PDA

Voir la version complète : Maroc : Indicateurs des échanges extérieurs à fin avril


Raco
04/06/2010, 23h37
Exportations, importations et échanges de marchandises par pays

A fin avril 2010, les exportations de marchandises se sont établies à 40.451,9MDH contre 36.890,3MDH, en accroissement de 9,7% ou +3.561,6MDH par rapport à fin avril 2009.

Les exportations hors phosphates et dérivés se sont légèrement améliorées: 31.723,7MDH contre 31.458,8MDH. Quant aux exportations de phosphates et dérivés (chiffres de l’OCP), elles ont réalisé une expansion de 60,7% ou +3.296,7MDH : 8.728,2MDH contre 5.431,5MDH à fin avril 2009 (-37% ou -5.124,6MDH par rapport à fin avril 2008 et +40,6% ou +2.518,4MDH par rapport à fin avril 2007).

La progression des exportations est due aux demi-produits et aux produits bruts qui ont enregistré des expansions, les autres groupements d’utilisation se sont inscrits en baisse.

Les réexportations en suite d’admissions temporaires pour perfectionnement actif avec paiement ont progressé de 54,4% ou +5.585,9MDH : 15.862,6MDH contre 10.276,7MDH, représentant ainsi 39,2% du total des exportations contre 27,9% à fin avril 2009. Les principaux produits réexportés dans le cadre de ce régime sont les vêtements confectionnés (1.481,5MDH), les fils et câbles pour l’électricité (891,2MDH) et les articles de bonneterie (556,1MDH).

Les réexportations en suite d’admissions temporaires pour perfectionnement actif sans paiement se sont inscrits en baisse de 18% ou -2.275,9MDH : 10.353,4MDH contre 12.629,3MDH.
Leur part dans le total des exportations a perdu 8,6 points : 25,6% contre 34,2% à fin avril 2009. Ces réexportations portent principalement sur les vêtements confectionnés (2.770,3MDH), les composants électroniques (1.315,6MDH) et les articles de bonneterie (936,8MDH).

Les importations de marchandises à fin avril 2010, se sont établies à 93.669,2MDH contre 83.159,2MDH à fin avril 2009, soit un accroissement de 12,6% ou +10.510MDH . Cet accroissement est à attribuer à hauteur de 40,5% aux importations de pétrole: 8.187,2MDH contre 3.932,2MDH, soit +4.255MDH. Les importations hors pétrole se sont également accrues :85.482MDH contre 79.227MDH, soit +7,9% ou +6.255MDH.
L’accroissement des importations est imputable essentiellement aux produits énergétiques et aux demiproduits et dans une moindre mesure aux produits finis de consommation et aux produits bruts.

Les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif avec paiement se sont accrues de 28,8% ou +1.533,5MDH : 6.859,6MDH contre 5.326,1MDH à fin avril 2009. Leur part dans le total des importations s’est élevée à 7,3% contre 6,4% un an auparavant. Ces importations sont constituées principalement d’huile brute de pétrole (29,9%), de produits chimiques (10,1%) et de soufre brut (5,5%).

Les importations en admission temporaire pour perfectionnement actif sans paiement se sont chiffrées à 7.797,6MDH contre 6.409,2MDH à fin avril 2009, soit + 21,7% ou +1.388,4MDH. Leur part dans le total des importations s’est établie à 8,3% contre 7,7%. Les importations réalisées dans le cadre de ce régime portent essentiellement sur les composants électroniques (transistors): 13,3%, les tissus de
coton : 11% et les tissus de fibres synthétiques et artificielles : 6,6%.

ECHANGES DE MARCHANDISES PAR PAYS
A fin avril 2010, les échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger se sont élevés à 134.121,1MDH contre 120.049,5MDH un an auparavant, en augmentation de 11,7% ou +14.071,6MDH.
L’Europe, avec 80.021MDH, participe pour 59,7% dans le total des échanges, suivie de l’Asie (29.861,4MDH ou 22,3%), de l’Amérique (14.934,5MDH ou 11,1%), de l’Afrique (8.785MDH ou 6,5%) et de l’Océanie (519,2MDH ou 0,4%).

La France occupe le premier rang avec 23.171,8MDH ou 17,3% du total des transactions commerciales du Maroc avec l’étranger : premier client avec 8.853,6MDH ou 21,9% et premier fournisseur avec 14.318,2MDH ou 15,3%. Les échanges commerciaux avec la France font ressortir un déficit de 5.464,6MDH et un taux de couverture des importations par les exportations de 61,8%.

L’Espagne se place au deuxième rang avec 16.542,5MDH ou 12,3% des transactions commerciales : deuxième client avec 6.188,4MDH ou 15,3% et deuxième fournisseur avec 10.354,1MDH ou 11%. Les échanges commerciaux avec ce pays dégagent un déficit de 4.165,7MDH et un taux de couverture de 59,8%.

La Chine vient au troisième rang avec 8.715,3MDH ou 6,5%, suivie des Etats-Unis avec 8.228,7MDH ou 6,1% et de l’Italie avec 7.340MDH ou 5,5 %.

Mise en ligne le : 04/06/2010 lavieeco

Cookies