il est temps que t'avoues que t'es un grand fan de Chakib Khelil! :)

Je ne pense qu'il y ait 1000 interprétations à ses propos cités plus haut. Il se plaignait clairement des "politiques vertes" des pays consommateurs et présentait l'Algérie comme un pays en retard et dépendant des prix du pétrole.

Pourquoi Khalil a-t-il usé de propos aussi mal choisis (voire puérils)? Il faut rappeler que le forum était organisé dans la station balnéaire de Cancun, ce qui me fait penser que Chakib Khelil a peut être passé la nuit à faire la fête avec de belles mexicaines en abusant de tequila la veille de sa conférence de presse!

GLP
12/04/2010, 00h40
Il aurait bien le droit, le pauvre, avec les séismes ces derniers mois... et encore, dans sa grande sagesse, il sait très bien qu'il y'aura la saison 3 de la série Sonatrach cet été !:mrgreen:

Un peu de douceur...c'est le minimum comeme pour une si grande responsabilité.. suivre les feuilletons.

J'espère que ça décrit l'amour que je porte pour ce mec ! j'ai du mal à me l'avouer bark :lol:

Cookies