PDA

Voir la version complète : Le Maroc espère porter sa capacité de production à 50 millions de tonnes de phosphate


Raco
11/04/2010, 16h25
Marrakech, 08 avr (MAP) - Le Maroc, dont la capacité de production annuelle avoisine actuellement 30 millions de tonnes de phosphate, espère porter cette capacité à 50 millions dans sept ans, a souligné le président directeur général (PDG) du Groupe OCP, M. Mostafa Terrab.

S'exprimant, jeudi à Marrakech, à l'ouverture de la 1-ère Conférence dédiée aux engrais en Afrique et initiée par le Groupe FMB (Fertilizer Market Bulletin), spécialisé dans l'analyse et le conseil en exploitation des engrais, avec le soutien du Groupe OCP, M. Terrab a relevé que le Maroc détient des réserves considérables de phosphates sur plus de 500 ans.

La stratégie du Groupe OCP consiste également à réduire massivement les coûts d'exploitation, a-t-il dit, faisant remarquer à cet égard que le Groupe entend devenir le chef de file en termes de réduction des coûts.
Le PDG du Groupe OCP a fait observer que l'augmentation de la capacité de production ne concerne pas uniquement les minerais mais aussi la production chimique en général, notamment d'engrais.

Pour sa part, Mme Maria Wanzala, conseillère experte au NEPAD, a relevé le progrès relatif qu'a connu l'utilisation des engrais en Afrique, notant toutefois que ce progrès demeure en deçà de la moyenne mondiale actuelle qui est de 100 kg par hectare.

Elle a, dans ce contexte, signalé que l'objectif est de porter l'utilisation des engrais dans le Continent, actuellement de 8 kg/hectare, à 50 kg/hectare à l'horizon 2015.
Mme Wanzala a également mis l'accent sur la nécessité d'apporter l'aide et l'assistance nécessaires aux pays africains pour leur permettre d'adopter des stratégies efficientes en matière d'utilisation d'engrais, d'élargir la conscience des agriculteurs et de les faire bénéficier des nouvelles technologies dans le domaine agricole.

Par ailleurs, une vingtaine de stands ont été installés par des sociétés opérant dans le secteur des engrais.
Cette conférence, à laquelle prennent part quelque 400 spécialistes venus d'une cinquantaine de pays de par le monde, est le premier événement à traiter de la production, du commerce et de la mise des engrais sur le marché en Afrique.

Les travaux de ce forum de deux jours sont axés notamment sur la révolution verte en Afrique et l'utilisation raisonnée des engrais dans le Continent.

Cookies