PDA

Voir la version complète : Israël «prospecte» au Sahel


andromed
30/04/2010, 21h48
Si l’Etat hébreu s’intéresse subitement au Sénégal, c’est très certainement pour revenir dans la zone après en avoir été chassé par la Mauritanie.

L’actualité cette semaine contenait un sujet qui n’a pas fait la Une des médias malgré son importance. Israël veut prendre pied en Afrique en tenant un discours digne de mère Thérésa. L’Etat hébreu vient de dépêcher son ministre de l’Agriculture au Sénégal pour lui promettre de l’aider à «devenir en trois années un exportateur de légumes vers l’Europe...l’agriculture traditionnelle du Sénégal fonctionne au rythme d’une récolte par an. Nous savons comment faire pour passer à trois ou quatre récoltes annuelles». Pour un pays qui importe 80% de ses besoins alimentaires l’offre ne peut être qu’alléchante. Pour «vendre» son aide, l’argumentaire du ministre envoyé par Tel-Aviv peut paraître tenir la route. «Israël est le seul pays au monde qui a été en mesure de conquérir le désert. Plus de 50% de ce que nous exportons est produit dans des zones semi-arides. C’est notre atout et c’est ce que nous aimerions apporter ici», a-t-il déclaré aux responsables sénégalais avant d’ajouter que «dans les années 50-60 nous étions exactement dans la même situation que le Sénégal aujourd’hui». Proposer un savoir-faire et une expertise a un prix. Lequel? Le ministre israélien avait précédé la question qu’il savait inévitable en accordant une interview à l’agence Reuters où il déclare la main sur le coeur: «Nous ne venons pas ici en Afrique pour prendre leurs ressources aux pays africains. Nous venons ici pour donner notre savoir-faire à ces pays afin qu’ils se développent.» Quand on vous disait que mère Thérésa n’aurait pas proposé mieux. Discours merveilleux sauf que...
La visite du ministre israélien dans cette partie de la bande sahélienne intervient à un moment très sensible. Des groupes de terroristes s’agitent dans la région et ils viennent de prendre deux otages (l’un français et l’autre algérien). Si Israël s’intéresse subitement au Sénégal c’est très certainement pour revenir dans la zone après en avoir été chassé par la Mauritanie. Mais ce qui a fait courir le plus les Israéliens, c’est l’annonce de l’ouverture de l’ambassade d’Iran à Nouakchott. Et ça les Israéliens ne peuvent l’accepter sans rien faire. Peut-on un instant croire un Etat qui ne vit que par la guerre et pour la guerre depuis sa création, verser subitement dans la charité? Un Etat qui après avoir massacré des milliers d’enfants, de femmes, de vieux sans défense et qui maintient les rescapés dans une immense prison à ciel ouvert, peut-il, dans le même temps, promettre le bonheur et la prospérité à d’autres humains? L’angélisme n’a pas sa place dans un Etat guerrier. Un Etat qui refuse obstinément la paix car en totale incompatibilité avec ses desseins expansionnistes. Un Etat qui a dévoilé son caractère religieux après l’avoir longtemps caché du voile de la démocratie. Voilà que cet Etat s’éloigne de sa région qu’il met sens dessus dessous pour aller prêcher la bonne parole plus loin.
Il ne se trouvera personne au monde pour croire un instant qu’Israël peut proposer son aide sans arrière-pensée. Et si «ce n’est pas pour prendre leurs ressources», comme l’a si bien précisé le ministre israélien à Dakar c’est tout simplement pour s’y installer. Carrément. Une base au Sénégal remplacerait bien celle qui vient de fermer en Mauritanie.
Pour nous Algériens, tout ceci nous permet de mieux comprendre ce qui se «joue» au Sahel comme nous avions commencé à le faire dans notre édition d’hier. Ceci nous permet aussi de mieux comprendre les liens plus qu’étroits qu’entretiennent Israël et la France, laquelle est très active dans la région et qui pousse jusqu’à hypothéquer ses propres intérêts dans les gisements d’uranium du Niger.
Il serait franchement débile de croire que de si grands enjeux peuvent être cachés par une plantation de tomates, comme s’époumone à le faire croire le ministre hébreu. Si c’est l’idée qu’Israël a des Africains, il se trompe lourdement. Son opposition à la condamnation de l’esclavage et toutes les misères faites à Dieudonné à cause de son combat pour cette cause, devraient suffire pour apprécier «l’amour» que peut porter l’Etat hébreu au continent noir. Même les falashas «rapatriés» en Israël ne sont que des bras dans les tâches les plus ingrates. Qui a dit que le racisme existait en Israël?


