PDA

Voir la version complète : Ce que les Anglais savent sur l’Algérie


nacer-eddine06
02/05/2010, 17h44
L’Angleterre a déjà son plan de bataille pour le Mondial. L’équipe drivée par Capello envisage ni plus ni moins que d’aller disputer la finale de cette prestigieuse compétition. Mais pour ce faire, les Anglais doivent se défaire de leurs adversaires, à commencer par ceux qu’ils croiseront en poules. L’Algérie en fait partie et elle n’est pas du tout une inconnue pour eux.




En témoigne Franco Baldini. L’adjoint préféré de Capello, dans l’entretien qu’il nous a accordé hier, a décortiqué avec détails et précisions les points forts de l’équipe de Saâdane. Explication.
Aux différentes questions posées par notre journaliste, les seules que Franco Baldini a évitées sont celles ayant trait à l’Angleterre, secret professionnel oblige. Mais concernant l’Algérie, il a généreusement répondu à nos questions. Il n’a pas été avare. Bien au contraire, il a donné des réponses révélatrices qui démontrent l’importance que donnent les Anglais au match du 18 juin prochain entre les Fennecs et les Three Lions.
Comme pour leurs cousins américains, les Anglais connaissent très bien notre équipe. Ils étudient de près nos points forts, et surtout nos points faibles et ne négligent aucun détail. Ils connaissent avec détails tous nos joueurs. L’actualité des Verts, ils la suivent au quotidien et ne ratent presque rien. «On connaît votre équipe. On a visionné toutes vos rencontres et on connaît tous vos joueurs…», dira Baldini. Le plan anti-Algérie est prêt, ou presque. Chaque joueur sera étudié. Les points forts seront contrés, voire éliminés, et les points faibles seront exploités. Si Baldini a parlé des points forts de notre sélection, il a catégoriquement refusé de dire quels sont nos points faibles. C’est normal, diriez-vous, il ne faut pas que notre sélectionneur les corrige, s’il ne l’a pas encore fait ou constaté.

Acte I : Bloquer Ziani, c’est bloquer l’Algérie

«Je pense particulièrement à Karim Ziani. C’est lui le patron de votre équipe. Le danger vient de lui…», nous disait Baldini. Cela signifie que Capello considère que le joueur de Wolfsburg est la plaque tournante de notre équipe. Il pense aussi que stopper ce joueur est la meilleure façon de stopper les assauts de l’EN algérienne. Capello a sûrement un plan pour le faire, puisque la priorité pour lui est comment mettre en veille notre meneur de jeu et le meilleur passeur des éliminatoires de la Coupe du monde. Ziani est prévenu, Saâdane aussi.

Acte II : Belhadj est dangereux, il faut le paralyser

«Le joueur de Portsmouth est très dangereux sur son couloir gauche», dira-t-il aussi à propos de notre arrière gauche. Capello, qui suit chaque semaine la Premier League où évoluent tous ces joueurs, a pu se rendre compte du danger que représente Nadir Belhadj pour n’importe quelle défense. Il sait aussi que même Liverpool, avec ses Callagher, Hipya et Masquerano, n’ont pas pu l’arrêter. C’est pourquoi le staff technique de l’équipe d’Angleterre accorde une grande importance au «comment» faire pour bloquer ce joueur et l’empêcher de monter. Mettre des joueurs rapides, dangereux et percutants, comme Walcott ou Lennon, sur ce côté pour l’empêcher de monter ? Peut-être, une chose est sûre, Capello accorde une grande importance à notre joueur de couloir par qui le danger peut venir à n’importe quel moment.

