PDA

Voir la version complète : Viandes transformées : leur consommation augmente le risque de souffrir de maladies c


born_hittiste
19/05/2010, 09h55
États-Unis - Les viandes transformées consommées quotidiennement augmentent de 42% les risques de développer des maladies cardiovasculaires, selon une étude scientifique américaine publiée lundi dans le Journal Circulation et relayée par l'AFP.

Les chercheurs de la faculté d'Harvard ont analysé les données de 1.600 études ayant au total concerné 1,218 million de personnes, dans une dizaine de pays. Ils ont ainsi pu constater que 50 grammes de viande transformée (hot-dog, mortadelle, bacon fumé, etc) consommés chaque jour était associés à un risque plus élevé de maladie cardiovasculaire (+ 42%) et de diabète (+ 19%). Des résultats différents lorsqu'il s'agissait de la consommation de viande fraîche.
"Quand on regarde les éléments nutritifs des viandes rouges fraîches et transformées aux États-Unis, on trouve la même proportion de graisse saturée et de cholestérol", explique Renata Micha, l'un des auteurs de l'étude.
"En revanche, dans les viandes transformées, on trouve quatre fois plus de sel et 50% de nitrates supplémentaires", ajoute-t-elle. "Cela suggère que cette différence en sel et conservateurs, plutôt qu'en graisses, explique le risque accru de développer des maladies cardiovasculaires ainsi que du diabète en consommant des viandes transformées plutôt que des viandes fraîches".
"Pour abaisser les risques d'attaques cardiaques et de diabète, les gens devraient faire attention au genre de viande qu'ils mangent. Les produits tels que le bacon, le salami, les saucisses, les hot-dogs [...] doivent être évités", a indiqué la chercheuse ajoutant néanmoins qu'une consommation hebdomadaire n'avait pas d'incidence notable sur la santé du consommateur.

maxi science

Cookies