Zouhir MEBARKI

salamine
30/04/2010, 22h01
. Pour «vendre» son aide, l’argumentaire du ministre envoyé par Tel-Aviv peut paraître tenir la route. «Israël est le seul pays au monde qui a été en mesure de conquérir le désert. Plus de 50% de ce que nous exportons est produit dans des zones semi-arides. C’est notre atout et c’est ce que nous aimerions apporter ici»,

Ils on surtout spolier toute les terre fertile des palestiniens ,et récupérer toute les ressource hydrique pour mieux contrôler l eau...:redface:.
pas folle la guêpe...;)

Bachi
30/04/2010, 22h03
Il ne manquait plus que l'angélique Israel au Sahel !...

absent
30/04/2010, 22h14
Ils on surtout spolier toute les terre fertile des palestiniens ,et récupérer toute les ressource hydrique pour mieux contrôler l eau...:redface:.
Je ne savais pas que sous l'empire ottoman, les arabes de Palestine exportaient des ressources agricoles.

andromed
30/04/2010, 22h19
Je ne savais pas que sous l'empire ottoman, les arabes de Palestine exportaient des ressources agricoles.J'aimerai que l'on me parle de Jaffa et des ses orangeraies ,et agrumes avant que les juifs ne mettent la main dessus

absent
30/04/2010, 22h29
"The cultivation of the orange, introduced by the Arabs before the commencement of Jewish settlement, has developed to a very great extent in consequence of that settlement. There is no doubt that the pitch of perfection to which the technique of plantation and cultivation of the orange and grape-fruit have been brought in Palestine is due to the scientific methods of the Jewish agriculturist."
The Hope Simpson Report

papi
30/04/2010, 22h33
Je ne savais pas que sous l'empire ottoman, les arabes de Palestine exportaient des ressources agricoles.

Eh bien c'est fait et tant mieux que le sache maintenant.

ould omar
30/04/2010, 22h44
Je ne savais pas que sous l'empire ottoman, les arabes de Palestine exportaient des ressources agricoles.

Ben documentes toi ...au lieu de faire l'apologie de l'esprit "inventif" de ceux que tu sembles admirer !

absent
30/04/2010, 22h47
Ils n'etaient ni plus inventifs ni plus intelligents. Ils ont juste eu la chance de recevoir une instruction, le plus souvent en Europe.

andromed
30/04/2010, 23h03
Il y a 62 ans, la ville côtière de Jaffa est vidée de ses habitants arabes

Le 25 avril (http://cjpp5.*********.com/ext/http://fr.wikipedia.org/wiki/25_avril) 1948 (http://cjpp5.*********.com/ext/http://fr.wikipedia.org/wiki/1948), six compagnies de la milice sioniste Irgoun (http://cjpp5.*********.com/ext/http://fr.wikipedia.org/wiki/Irgoun) sous le commandement d'Amihaï Paglin lance l'attaque contre les Arabes de Jaffa.



le port de Jaffa - 1914.
(Matson Collection)


Orangeraie de Jaffa - 1914.
(Matson Collection)

Jaffa, l’une des plus anciennes villes du monde, était aussi l’une des villes les plus prospères et les plus peuplées de Palestine.

