PDA

Voir la version complète : Bouteflika s’engage à trancher les mains qui touchent aux deniers publics


milka
02/05/2010, 13h27
l a adressé un message aux travailleurs à l’occasion de leur journée mondiale

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika s’est engagé à poursuivre les corrompus quels que soient leur postes de responsabilité et menacé de les condamner aux plus lourdes peines. Il a, notamment, affirmé que les yeux de l’Etat sont éveillés et ne dorment jamais quand il s’agit de lutte contre le fléau qui nuit à notre économie.
Le président de la République a adressé, avant-hier, un message aux travailleurs algériens à l’occasion de la double fête nationale et internationale des employés, coïncidant au 1er Mai de chaque année. Il a réitéré l’engagement de l’Etat à poursuivre sa guerre contre tous les fléaux qui nuisent à l’économie nationale et les affronter dans le cadre de loi en vigueur.
Dans ce sillage, le président de la République a déclaré: « l’Etat n’épargnera aucun effort pour lutter contre l’ensemble des fléaux qui nuisent à notre économie dans le cadre de la loi, ainsi que tous ceux qui ont osé toucher aux deniers publics », en faisant allusion aux dossiers de corruption qui ont été transférés en justice, l’été dernier, et qui ont fait peur aux opérateurs économiques nationaux et étrangers.
Les mises en garde du président Bouteflika adressées aux « cadres corrompus » interviennent à la veille du lancement du plan d’investissement et de développement du prochain quinquennat 2010-2014, pour lequel une enveloppe financière estimée à 200 milliards de dollars est allouée.
Dans ce cadre, le président de la République a déclaré : « le programme quinquennal 2010-2014 maintiendra les efforts fournis par l’Etat dans les domaines politique et social et consolideront les conditions d’un grand développement et un meilleur pouvoir d’achat en plus de la création d’emplois et de la richesse ». Le président Bouteflika s’est, également, engagé à persister à assainir l’environnement économique au profit des opérateurs économiques qui persistent dans leurs activités dans le respect de la loi et qui participent à multiplier la richesse nationale et créer les postes d’emploi ».

Le président de la République a, également, reconnu que l’Algérie a été affectée par les répercussions de la crise économique et financière mondiale, notamment en ce qui concerne les revenus des exportations. Il a, dans ce cadre, appelé à « réunir toutes nos ressources et consacrer nos efforts pour diversifier et enrichir l’économie nationale », tout en appelant les opérateurs et chefs d’entreprises algériens à suivre l’élan de l’Etat. Il a, notamment, promis d’activer les mécanismes du contrôle permettant de mettre en œuvre le plan en question et l’habilitation des cadres qui se chargeront de son exécution dans les délais déterminés, afin de pouvoir rattraper les retards enregistrés dans l’application du programme quinquennal 2005-2009, en terme de projets et dépenses.



El Khabar

hben
02/05/2010, 13h45
Bouteflika s’engage à trancher les mains qui touchent aux deniers publics

Avec le Seif Al Haddjadj sans doute!

andromed
02/05/2010, 13h54
Qu'il commence par ceux qui l'entoure;Khelil,Ghoul,etc,etc.Ce sont bien eux les plus grands voleurs

houlakou
02/05/2010, 14h45
Bouteflika s’engage à trancher les mains qui touchent aux deniers publics
au sens propre ou au sens figuré?

alessandro
02/05/2010, 15h04
Bouteflika s’engage à trancher les mains qui touchent aux deniers publics


milka tu es un propagandiste

en quoi combattre la corruption équivaut à trancher des mains

combattre la corruption est positif

trancher des mains est négatif

c'est a dire en quoi combattre la corruption devient négatif, pourquoi tu te moque? c'est bien d'arrêter les voleurs.



Pour ma part bouteflika est un menteur car ce qui lui est demandé est de foutre a la porte tous les parasites et ne laisser que les moins de 30 ans avec des diplômes et lui il fait diversion avec la corruption, l'autoroute, sonatrach... Dans sa tête de maquisard orgueilleux il se croit plus intelligent que le peuple qu'il croit pouvoir berner d'une entourloupe.

