PDA

Voir la version complète : Google Desktop Search présente des risques pour les entreprises


nassim
22/02/2006, 00h21
Le directeur marketing de Google Europe confirme qu'il vaut mieux se tourner vers la version entreprise de Google Desktop Search, pour assurer une meilleure sécurisation des réseaux.

C'est au tour de Gartner de mettre en garde les entreprises sur les risques qu'elles prennent en adoptant la dernière mouture de l'outil de recherche sur disque dur de Google.

«L'application Google Desktop Search (GDS) convient aux utilisateurs adeptes des nouvelles technologies. Mais l'option qui permet de mener une recherche sur plusieurs ordinateurs devrait être désactivée ou gérée de façon très stricte par les entreprises», écrit la société d'études.

Selon elle, le fait que cet outil stocke certaines informations sur des serveurs appartenant à Google «représente un risque sécuritaire inacceptable pour les entreprises». «Les salariés ne sauront pas toujours identifier de manière fiable les documents qui ne doivent pas être partagés [via cet outil].»

Interrogés par nos collègues britanniques de ZDNet UK, Google reconnaît qu'il y a effectivement un risque: «Nous convenons qu'il s'agit d'un grave problème pour les entreprises. Oui, c'est un risque, et nous comprenons l'inquiétudes des sociétés», a affirmé Andy Ku, directeur marketing européen pour Google. Il estime que les données stockées sur un serveur hors de l'entreprise, lors de l'utilisation de GDS, représente «autant de risques pour la sécurité que l'e-mail».

Pour autant, le moteur de recherche refuse d'endosser l'entière responsabilité: «La charge d'assurer la sécurité [d'un réseau] revient à l'entreprise», affirme-t-il. «Elles ont toujours la possibilité de désactiver l'option de recherche sur plusieurs ordinateurs, à elles de définir ce qui est la meilleure politique corporate.

Pour simplifier les choses, Gartner recommande l'utilisation de la version entreprise de GDS, désormais disponible, en bloquant l'option de partage de dossiers incriminée. «Si vous avez le choix, prenez la version entreprise», confirme Andy Ku, pour limiter les risques.

Dès sa sortie le 10 février, la troisième version de Google Desktop Search faisait l'objet d'âpres critiques. Au-delà des problèmes liés aux entreprises, de nombreuses associations ont également pointé les risques pour les données privées des internautes qui utilisent ce service.

Par ZDNet

Cookies