PDA

Voir la version complète : Mendiants de luxe


zek
18/02/2006, 12h21
Tout marche aux Emirats, même la mendicité, au moins on pourra toujours se payer son billet d'avion de retour en première classe si on ne trouve pas de travail. :)
-----------------------------------------------------------------------
Bien qu'officiellement interdite, la mendicité devient un sérieux problème dans les Émirats arabes unis. « Plus de 80 % des mendiants arrêtés sont rentrés dans notre pays avec un visa d'hommes d'affaires », explique le brigadier Hadher Khalaf al-Mahiri, directeur général du département de l'immigration et de la naturalisation au ministère de l'Intérieur. Les moyens de répression vont donc être accrus. Déjà, le nombre des arrestations est passé de 486 en 1998 à 1 200 l'année suivante.

De même, les procédures d'octroi des visas vont être modifiées. Les agences de voyages et les compagnies aériennes ne seront plus autorisées à en délivrer. Un projet est à l'étude au sein des administrations concernées pour que cette mission soit désormais confiée aux services consulaires, après vérification des documents fournis par les demandeurs. À cela s'ajoutent la création d'une section spéciale de répression et la mise en oeuvre d'un programme de sensibilisation et d'éducation des citoyens.

Les Émiratis sont trop généreux avec les mendiants. Ils ne distinguent pas entre les vrais et les faux nécessiteux », estime le brigadier Mahiri. Apparemment, cette activité est fort lucrative. Dans l'émirat de Dubaï, l'un des plus riches, où sévissent le tiers des mendiants du pays, l'un d'entre eux a avoué avoir collecté 80 000 dirhams (21 800 dollars) en quatorze jours. Soit 1 500 dollars par jour !
http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN28036mendiexu led0

zlabiya
20/02/2006, 10h36
d'où viennent ces étrangers qui demandent des visas d'hommes d'affaire pour aller mendier aux émirats ?

btp50
20/02/2006, 10h41
le mot est bien choisis, ils font bien des affaires :)
Il m'est arriver de voir a l'entrée d'un supermarché un type dans la trentaine ; costume cravate rasé, impeccable, demander aux passants 1€, je vous assure que ce type avait plus de succes qu'un mendiant en guenille.

Cookies