PDA

Voir la version complète : Djezzy algérianise ses effectifs


morjane
08/04/2010, 14h31
Le leader de la téléphonie mobile en Algérie, Djezzy a annoncé hier avoir nommé une vingtaine de directeurs algériens à des postes importants en 2009 et au début de 2010.

Cette opération, selon le communiqué de l’entreprise, entre dans le cadre du processus d’algérianisation de ses cadres supérieurs, entamé depuis le lancement de son réseau en 2002.

Ces cadres, remplacent, selon les responsables de Djezzy, ceux expatriés en fin de contrat.

«Notre stratégie est claire. Tout expatrié qui part est remplacé automatiquement par un Algérien pour peu que le profil adéquat existe», a tenu à expliquer le premier responsable de Djezzy, M. Tamer El Mahdi, estimant qu’«à OTA nous avons une politique de ressources humaines basée sur deux valeurs cardinales de l’entreprise : le mérite et la transparence».

Selon les chiffres fournis par cet opérateur de la téléphonie mobile, sur environ 4 500 employés, moins d’une trentaine sont étrangers de diverses nationalités. Ainsi, cette promotion de cadres nationaux s’est faite en parallèle avec une plus grande ouverture sur les entreprises sous-traitantes algériennes dans différents domaines, selon la même source.

A ce propos, M. Tamer El Mahdi a précisé : «Nous préférons travailler en Algérie avec des entreprises algériennes plutôt qu’avec des étrangers. Car si on ne donne pas leur chance à ces entreprises comment pourront-elles acquérir de l’expérience ?»

Djezzy, qui affiche sa «grande fierté» quant à cet exploit, a indiqué en outre qu’«un certain nombre de directeurs algériens sont partis comme expatriés chez des opérateurs de téléphonie mobile africains, prouvant, d’une part, que le transfert technologique s’est fait avec succès et, d’autre part, la haute compétence des cadres algériens».

Il faut rappeler que cette entreprise, qui s’est engagée dans une stratégie ambitieuse de former la totalité de ses cadres, a déjà honoré et gratifié 7 lauréats représentant les performances exceptionnelles de cadres méritants. Une cérémonie conviviale a même été organisée en leur honneur en présence de M. Tamer El Mahdi, directeur général de Djezzy, qui a tenu à les remercier solennellement.

Par Rafik Elias, La Tribune

djamal 2008
08/04/2010, 15h38
Le BIG SHOT restera sinon egyptien et la ligne directe restera operationnelle sans passer par le circuit national ; voila un autre signe de notre recul devant le monde; laissant une compagnie 2trqng7re operer avec 14 millions d4abonn2s. Mais la faute c'est ce peuple qui choisit d4etre relie par ce reseau.

Enfin, si ce fut que ca on aurait un tant soit peu d4espoir, mais hélas c4est partout o'u tu regardes.

hben
08/04/2010, 19h55
Mais la faute c'est ce peuple qui choisit d4etre relie par ce reseau.

Comme toujours, tu as le raccourcis facile!
Bien sûr que c'est la faute au peuple quand on ne veut pas faire l'effort de voir et de dire les choses telles qu'elles sont!

bledard_for_ever
08/04/2010, 20h21
j ai eu à rencontrer un cadre technique de nedjma. Algérien envoyé en mission pour des accords techniques et commerciaux.
il avait en face de lui 3 cadres français dans trois domaines technique, commercial et marketing.
Il était très bon dans le sens ou il à impressionné ses interlocuteurS. C pas les on dit, c du vécu.
Les cadres algériens sont multicartes, les spêcialisations nécessaires pour une bonne organisation ne sont pas en place.

hben
09/04/2010, 00h19
Les cadres algériens sont multicartes

Surtout que l'Algérie est en passe de devenir la première puissance du monde avec des cadre du beni oui-ouisme!!!

bledard_for_ever
09/04/2010, 08h20
c est sur !!!

Mais avec autant de HBEL il lui fait bcp de psychiatres :)

shadok
09/04/2010, 12h35
Djezzy, qui affiche sa «grande fierté» quant à cet exploit, a indiqué en outre qu’«un certain nombre de directeurs algériens sont partis comme expatriés chez des opérateurs de téléphonie mobile africains, prouvant, d’une part, que le transfert technologique s’est fait avec succès et, d’autre part, la haute compétence des cadres algériens».

Il faut reconnaître que Djezzy a le mérite d’avoir beaucoup investit dans le recrutement et la formation de jeunes cadres algériens principalement dans les NTIC. Je connais plusieurs ingénieurs algériens qui sont maintenant expatriés en Afrique ou au Moyen Orient dans de grands groupes de télécoms.

Cookies