PDA

Voir la version complète : Mon Camarade Charles Aznavour


TAHAR23
26/02/2006, 09h06
A mon ami perdu Chakib Hammada....

Camarade

Paroles: Jacques Plante. Musique: Charles Aznavour 1977

Camarade
Tu étais mon seul ami, mon camarade
Tous les deux nous avons fait des barricades
Les maquis, les commandos, les embuscades
Mon camarade

Camarade
Un dimanche en défilant à la parade
Je t'ai vu soudain là-bas sur une estrade
Tu étais visiblement monté en grade
Mon camarade

Camarade
Les plus grands venaient te donner l'accolade
Ce n'était que mains serrées et embrassades
Ça donnait une impression de mascarade
Mon camarade

Camarade
Moi ici j'ai pris mon parti des brimades
Nous dormons tout habillés, les nuits sont froides
L'important c'est de ne pas tomber malade
Mon camarade

Camarade
Je ne vois qu'un petit coin de ciel maussade
Et les murs qui défieraient toute escalade
Ce n'est pas une prison d'où l'on s'évade
Mon camarade

Camarade
Le matin c'est la relève des brigades
A midi c'est l'heure de la promenade
Et la nuit on fait des rêves d'escapade
Mon camarade

Camarade
J'ai appris qu'ils t'ont donné une ambassade
Quelque part à Caracas ou à Belgrade
Plus tu montes plus, tu vois, je rétrograde
Mon camarade

Camarade
C'est fini j'arrête ici mes jérémiades
À bientôt qui sait dans une ou deux décades
Et je signe comme au temps de nos gambades
Ton Camarade

Tu étais mon seul ami, mon camarade
Tous les deux nous avons fait les barricades
Les maquis, les commandos, les embuscades
Mon camarade.

médisante
26/02/2006, 11h25
Ton ami et Grand Poète CHABIB n'est pas perdu, il repose en paix, il veille sur toi maintenant.
Quel bel hommage tu lui rends à travers ces paroles mises en musique par Charles AZNAVOUR.
:zen:

Absente
26/02/2006, 13h26
Ah tu as dédié ces paroles de chansons a un grand ami?
C'est une jolie pensée, les êtres qui nous quittent physiquement ne nous quitte jamais dans nos coeurs!

Pensée pour toi !

TAHAR23
26/02/2006, 14h04
Merci Mancelle, merci Scarlett. Comme l'a si bien dit Victor Hugo : Vivons avec nos morts.

Cookies