Massnsen
02/05/2010, 15h29
Il faut qu'il commence déjà par sa propre main ce nain ! Que dis-je, il faut lui couper une pour ce qu'il a fait entre 1962 et 1972 puis l'autre pour ce qu'il est entrain de faire depuis 1999 !

Mort à Bouteflika et à tous les Aparatchiks du régime.

milka
02/05/2010, 17h19
alessandro, écoutes mon cher, je ne suis ni un propagandiste ni même un dissident du pouvoir algérien en place. Ceci pour illustrer ce qu'avait déclaré Boutef en ce jour du 1er mai pour signifier aux personnes qui tentent aux agissements de malversations des finances publics seront impitoyablement punies (dixit; leurs mains seront coupées). Mais ce mal terrible qui ronge les poumons de l'économie du pays ne sera jamais éradiqué tant que subsiste le laxisme ambiant au sein de la justice et au sommet de l'État. Tout le monde est complice donc tout le monde est impliqué dans ce jeu macabre de la corruption.

absent
02/05/2010, 17h39
Bouteflika s’est engagé à poursuivre les corrompus quels que soient leur postes de responsabilité et menacé de les condamner aux plus lourdes peines.
Que c'est horrible!

Comment peut il se condamner à de si lourdes peines? et l'Algérie? il y a pensé à l'Algérie? comment peut elle être dirigée par un président sans mains?:cry:

DJAMY
02/05/2010, 18h01
je comprends pas comment on peut s'engager a repetition comme ca comme le fait boutef de combattre la corruption:rolleyes:

Hyde
02/05/2010, 19h03
Bouteflika s’engage à trancher les mains qui touchent aux deniers publics

Ha, ha, ha! Il est un peu tard pour faire la sainte-ni-touche!

Hyde
02/05/2010, 19h53
et surtout il ferait mieux de commencer par les siennes et celles de son frère.

azouz75
03/05/2010, 13h06
http://www.elkhabar.com/images/key4press3/Caricature-p32elkh0305.jpg

andromed
03/05/2010, 23h02
la seule solution les loi de dieu ( charia) et ne pas avoir pietié de ces gens qui par leur action tue tous un peuple qu il divise.L'Algerie n'est pas l'Afghanistan pour appliquer cette loi de sauvage et d'obscurantisme,si certains veulent vivre sous cette loi,il y a des avions en partance pour le moyen orient.Nous sommes au XXI siecle et nous vivons, tant bien que mal, en république

Fares
04/05/2010, 15h14
La loi de Dieu est bien celle de la république!
Ceux qui font le mal en ce moment se cachent derrière la démocratie et la république pour continuer leurs actions. Donnez-leur une gandoura et une barbe, ils se cacheront derriere Dieu pour continuer.
Dieu a dit de faire le bien, et d'adapter les lois humaines selon les circonstances, en s'inspirant du coran. C'est ce vers quoi nous allons, et si certains veulent vivre sous le Kofr même déguisé sous le nom de république peuvent prendre l'avion ou partir à pieds, Mr Andromed. Au 3eme millénaire, il est temps de passer à la lumière...

absent
04/05/2010, 15h21
trancher ou lécher? :rolleyes:

azouz75
04/05/2010, 15h29
trancher ou lécher?


C'est dur à trancher dans un tel dilem ;)

absent
04/05/2010, 16h04
C'est dur à trancher dans un tel dilem ;) lécher tel un **** sur son **** ou lécher une main mielleuse histoire de gouter chwia au miel :rolleyes:

morocco
04/05/2010, 19h32
Pour contrer un tel phénomène, Boutef ferait mieux de réhabiliter la justice et lui donner son indépendance, les moyens juridiques et autres pour faire son boulot de gardienne de l'éthique.

mahjoub
04/05/2010, 19h47
Je suis presque sûr qu'il va commencer par le voleur d'une poule.

jawzia
04/05/2010, 23h04
Je suis presque sûr qu'il va commencer par le voleur d'une poule.
10 ans de prison au président de l'APW de Annaba, 5 ans pour le maire de Tiaret.

