PDA

Voir la version complète : La télévision algérienne retransmettra 22 matches


Zacmako
27/05/2010, 08h42
La télévision algérienne retransmettra 22 matches : 14 millions de dollars pour voir le Mondial

Les Algériens suivront une partie de la Coupe du monde 2010. En effet, la Télévision algérienne a acquis les droits pour 22 des 64 rencontres du Mondial sud-africain.


A chaque fois, ce sera le direct. Bien sûr, les trois rendez-vous des Verts face à la Slovénie (13 juin à Polokwane), Angleterre (18 juin à Cape Town) et USA (23 juin à Prétoria) seront retransmis en direct et à partir des stades. Il est souvent arrivé par le passé que la couverture en live soit assurée à partir d’un studio sur place. En contrepartie des 22 matches qui seront retransmis sur la chaîne terrestre (une exigence du détenteur des droits, à savoir Al Jazeera), la Télévision algérienne a payé 14 millions de dollars.
« La somme initiale demandée (19 millions de dollars) a été réduite de plus de 20% en raison de la participation de l’Algérie à la Coupe du monde 2010 », a indiqué une source proche de la direction du boulevard des Martyrs. La chaîne satellitaire arabe basée à Doha (Qatar), qui a racheté en cours d’année et pour plus de 3 milliards de dollars les droits de la Coupe du monde 2010 et de celle de 2014 qui étaient détenus par Art de cheikh Salah, n’a fait aucun cadeau à la partie algérienne.
Cette dernière a arraché la possibilité de rediffuser quelques rencontres. « Le contrat signé ne veut pas dire acquisition de tous les droits. La rediffusion fait partie des largesses que la télévision algérienne a obtenues après d’âpres négociations », souligne un responsable de l’Unique. Même les horaires de rediffusion ont fait l’objet d’un engagement strict de la partie algérienne pour que la rencontre rediffusée le soit au cours d’un laps de temps limité et de préférence en fin de soirée.
Sur leur petit écran, les Algériens suivront 15 matches (en direct) du premier tour. En dehors des matches de l’équipe d’Algérie qui seront retransmis systématiquement, les autres affiches seront choisies en fonction de trois paramètres. Il sera tenu compte de l’affiche d’abord.
Ensuite, elle se fixera sur les matches des équipes du groupe de l’Algérie. Et enfin, par rapport au dispositif mis en place et particulièrement la proximité avec l’équipe de la Télévision algérienne. Si elle est du côté de Cape Town, par exemple, elle ne traversera pas tout le vaste territoire de l’Afrique du Sud pour aller couvrir un match à Polokwane à la frontière du Zimbabwe.
Pour la couverture de la première Coupe du monde organisée sur le continent africain, la Télévision algérienne dépêchera une équipe de 21 membres. Une fois de plus, Al Jazeera a « serré la vis ». Elle n’a cédé sur ce nombre qu’après d’âpres négociations avec son partenaire algérien. Huit journalistes commenteront l’événement à partir des stades et villes sud-africaines. C’est peu par rapport aux grandes chaînes mondiales, mais ce n’est pas rien si l’on compare ce chiffre avec les autres télévisions africaines. Dans la perspective du Mondial 2010, l’ENTV a procédé à un essai dans les conditions réelles d’un match. Cela s’est passé à Marseille au début du mois de mai à l’occasion du match de championnat de France, Marseille-Lille.
Les responsables de la télévision l’ont qualifiée « d’opération commando exécutée dans la même situation à laquelle seront confrontés nos journalistes en Afrique du Sud ». Il y a quelques semaines, des experts de CFI sont venus prodiguer une formation accélérée aux journalistes et autres membres qui feront le voyage au pays de Nelson Mandela.
Les concernés ont été initiés à la fabrication des sujets, la production d’un plateau... Pendant la Coupe du monde 2010, l’ENTV adaptera l’ensemble de ses programmes à l’événement planétaire qui retiendra l’attention durant un mois (11 juin-12 juillet). Il est prévu la diffusion, quotidiennement, d’une émission « Le journal du Mondial » de 10 minutes environ. Les téléspectateurs auront droit, chaque jour, à un résumé de 30 minutes des faits saillants de la journée. Des plateaux seront organisés à Alger avec de nombreux invités (entraîneurs, joueurs, journalistes...).
Comme toujours, les téléspectateurs, d’ici et d’ailleurs, tenteront de voir le maximum de rencontres. La FIFA et les détenteurs de droits ne dorment pas face à ce danger. Pour se protéger contre tous ceux qui chercheront à voir le Mondial sans débourser de l’argent pour acheter des cartes officielles (type Al Jazeera et autres), la FIFA a réactivé la commission de surveillance chargée exclusivement de traquer ceux qui tenteront de suivre le Mondial... à l’œil.
Chaque acquéreur de droit de retransmission est tenu, par un engagement écrit, de crypter l’image et de s’abstenir « d’arroser d’images » en dehors de ses frontières. Ce n’est pas nouveau, puisque le même système a été mis en place en 2006 à l’occasion de la Coupe du monde en Allemagne. Par exemple, les chaînes françaises captées en Algérie avaient verrouillé leurs espaces.
El Watan

Cookies