PDA

Voir la version complète : Fadela Amara héberge ses frères dans un appartement de fonction


arayzon
02/06/2010, 13h58
Après une histoire semblable concernant le ministre de l'industrie Christian Estrosi, c'est au tour de Fadela Amara d'être épinglée.

Le canard enchainé nous apprend que la secrétaire d'état à la ville héberge occasionellement des proches dans son logement de fonction qu'elle n'occupe pas, information confirmée par les services de l'ancienne présidente des ni putes, ni soumises.

La porte-parole de Mme Amara a déclaré à l'AFP que "personne n'habite à plein temps dans cet appartement [note: elle habite dans son ancien appartement du 13ème arrondissement], mais certaines chambres sont utilisées de temps en temps. Elle y héberge parfois sa famille [...] Elle y héberge depuis un mois l'un de ses frères."

Le Canard enchainé précise que l'an dernier, un autre de ses frères “avait élu domicile dans cet appartement [...] A l’occasion, ces heureux sous-locataires ont le droit de profiter des talents du cuistot mis à la disposition de la sous-ministre, et d'un maitre d'hôtel."

Source : lepost.fr

kaiser
02/06/2010, 14h20
je ne peux pas la piffrer cette dame , mais il faut reconnaitre que ce qu on lui reproche c'est du bidon

arayzon
02/06/2010, 14h27
Hbibna kaiser bonjour!

mais il faut reconnaitre que ce qu on lui reproche c'est du bidon

Il faut reconnaitre que c'est avec l'argent du contribuable français en ces temps de crises économique et...identitaire.
La première pensée qui traversera le cerveau d'un FNiste voilà on n'avait pas tord les bougnoules n'ont aucun respect...
La mme Amara offre sur un plateau d'argent tout ce qu'ils voulaient !

Yakhi hala!

guaponen
02/06/2010, 16h00
Hbibna kaiser bonjour!



Il faut reconnaitre que c'est avec l'argent du contribuable français en ces temps de crises économique et...identitaire.
La première pensée qui traversera le cerveau d'un FNiste voilà on n'avait pas tord les bougnoules n'ont aucun respect...
La mme Amara offre sur un plateau d'argent tout ce qu'ils voulaient !

Yakhi hala!



C'est un logement de fonction.Et en tant que tel,elle a le droit de recevoir qui elle veut.
Les médias Français cherchent toujours à salir des personalités de'origine Maghrebine.
Il n'y a qu'à se rappeler le cas DATI.Bien que moi aussi je n'aime pas trop Fadila Amara
ms elle ne mérite pas tout ce vacarme.

RoboCop
02/06/2010, 16h13
En 2007, le directeur de cabinet de la ministre du logement (Christine Boutin à l'époque) avait dû démissionner après les révélations du Canard enchaîné sur son logement HLM. On avait appris que ce haut fonctionnaire bénéficiait depuis des années d'un appartement à loyer modéré en toute légalité. Depuis, le ménage a été fait dans les HLM de Paris qui ne logeaient pas que des personnes en difficulté.

Mais le parc HLM de Paris conserve quelques locataires surprenants. C'est le cas de Fadela Amara, qui vit dans un appartement de 55 mètres carrés qu'elle loue dans le XIIIe arrondissement de Paris. Vu son statut de secrétaire d'Etat, on peut difficilement dire qu'elle est dans le besoin. Pourtant, au nom de la mixité sociale, elle souhaite y rester en payant un surloyer. Les HLM doivent-ils être réservés aux pauvres, quitter à créer des ghettos ? C'est la question insolite soulevée par l'Express cette semaine :


"Vous occupez un deux-pièces qui pourrait revenir à une famille modeste, pourquoi restez-vous?
Je n'ai pas honte de mon quartier ni de mes voisins. J'ai grandi dans un quartier populaire. Parce que je suis ministre, je devrais renier mes racines ? Dans l'immeuble, il y a un écrivain, une policière, des retraités, des Asiatiques, la France que j'aime, la République métissée. C'est justement parce que je défends la mixité sociale que je me dois de rester. Sur le principe, on peut en discuter, mais ce que je trouve fou dans cette histoire, c'est qu'on organise, de fait, des quartiers de riches et des quartiers de pauvres.

Vous avez les moyens de déménager...
Il m'a fallu trois ans pour obtenir ce logement HLM à l'époque où j'étais présidente de Ni putes ni soumises. En 2007, dès mon entrée au gouvernement, j'ai tenu à régulariser ma situation. Mes services ont envoyé un courrier à la RIVP dans lequel je proposais de payer un surloyer. Or, l'appartement étant à loyer libre, la loi ne le permet pas".

Par Politique.net

arayzon
02/06/2010, 16h40
guaponen bonjour!

C'est un logement de fonction.Et en tant que tel,elle a le droit de recevoir qui elle veut.

Recevoir c'est acceptable et non loger un minimum de retenue voyons!
On est pas dans un camping!
Cette dame qui se sent "mieux" dans son hlm qu'elle n'à pu obtenir qu'après 3 ans d'attente doit avoir la décence de ne laisser personne occuper l'appartement de la République Française à quiconque!
Question d'ethique le leitmotiv qu'elle nous rabache depuis bientot 10ans!

WaSalam.

Cookies