Acte III : Ghezzal est usant, fatigant, il court beaucoup, il faut le stopper

Même si notre attaquant de pointe, Abdelkader Ghezzal, ne marque pas beaucoup avec la sélection algérienne, Baldini pense que c’est un joueur dangereux qui peut créer beaucoup de problèmes à la défense anglaise. «L’attaquant Ghezzal, celui qui joue à Sienne, court beaucoup. C’est un vrai bosseur en attaque», nous avait dit l’adjoint de Capello. Connaisseur comme il est, Franco Baldini sait que ce genre d’attaquant peut créer des espaces à ses coéquipiers, fatiguer les défenseurs, permettre à son équipe de souffler, à ses défenseurs de se reposer, et à toute l’équipe de monter d’un cran. Pour tout ça, les entraîneurs anglais veulent le mettre hors d’état de nuire. Comment empêcher un attaquant comme Ghezzal de courir comme il le fait à chaque match ? On ne peut pas. Sauf si John Terry et Rio Ferdinand décident de se la jouer dur avec lui et d’user d’antijeu pour le pousser à faire moins d’appels de balles, ce que ne fera jamais notre attaquant.

Faire douter la paire Bougherra-Halliche

Parmi les joueurs que Baldini a cités, on trouve Bougherra et Halliche. Une paire centrale qualifiée par le technicien italien de très solide, calme et imperturbable. «Physiquement, vos défenseurs centraux sont très forts. Bougherra et Halliche sont costauds, ils ne lâchent rien… ils sont vraiment impressionnants. Ils gagnent beaucoup de duels et ils sont très calmes», c’est ainsi que Baldini a parlé de nos deux piliers défensifs. Cela prouve aussi que les deux entraîneurs italiens connaissent très bien notre équipe. Ça prouve aussi qu’ils accordent une importance majeure au système de jeu défensif de l’Algérie qui est son maillon fort. Baldini pense que nos deux centraux sont très calmes et imperturbables, cela le dérange énormément. Donc, il va falloir les perturber, les inquiéter, et surtout les faire douter pour leur faire perdre cette qualité. Il parle aussi de duels gagnés par Bougherra et son coéquipier Rafik Halliche. Rooney n’est pas du tout mauvais dans ce jeu, malgré cela, Capello est préoccupé par l’autorité de nos axiaux.

Et le jeu algérien, comment le contrer ?

Une chose très importante a été soulignée par le technicien italien Franco Baldini. Il s’agit du jeu court et long de notre sélection. La plupart des équipes sont soit fortes par leur jeu court et leur technicité, comme les Espagnols de Del Bosque, soit par le jeu long, dans les espaces ou le jeu aérien, comme les Américains ou même les Anglais. Ce qu’on peut dire sur l’Algérie, c’est qu’elle excelle dans les deux jeux. Ça a été démontré à plusieurs reprises. Les balles arrêtées, qui ont été exploitées par notre team durant les éliminatoires de la Coupe du monde et pendant la CAN, font de cela une arme que devront redouter nos adversaires. Nos milieux de terrain, Ziani, Meghni, Yebda, Mansouri, Lacen et même les autres joueurs qui pourront renforcer notre effectif comme Boudebouz et Kadir sont tous de fins techniciens qui excellent dans le jeu court, à savoir une touche de balle. Lippi a dit un jour que l’Algérie est un mélange entre le Brésil et l’Italie. Baldini, son compatriote, est du même avis, et pour lui ça pose problème. Comment établir un plan de bataille contre une équipe qui joue avec deux styles de jeu différents ? A Capello et Baldini de répondre à cette question…
A. B.

http://www.competition.dz/article.php?art=8764

ADNA
03/05/2010, 12h25
Je trouve son analyse très juste ….et justement, c’est ça qui est inquiétant …..
Apparemment, ils connaissent bien l’Algérie….Voila pourquoi un banc riche est un grand avantage….

Il faudrait varier le jeu avec Meghni et Abdoun, qui sont une alternative à Ziani….
Faire entrer Lacen obligatoirement pour libéré Belhadj, car il sera très suivi…..surtout s’ils mettent une fusé comme Walcott
Et surtout crée un autre danger tel Belhadj, mais du coté droit….. pour ça Mohammed Chakouri est une belle trouvaille.....on risque de voir de belle chose, entre lui et Matmour ou encore Meghni …
De même, faire entrer plus souvent Djabbour, parce que un maladroit comme Ghezzal seul en pointe, on ne peut que espérer des buts …..

