PDA

Voir la version complète : Effondrement de mine au Mexique 66 mineurs prisonniers


Thirga.ounevdhou
20/02/2006, 14h42
Dans certains pays, comme le brésil, le mexic, la chine… Des enfant continuent a payer par leurs vies l’exploitation des autres pour eux…

====
Suite à l'effondrement d'une mine au Mexique 66 mineurs seraient au minimum encore prisonniers. Environ 200 sauveteurs travaillent actuellement pour libérer les 66 mineurs qui resteraient emprisonnés dans une mine qui s'est effondrée dans le nord du Mexique dimanche. Il s'agit d'un chiffre provisoire et il pourrait y avoir plus de mineurs bloqués sous terre. L'atmosphère sur place reste tendue et les familles des victimes tentent d'approcher des lieux malgré la présence d'un cordon de police.
Les sauveteurs ont déjà réussi à creuser sur 350 mètres dans la mine de Conchos, qui s'est effondrée vers 4 heures du matin dimanche matin, selon Enrique Luna, des services de la défense civile de San Juan de Sabinas, la municipalité la plus proche de la mine qui se trouve dans l'état de Coahuila au nord du Mexique, à 120 kilomètres de la frontière avec les Etats-Unis et 900 kilomètres de la capitale Mexico.

Enrique Luna a également indiqué qu'il ne connaissait pas encore la cause de l'effondrement de la mine, bien que des médias aient évoqué une explosion de gaz, un coup de grisou. Le nombre exact de mineurs emprisonnés et à quelle profondeur ils sont enterrés demeurent également en suspend. Le point le plus profond de la mine se trouve à près de 2.000 mètres en dessous de la surface. Les familles présentent sur les lieux sont en colère voir même « agressives » selon Enrique Luna, elles sont contenues par les autorités. Selon lui, les travaux de déblaiement pour tenter de sauver les mineurs allaient continuer, mais les perspectives d'arriver à sauver de nouveaux mineurs sont faibles, précise t-il. La mine appartient à la société privée Grupo Industrial Minera México, le numéro trois mondial de l'extraction de cuivre qui possèdent d'autres mines au Mexique. Son Pdg, Ruben Escudero Chavez, a estimé que les mineurs bloqués « étaient en grand danger ». Selon ABC News, le système de ventilation de la mine serait heureusement toujours en fonctionnement.

Environ 15 mineurs ont pu être sauvé, huit d'entre eux sont indemnes et les autres ont du être hospitalisé pour des brûlures et des fractures. Selon le Syndicat national des mineurs, il a estimé dans un communiqué que seules huit mineurs avaient pu être évacuées.

Plus de 150 mineurs avaient péri quand une explosion de grisou qui avait fait s'effondrer des tunnel il y a plus de 30 ans dans le même état, ce fut l'une des tragédies minières les plus intenses ces dernières années au Mexique.

Quelque 4.000 personnes seraient déjà mortes dans des accidents similaires survenus dans des mines dans l'état de Coahuila qui est le secteur fort de l'extraction de charbon au Mexique.

- Actualités–news-environnement

Cookies