PDA

Voir la version complète : J'écris donc je suis


Argelina
09/04/2010, 19h18
J’écris donc je suis

J’ai découvert en moi un besoin existentiel
Un désir insistant, une envie obsessionnelle
Un exutoire de peines, une petite fêlure
Une chose qui s’appellerait … l’écriture.


J’écris chaque jour, j’écris chaque soir
Et je dessine, à l’affut de mon désespoir
Des poèmes pour mieux habiller les vérités
Et ainsi adoucir un tant soit peu la réalité


J’ai découvert en moi une grande passion
Un amour, une effervescence d’émotions
Une union éternelle sans risque de rupture
Une chose qui s’appellerait … l’écriture.


J’écris beaucoup, passionnément, à la folie
J’affectionne tous les mots et à eux je me lie
Secrètement, dans les pages de mon journal
Comme pour entretenir une relation spéciale


J’ai découvert en moi une inévitable vocation
Un moyen d’expression, un style de rédaction,
Des positions fermes, un semblant de culture
Une chose qui s’appellerait … l’écriture.


Je cris mes idées et mes opinions à me faire entendre
Dans la presse et dans les livres mais sans prétendre
Pour autant que je suis une journaliste ou écrivaine
Je veux juste empêcher mes pensées d’être vaines


J’ai découvert en moi finalement, ce qu’est l’écriture
Et j’ai compris, sa signification dans mon être pure
Elle fait partie de ma vie, et au moins ce qui est certain
C’est qu’elle n’est pas qu’un passe-temps comme pour certains


J’écris sans cesse et en même temps je me demande
Comment je vivrais sans l’écriture dans ce bas monde
Je crois que je ne pourrais pas signifier mon existence
Je crois que je ne serais qu’un fantôme futile en errance


Argelina, le 23/10/2009

le sage
09/04/2010, 19h31
Bonjour argelina puisque tu te sent dévoué a l'écriture pourquoi ne pas écrire un livre comme titre la vraie histoire de l'algérie car la plus part des écrivains de la période socialiste a déformé pour les jeunes née aprés l'indépendance

Bon courage argelina et tu passe le bonjour a fantia la gentille

Argelina
09/04/2010, 19h41
salut le sage, je te remercie pour ton passage.

Les livres d'histoire, ne sont pas le genre de livre qui m'intéressent pour l'écriture, la lecture oui.

Ps: Qui est cette fantia la gentille?

le sage
09/04/2010, 19h43
Ci l'histoire ne t'interesse pas tu écris des livres sur les choses qui t'interesse
pour fantia elle est comme toi une internaute parmi les internautes

Argelina
09/04/2010, 19h45
Oui j'écris sur ce qui m'intéresse à chaque fois que j'en ai l'occasion.

Et par quel miracle je conneterais cette internaute parmi les internautes?

le sage
09/04/2010, 19h49
ArgelinaOui j'écris sur ce qui m'intéresse à chaque fois que j'en ai l'occasion.

Et par quel miracle je conneterais cette internaute parmi les internautes?

quand tu doit écrire un livre il ne faut pas attendre l'occasion car c'est du sérieux qu'il faut mettre et ponctuel pour les heures consacré au livre

le miracle peut etre on va la croisé sur ce topic ou un autre ça arrivera un jour ou l'autre

Argelina
09/04/2010, 19h53
Ne t'inquiète pas pour les délais d'écriture des livre, mon éditeur est souple...

Pour ce qui est de ton langage flou concernant cette internaut mystère, ben tu dois savoir que je ne comprends rien. Alors je te propose de parler franchement si toutefois tu as quelque chose à dire, sinon ben je n'aime pas les devinettes...

le sage
09/04/2010, 19h55
Argelina moi non plus je n'aime pas les devinettes et je parle sérieusement

Argelina
09/04/2010, 20h02
Alors arrete de parler à demi mots et dis ce que tu as à dire une fois pour toute stp, sinon, ben je te prirais de bien vouloir laisser ce topic pour les commentaires sur le poeme...

le sage
09/04/2010, 20h16
Devenu complétement zinzin , ayant marre d’écouter la mer,le chanteur devint montreur de marionettes qu’il confectionnait avec de la ficelle et du papier , puis finit sarkoziste en noyant sa bien aimée petite fille du troisièmee sous les mots bleus de sa propagande (anonyme)

voila un simple poème

le sage
09/04/2010, 20h21
Voila argelina mon premier et dernier poème sur ce topic

Tu es diagnostiquée
Qu'il me fait peur, ce mot
Mais jamais autant que ses maux
Qui viennent tout changer, te troubler.

Une fracture de l'âme
Une crise du cerveau
À qui jeter le blâme
De te faire porter ce fardeau.

Psychiatrie, antidépresseurs
Sont devenus ton lot
De rêves, d'avenir, ces assassineurs
Viennent assombrir le tableau.

"Troubles obsessionnels compulsifs" *
Voilà qui explique cet état dépressif
"Épisodes agoraphobiques" **
Voilà qui éclaire ces états de panique.

Ils augmentent ta dose chaque semaine
Les chiffres défilent, même regard perçant
Celui qui me fouette, ceux qui me causent tant de peine
De pilules ? Onze par jour. De milligrammes ? Trois cent.

"Rouge ou noir ?"
"Comment savoir ?"
"Aimes-tu la crème glacée ?"
"Je n'en ai aucune idée..."

Je te cite dans mes écrits
Ce sera, à ma façon, mon cri
Car devant toute cette terreur
Je reste sans voix, de frayeur.

Mais dis moi, ma douce
Si tu ne sais plus ce que tu aimes
Comment sauras-tu toi-même
Comprendre ton coeur s'il te pousse ?

Malgré tout, je t'espère
Alors que peut-être, tu désespères
As-tu déjà envisagé
De te laisser aimer ?

Je te sens si fragile
Te resterai-je indélébile ?
De mon encre, cette passion
Cela te rajoute-t-il de la pression ?

Rien de plus instable que notre relation
Qui fait vibrer en nous tant d'émotions
Si forte, maintenant, revient la douleur
De devoir silencieusement contenir mes pleurs...

--Anonyme--

Zacmako
10/04/2010, 09h40
J’écris chaque jour, j’écris chaque soir
Et je dessine, à l’affut de mon désespoir
Des poèmes pour mieux habiller les vérités
Et ainsi adoucir un tant soit peu la réalité
...
Ecris, écris, et même si tu ne peux rien faire d’autre qu’écrire,
Tes mots atteindront les cimes qu’aucun verbe ne peut décrire.
Oui, écris sans relâche puis, importe peu qui viendront te lire
Ecris, Argélina, car les mots ont la faculté de ne jamais mourir.
...

Argelina
10/04/2010, 20h51
Merci le sage pour ta contribution.

Zac, trés ravie que tu sois passé par là...

Cookies