Le 25 Avril 1948, l’Irgoun s’attaque au « Cancer » que constitue selon elle, la Ville de Jaffa car Jaffa est alors, une ville a très forte majorité arabe située en plein cœur du futur état d’Israël. Les dirigeants sionistes n’hésitent pas à « Nettoyer » la ville sous pas moins de 4000 bombes.

Après une semaine de bombardements intensifs sur une population civile, la ville ne compte plus que 4000 à 5000 de ses 70000 à 80000 habitants arabes.Les habitants arabes de Jaffa laissent derrière eux, contraints et forcés, leur ville, leur foyer, leur terre, leur orangeraies.

Après la création de l’état d’Israël, son gouvernement confisquera les terres, les biens fonciers et les orangeraies et s’approprie l’orange de Jaffa, qui devient le symbole des produits de la colonisation.

absent
30/04/2010, 23h08
T'oublies que ces evenements eurent lieu lors d'une guerre declaree par les arabes.

tina6
01/05/2010, 14h12
Renommée
" Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ; l'homme passe, mais sa renommée survit. "
Proverbe Chinois

DZone
01/05/2010, 15h06
Le dernier film d'Eyal Sivan montre, dans un excellent documentaire, comment les Israéliens se sont approprié, non seulement les oranges de Jaffa et la terre palestinienne, mais l'ensemble de l'imagerie palestinienne concernant cette culture.

http://www.demosphere.eu/node/18436

absent
01/05/2010, 15h09
Il faudrait faire un documentaire sur comment est-ce que l'Islam s'est approprie des personnages inventes par les juifs comme Moise, Abraham ou David.

andromed
01/05/2010, 15h20
Il faudrait faire un documentaire sur comment est-ce que l'Islam s'est approprie des personnages inventes par les juifs comme Moise, Abraham ou David.“Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal ; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promise, mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur. Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? Ils ne voient qu’une seule chose: nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ?”
David Ben-Gourion, premier ministre israélien, cité par Nahum Goldmann dans “Le Paradoxe Juif”, page 121.

absent
01/05/2010, 15h24
Je ne vois pas le rapport entre ce que j'ai ecrit et ta reponse.

andromed
01/05/2010, 15h28
Je ne vois pas le rapport entre ce que j'ai ecrit et ta reponse.Je crois,non je suis sure que nous n'avons pas garde les cochons ensemble,donc le vouvoiement serait de rigueur?

DZone
01/05/2010, 15h37
... Pourquoi devraient-ils accepter cela ?”
Le Polonais David Grün avait raison de se poser cette question ; il n'y a aucune raison qu'on accepte la politique du fait accompli sioniste , 60 ans ou même un siècle , ne sont rien dans la vie des Nations !

auscasa
01/05/2010, 15h40
c'est pas le savoir qui manque pour le senegal mais c'est surtous les investissements, pour produire 2 a 3 fois par an il faut se payer des systems d'irrigation de tres bonne qualite et il faut du soleil la majorite de l'anne.

le cas d'agadir et de souss en general qui n'a pas d'eau et qui produit plus que n'importe quel autre region du maroc nous montre que ce qui est important pour produire quand on veut c'est le soleil et l'eau.

andromed
01/05/2010, 15h45
il n'y a aucune raison qu'on accepte la politique du fait accompli sioniste , 60 ans ou même un siècle , ne sont rien dans la vie des Nations !Et c'est pour cela que je prône la non discutions avec ces spoliateurs.J'exige,ou plutôt nous exigeons la restitution de la terre arabe a ses propriétaires, et rien d'autre.Cest la seule chose que j'aimerai signer avec eux et rien d'autre,aucunes relations eux,chez eux,et nous, chez nous

andromed
01/05/2010, 15h49
c'est pas le savoir qui manque pour le senegal mais c'est surtous les investissements, pour produire 2 a 3 fois par an il faut se payer des systems d'irrigation de tres bonne qualite et il faut du soleil la majorite de l'anne.L'algerie travail pour ca;La trans-saharienne en passe d'être fini,et les ressources énergétiques,pour l'ensemble des pays du sahel et du nord de l'Afrique

Cookies