RoboCop
04/05/2010, 23h17
L’affaire dite de l’APC de Tiaret vient enfin de connaître son épilogue après le verdict prononcé hier par le tribunal de Teniet-El-Had (Tissemsilt) relevant de la cour de Tiaret, à l’encontre de l’ex-maire, l’ex-chef de daïra, des fonctionnaires, des élus communaux et des entrepreneurs.
Les faits remontent à l’an dernier, lorsque les membres du staff de la commune de Tiaret commençaient à se dénoncer mutuellement par le biais de lettres anonymes portant de graves accusations, dont certaines ont atterri chez le wali. Ce dernier avait alors saisi les services de la police judiciaire et le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, qui a aussitôt dépêché une commission. Les investigations avaient été également ponctuées par une expertise technico-financière pour la vérification des documents et des travaux lancés dans le cadre de la préparation d’une visite présidentielle qui n’a jamais eu lieu. Après avoir auditionné près de 170 personnes entre accusés et témoins, le magistrat instructeur du tribunal de Teniet-El-Had, en charge du dossier, avait placé sous mandat de dépôt l’ex-maire, l’ex-chef de daïra, des fonctionnaires et des élus, et mis sous contrôle judiciaire d’autres personnes impliquées, dont l’actuel maire, deux élus et des entrepreneurs, accusés de dilapidation de deniers publics, non-respect du code des marchés et trafic d’influence. Compte tenu du nombre important des mis en cause, le président du tribunal avait programmé plusieurs audiences et laissé l’affaire en délibéré pour le 3 mai qui a vu la condamnation à cinq ans de prison ferme de l’ex-P/APC, à trois ans de l’ex-chef de daïra et à deux ans de huit élus communaux et deux fonctionnaires. A noter que deux entrepreneurs cités dans la même affaire ont écopé chacun d’une année de prison, alors que les secrétaires généraux de la mairie et de la daïra ont été acquittés.

M. B. (Le Soir d'Algérie).

hben
04/05/2010, 23h21
Pour contrer un tel phénomène, Boutef ferait mieux de réhabiliter la justice et lui donner son indépendance, les moyens juridiques et autres pour faire son boulot de gardienne de l'éthique.

Il ne faut pas attendre ça de quelqu'un qui actionne la "Justice de minuit"!!!

ouchen58
05/05/2010, 16h54
Le président de la République a, également, reconnu que l’Algérie a été affectée par les répercussions de la crise économique et financière mondiale, notamment en ce qui concerne les revenus des exportations. Il a, dans ce cadre, appelé à « réunir toutes nos ressources et consacrer nos efforts pour diversifier et enrichir l’économie nationale », tout en appelant les opérateurs et chefs d’entreprises algériens à suivre l’élan de l’Etat.

C’est une insulte au secteur privé algérien……..
Dans tous les pays du monde, le secteur privé est plus dynamique que l’Etat, et surtout moins bureaucratique………………
L’Algérie mérite mieux que cet oujdi…………………….

mahjoub
05/05/2010, 17h38
Jawzia
10 ans de prison au président de l'APW de Annaba, 5 ans pour le maire de Tiaret.
-------------

Ça reste des voleurs de poules, un maire par ci un chef d'entreprise par là.

Faut pas defendre l'indefendable, les voleurs au niveau Etatique sont connus et si tu essayes ne serait ce que d'y penser takwa avec le feu.

Tu sais comment on change une mauvaise équipe de foot, ce n'est pas en changeant le ramasseur de balles qu'on va y remedier.

Je reconnais que c'est un fleau difficile à reduire à néant. Tu attrapes un (ramasseur de balles) par ci il te sort 2 par là.

okba30
05/05/2010, 17h52
Il nous faut juste une Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels et le tour est joué.
On vit dans un milieu opaque et brouillé, le règne du flou où l'accès à l'information est impossible voire interdit.
Alors si Boutef veut serrer la vis aux voleurs il n'a qu'à délier les liens des investigateurs et à leur tête les journalistes.

absent
05/05/2010, 18h38
Bon ça fait plusieurs jours que l'article a été posté, Boutef a toujours ses deux mains, ce qui prouve encore une fois qu'il a menti le vilain.

mahjoub
05/05/2010, 20h27
C'est la tactique de vendre de l'espoir surtout par un qui sait faire de beaux discours.

Cookies