PDA

Voir la version complète : Mondial: Karim Ziani comprend l'inquiétude des Algériens


Zacmako
08/05/2010, 07h20
Mondial: Karim Ziani comprend l'inquiétude des Algériens


Au lendemain de l’annonce de la liste des 25 joueurs présélectionnés pour participer aux prochains stages de préparation de l’équipe nationale au Mondial, les Algériens sont loin d’être rassurés. A un mois du début de la compétition, Rabah Saâdane ne possède toujours pas son équipe type de titulaires sur laquelle il pourra s’appuyer. Il a fait des choix contestables en attaque : trois attaquants dont Rafik SaIfi, un joueur de 35 ans en fin de parcours évoluant en Ligue 2 française (Istres). Mais il y a plus inquiétant : les principaux cadres des Verts sont blessés ou souffrent d’un maque de compétition.

Parmi eux, Karim Ziani. Le meneur de jeu des Verts n’a pas joué depuis le 27 janvier dernier, date de la demi-finale de la CAF contre l’Egypte. Depuis, Ziani a été progressivement écarté par l’entraîneur de son club de Wolfsburg (Allemagne). D’abord sur le banc pendant plusieurs semaines sans jouer, il ne figure plus sur les feuilles de matchs. Cette situation l’inquiète-t-il ? « Je ne suis pas forcément inquiet. Je m’entraîne et je préfère être dans ce cas qu’inactif. Mais je ne vous cache pas que c’est énervant, surtout que ça m’est tombé dessus comme ça. Je n’en ai jamais parlé avec l’entraîneur. C’est un passage à vide mais j’espère être le plus performant possible grâce aux matchs amicaux », a-t-il dit, jeudi 5 mai, dans le journal français Le Parisien.

Mais Karim Ziani dit aussi comprendre « l’inquiétude des Algériens. Il y a des joueurs cadres blessés ou qui n’évoluent pas dans leurs clubs. Mais nous, on se connaît et on sait de quoi on est capables », a-t-il affirmé. Mais le courage et la détermination seront-ils suffisants dans une compétition aussi difficile que la Coupe du Monde ? En Coupe d’Afrique des nations, le parcours des Verts a été chaotique. Ils ont commencé la compétition sur une défaite humiliante contre le Malawi (3-0) et l’ont terminée impuissants face à l’Egypte (4-0). L’honneur a été sauvé grâce à un sursaut d’orgueil en quarts de finale contre la Côte d’Ivoire.
TSA

Cookies