Enfin voila, avec ça on mettra 2-1 a l’Angleterre les doigts dans le nez lol ;)

Aldabaran
03/05/2010, 14h20
Comme quoi ce sont des professionells qui ne négligent aucune équipe.
Ce match contre l'Angleterre va etre trés dur, j'éspère et je suis sur meme, que les joueurs Algériens vont tout donner, après pour le résultat du moment que les joueurs se sont battus jusqu'au bout, meme s'il est négatif sa ne sera pas dramatique, c'est quand meme l'Alngleterre en face avec des défenseurs comme Ferdinand,terry, des milieux comme gerard et des attaquants comme Rooney.

slytds31
03/05/2010, 23h21
deja fau etre au niveau de l'angleterre en tactic et strategie sa c deja dure pui leur effectif titulaire plus remplaçan avec sa il craignent aucune equipe au monde par contre depui des année ils echouent dans les competition officiel il seron revanchard sur sa cette generation gerard lampard mai tous en craignant un nouvel echec va faloir les faire douter et aussi les surprendre pour ce ki est de se batre l'algerie contre les grandes equipe pa besoin de douter la motivationde l'EN a tjr ete la avec ses suprises :lol: inchallah bonne ont l'espere de tous coeur

Paradynia
04/05/2010, 06h57
Acte III : Ghezzal est usant, fatigant, il court beaucoup, il faut le stopper

Même si notre attaquant de pointe, Abdelkader Ghezzal, ne marque pas beaucoup avec la sélection algérienne, Baldini pense que c’est un joueur dangereux qui peut créer beaucoup de problèmes à la défense anglaise. «L’attaquant Ghezzal, celui qui joue à Sienne, court beaucoup. C’est un vrai bosseur en attaque», nous avait dit l’adjoint de Capello. Connaisseur comme il est, Franco Baldini sait que ce genre d’attaquant peut créer des espaces à ses coéquipiers, fatiguer les défenseurs, permettre à son équipe de souffler, à ses défenseurs de se reposer, et à toute l’équipe de monter d’un cran. Pour tout ça, les entraîneurs anglais veulent le mettre hors d’état de nuire. Comment empêcher un attaquant comme Ghezzal de courir comme il le fait à chaque match ? On ne peut pas. Sauf si John Terry et Rio Ferdinand décident de se la jouer dur avec lui et d’user d’antijeu pour le pousser à faire moins d’appels de balles, ce que ne fera jamais notre attaquant.

ahhhh ghazal, on parle comme même de lui .

DJAMY
04/05/2010, 08h26
a ce niveau tout le monde sait tt sur tt le monde ,la difference a mon avis est ds le domaine physique ,les anglais auront d'ici la coupe du monde une moyenne de 45 matchs ds les jambes et nous la moitiè ,mnt theoriquement ils sont bcp plus fort que nous et il nous faut aussi bcp plus que de la volontè et du coeur pour les accrocher ,ils ont aussi leurs points faible ,comme assez habituellement depuis la retraite de seamon ,l'angleterre a un enorme probleme de gardiens de buts et aussi certains de leurs cadres qui ne sont pas au top de leur forme actuellement,comme terry,ferdinand,gerrard,lampard qui n'ont pas le meme rayonnement qu'avant

sentenza
04/05/2010, 09h19
La plupart des équipes sont soit fortes par leur jeu court et leur technicité, comme les Espagnols de Del Bosque, soit par le jeu long, dans les espaces ou le jeu aérien, comme les Américains ou même les Anglais. Ce qu’on peut dire sur l’Algérie, c’est qu’elle excelle dans les deux jeux.

Oui bon faut pas exagérer non plus, y a du potentiel en jeu aérien et en jeu court, mais de là à dire qu'on excelle ...

Cookies