PDA

Voir la version complète : Des jeunes loups aux dents longues


Zacmako
24/05/2010, 08h23
BOUDEBOUZ, MESBAH, GUEDIOURA, KADIR ET AUTRE M’BOLHI
Des jeunes loups aux dents longues


La concurrence fait rage entre les joueurs de l’EN tant les nouveaux capés sont jeunes, ont un talent certain et pourraient profiter du stage de Crans Montana pour devenir les éléments majeurs de la sélection nationale.

Depuis l’annonce des 25 joueurs sélectionnés pour le stage de Crans Montana, le suspense et la spéculation ne cessent de grandir quant à la liste des 23 devant représenter l’Algérie au Mondial. Plus que le Mondial sud-africain, c’est l’avenir que le sélectionneur national prépare. Si le staff technique a avoué que la priorité était de ne pas chambouler l’équipe, il n’en demeure pas moins que les nouveaux joueurs ne sont pas venus faire de la figuration.
En effet, les Boudebouz, Mesbah, Guedioura, Kadir et autre M’bolhi ont annoncé la couleur en indiquant qu’ils feront le maximum pour être du voyage en Afrique du Sud. Acquérir de l’expérience aux côtés des Saïfi, Mansouri, Bougherra, et autres pour ensuite voler de ses propres ailes et prendre véritablement des responsabilités, telle semble la voie tracée par ces jeunes aux dents longues, comme l’a si bien souligné le joueur de Valenciennes, Kadir.

A l’heure où Meghni retape dans le ballon, les joueurs sont inquiets sur leur sort. Qui sera donc sacrifié par Saâdane? La menace ne guette pas seulement les joueurs de champ, mais également les gardiens de but. Le gardien de l’équipe bulgare de Slavia Sofia est l’une des curiosités de ce stage, surtout depuis que Manchester United l’a mis à l’essai, il y a trois semaines. De ce fait, ses chances de faire partie du voyage ne cessent d’augmenter. D’ailleurs, lors de la mi-temps qu’il a disputée vendredi avec l’équipe aux chasubles bleues (celle qui a perdu le match, pour l’anecdote), il a montré des choses intéressantes, notamment une bonne anticipation sur les tirs de loin et un bon coulissement en demi-arc suivant le positionnement du ballon chez l’adversaire.
De l’avis unanime des présents, il a marqué des points. Reste maintenant que la concurrence avec Gaouaoui, Chaouchi et Zemmamouche sera intense jusqu’au dernier moment, tant ces derniers ont montré, de leur côté, qu’ils ne lâcheront rien et qu’ils se battront afin de gagner leur place pour le Mondial. Pour les autres compartiments, l’éventuel retour de Meghni, qui était jusque-là donné incertain, fausse les calculs des nouveaux qui n’ont pas encore assuré leur billet pour l’Afrique du Sud.
Par ailleurs, il faut avouer que la venue de la nouvelle génération des Verts pourrait donner une meilleure structure au groupe et si on a fait appel à elle, ce n’est pas pour rien. Alors que la plupart des anciens souffrent ou reviennent de blessures, les nouveaux sont en pleine forme. Dans ce contexte, le sélectionneur Rabah Saâdane a averti: «Les plus aptes à jouer et les plus en forme iront au Mondial.»
On peut alors comprendre par là que les joueurs qui ont rejoint la sélection précédemment, sont ceux qui répondent le mieux aux critères fixés par le premier responsable technique des Fennecs.
Par ailleurs, le seul joueur évoluant dans le Championnat national, Abdelkader Laïfaoui, se sent sur un siège éjectable. Menacé, Laïfaoui se doit de justifier à chaque occasion, qu’il mérite sa place en Afrique du Sud. C’est ce qui explique que, lors des entraînements, on voit un Laïfaoui étincelant, volontaire, bataillant sur toutes les balles, comme s’il s’agissait de matchs officiels. Au final, cette concurrence ne peut être que bénéfique pour les Verts qui profiteront d’un groupe qui se donnera à fond pour gagner une place en sélection et qui, de ce fait, représentera au mieux l’Algérie au Mondial.
El Watan

Zacmako
24/05/2010, 08h29
Vers le maintien de Meghni

La participation du milieu de terrain de la Lazio de Rome (Italie) à la phase finale de la Coupe du monde n’est pas encore connue. Sa blessure compliquée lui donne des chances vraiment minimes de jouer le tournoi de Johannesburg.

Le docteur Chalabi s’est réuni samedi soir avec Saâdane pour débattre du cas de Meghni. Le constat est accablant : Meghni a très peu de chances de se rétablir d’ici le premier match des Verts lors du Mondial face à la Slovénie le 13 juin prochain. Rabah Saâdane a saisi ses collaborateurs pour parler du cas de Meghni.
Ils ont convenu de trancher son cas après le match contre l’Irlande. Selon des échos parvenus du lieu du regroupement de l’équipe nationale à Crans Montana (Suisse), nous apprenons que Saâdane a l’intention de retenir Meghni dans la liste des 23 malgré le fait que ce dernier ne pourrait pas jouer. Meghni aura pour mission de participer dans la préparation psychologique des joueurs avant chaque rencontre.
Une chose est sûre, Mourad Meghni ne devra pas jouer contre l’Eire le 28 de ce mois à Dublin en match amical. S’y ajoutera Bougherra, Medjani et Boudebouz, blessés. Mehdi Lacen risque, lui aussi, de faire l’impasse sur le rendez-vous de vendredi prochain. A noter enfin que la séance d’entraînement effectuée, hier à Sion, a enregistré la présence d’un grand nombre des fans des Verts. Un service d’ordre y a été déployé pour éviter tout dérapage de la situation.
Horizons

Cookies