PDA

Voir la version complète : L’Egypte sanctionnée ? Non, plutôt l’Algérie !


Zacmako
25/05/2010, 08h30
Le verdict
L’Egypte sanctionnée ? Non, plutôt l’Algérie !
A. Salah Bey



Incrédules tous ceux qui, des mois durant, pensaient que la Fédération égyptienne allait être lourdement sanctionnée après l’incident très grave du caillassage du bus transportant l’Equipe nationale algérienne, le 12 novembre dernier, de l’aéroport du Caire vers son hôtel à 48 heures du match décisif contre les Pharaons.
Comment peut-on penser le contraire lorsqu’un mois auparavant, le président de l’auguste FIFA, le sieur Blatter avait séjourné presque durant un mois en terre égyptienne à l’occasion de la Coupe du monde des U20 gagnée de surcroît par son pays, la Suisse. Blatter avait, au cours de son séjour, goûté aux plaisirs du Nil et apprécié la vie cairote, s’en allant des cadeaux plein la malle, des souvenirs plein les yeux et une consolidation des relations avec la puissante Fédération égyptienne qui a réussi l’organisation d’une Coupe du monde de la FIFA.
Après tout cela, une idylle toujours fraîche, vint ce satané coup de ces Egyptiens capables aussi bien du meilleur comme du pire pour mettre dans la grande gêne la FIFA qui a gesticulé à chaud en exigeant un engagement écrit (!) de la part de la Fédération égyptienne pour bien accueillir leurs «frères» algériens. La première sanction contre… l’Algérie était déjà tombée le vendredi 13 novembre, car la FIFA aurait certainement réagi autrement s’il s’agissait d’une autre sélection, notamment européenne, comme ce fut le cas dans un passé très récent entre la Suisse (encore le pays de Blatter) et la Turquie, cette dernière en a pris sur la gueule.
Puis vint la qualification algérienne à Oum Durman qui a, au fond, affecté Blatter qui voulait que l’Egypte passe, mais qui l’a quelque part soulagé car c’était une occasion pour lui de noyer le poisson puisque les Fennecs ont eu ce qu’ils voulaient : une qualification pour la Coupe du monde. A partir de là, débute le long feuilleton d’une enquête interminable, de tractations et autres jeux de coulisses pour aboutir à un verdict que l’on a appelé sanction : une petite virée touristique pour l’équipe égyptienne à Alexandrie pour ses deux prochains premiers matchs officiels et 71 000 euros que n’importe quel petit magnat du Nil paierait pour s’offrir une soirée bien arrosée avec danseuses du ventre.
L’Algérie, fédération et presse, peut commenter tant qu’elle peut, le mal était déjà fait le 12, puis le 13 et enfin le 14 novembre 2009. Le 18 mai 2010, la FIFA n’a fait qu’entériner cette sanction contre l’Algérie du football qui s’en souviendra. Et pour longtemps.
InfoSoir

DZone
25/05/2010, 17h31
La FIFA met en garde l'Egypte

http://www.youtube.com/v/frPQrekhAQc&hl=fr_FR&fs=1&rel=0

Les retombées de l'affaire qui a opposé l'Algérie et l'Egypte pendant plus de six mois, continue de livrer ces secrets.
En effet, la FIFA a mis en garde l'Egypte, et la menacé de l'élimination automatique de la coupe du monde 2014 prévue au Brésil, au cas ou il y'aurait une agression contre n'importe quelle sélection nationale, ou bien un club qui se déplacerait en Egypte dans le cas d'une compétition officielle, même les intimidations de tout genre ne seront pas tolérées.
Quand on sait que les deux clubs egyptiens auront rencontrer la JSK en phase de poules de la coupe d'Afrique, on pourrait annoncer que toutes les précautions seront prises pendant ces deux rencontres.

algeriafoot

ADNA
25/05/2010, 20h10
Non ! je trouve que la sanction est pas trop mauvaise ….

Il faut savoir que maintenant, s’il se passe quoique ce soit ça sera fini pour les Égyptiens pour la Coupe du Monde de 2014 !

Et c’est aussi une très bonne garantie pour nos club, comme la JSK ....ils peuvent avoir la conscience tranquille, car leur plus grand protecteur seront les Égyptiens eux même :D

obladioblada
25/05/2010, 20h45
dans ce cas on devrait payer quelques baltaguya égyptiens avec du foul pour lancer des cailloux (pas tob) une de leur équipes adverses en éliminatoires :mrgreen:

Cookies