PDA

Voir la version complète : les jeunes tentent de résister à l’effet "Tanguy"


lilha
07/04/2010, 12h04
60 % des 18 24 ans déclarent vivre chez leurs parents, selon notre baromètre éco-conso Metro-Codice réalisé par TNS Sofres/Logica.

Pour les 18-24 ans, le phénomène “Tanguy n’est pas qu’une fiction : 60 % d’entre eux déclarent vivre chez leurs parents. Problèmes d’emploi, allongement des études, saturation du marché immobilier, loyers prohibitifs… Cette proportion élevée n’est pas vraiment une surprise lorsque l’on connaît les difficultés des jeunes à accéder au logement. Mais les choses s’arrangent avec l’entrée dans la vie active : seuls 9 % des 25-30 ans habitent encore chez leurs parents, 27 % de cette tranche d’âge ayant même déjà accédé à la propriété.


A l’heure où la grande réforme des retraites se prépare, le logement, gage d’assurance et de stabilité, reste la principale préoccupation des jeunes. Interrogés sur le poste de dépense qu’ils privilégieraient si leur compte en banque était davantage garni tous les mois, c’est lui qu’ils choisissent à 33 % (le chiffre monte à 36 % chez les 18-24 ans). Loin devant les sorties (14 %) et l’achat d’un téléphone ou d’un ordinateur (7 %).

metro

alors pour ou contre les tanguy :mrgreen:

traks
07/04/2010, 12h12
....ben un tanguy de 20 ans...ça passe encore ...un tanguy qui fait son tanguy juste par ce que il a pas de logement , c'est acceptable....mais un tanguy de plus de 25 ans sans travaille , sans logement ,......:22: :22: :22: je crois qu'il y'aura de la place sous les pont pour lui

ernestito
07/04/2010, 17h51
un tanguy comme dans le film, qui a un bon boulot, non je n'accepterais pas, mais un jeune sans travail je trouve normal qu'il puisse avoir un endroit ou dormir. si c'est mon fils il pourrait rester le temps qu'il trouve un bon travail

bouberita
07/04/2010, 20h27
s'il veux rester avec toi , tu le vire a coup de pieds ?

Cookies