PDA

Voir la version complète : Tramway d’Oran : Le tracé de la troisième ligne approuvé


DZone
06/06/2010, 12h11
La nouvelle extension du tramway, qui coûtera 24 millions d’euros le km, sera longue de 8,6 km et comprendra 12 stations.

Elle prendra son départ du quartier dit Rocher, en passant par haï Bouamama, stade Bouakeul, les Arènes, le boulevard Emir-Khaled, l’avenue Colonel-Lotfi jusqu’à la gare routière d’El Hamri. Des orientations ont été, par ailleurs, données au bureau d’étude de transport urbain (Betur) de l’Entreprise du Métro d’Alger, en charge du projet, pour éviter les expropriations ou encore de traverser la rue de Tlemcen.

Le tramway d’Oran, dont les travaux, confiés au groupement algéro-espagnol Tram-Nour, un consortium comprenant l’Entreprise du Métro d’Alger, le groupe d’ingénierie espagnol Isolux Corsan et le fournisseur français de tramways Alstom, ont débuté à la fin de 2008, prévoyait à l’origine une seule ligne bidirectionnelle de 17,7 km, estiméee à quelque 355 millions d’euros, séparant Sidi Maârouf (est de la ville) de l’université Es Sénia (sud). Entre ces deux terminus, le tramway desservira successivement Haï Sabbah, l’USTO, le carrefour des Trois cliniques, le Palais de justice, Dar El Beïda, le quartier Plateau St-Michel, la place du 1er-Novembre, M’dina-J’dida, Boulanger pour, enfin, prendre la direction d’es Sénia.

Mais, depuis, ce projet n’a cessé d’évoluer avec pas moins de trois extensions programmées. Ainsi, les deux premières extensions concerneront une ligne qui ira de l’université Es Senia vers l’aéroport international d’Oran soit 4,5 km, alors que la seconde extension, de 16 km, est prévue à l’est et ira de la commune de Bir El Djir vers le nouveau pôle universitaire de Belgaïd.

Sur un plan purement technique, les quais des stations devront mesurer 40 mètres de longueur sur 3 mètres de largeur, que le tramway disposera d’un plancher bas qui permet l’accès aux personnes à mobilité réduite, que le taux d’occupation de l’appareil sera de 6 personnes par mètre carré et qu’il offrira, de ce fait, quelque 325 places, que la fréquence des dessertes sera de quatre à huit minutes, ce qui devrait permettre le transport de plus de 88 millions de passagers par an. Au total, les lignes du tramway d’Oran atteindront 48 km alors que la date de sa mise en service est prévue pour fin 2011.


Copyright HORIZONS

shiba
06/06/2010, 13h03
..le fournisseur français de tramways Alstom..

Copyright HORIZONS

je croyais que rien ne va plus entre l Algerie et la France et que les entreprises francaises ne sont plus privilégiées, mais bon je savais aussi que c est du khorti et que le Nif n est applicable que contre leurs voisins de l Ouest,

lmohim, mebrouk alikom

Shamandz
06/06/2010, 20h15
Salut a tous

je pars le 12 juillet en vacance à ORAN(Es-senia,200 log.)
donc je pourais prendre des photos de l'evolution des traveaux et des autres batiment fini ou en voix de finition.

A++

hugochavez59
07/06/2010, 19h35
le tramway, et bientot le metro pour el bahia :


Après le tramway... Un métro à Oran en 2014


La wilaya d’Oran a été au centre de la réunion d’évaluation présidée par Abdelaziz Bouteflika, président de la République, et consacrée au secteur des transports.

26 Août 2009, L'Echo d'Oran (http://www.*********.com/revue-de-presse/annuaire-presse-algerienne/journaux/76/l-echo-d-oran.html)

Après Alger, Oran aura son métro. La réalisation d'une première ligne de métro dans la deuxième ville du pays fait partie des grands projets du ministère des Transports pour la période 2009-2014. L'annonce a été faite, lundi 24 août, au cours de l'audition du ministre des Transports Amar Tou par Abdelaziz Bouteflika dans le cadre des traditionnelles rencontres de travail entre le président et les ministres durant le ramadhan. Aucun détail n'a été fourni sur la longueur de cette ligne ou les quartiers qu'elle reliera.

Par ailleurs, Amar Tou a annoncé la mise en service du métro d'Alger pour cette année et celle des tramways d'Alger, d'Oran et de Constantine pour 2011.

Au cours de cette réunion, on a évoqué également le lancement des études pour la réalisation des tramways de Annaba, Sétif, Sidi Bel Abbès, Ouargla, Batna et Mostaganem et la mise en service des téléphériques d’Alger (trois lignes, dont deux réceptionnées cette année), de Blida, Skikda, Tlemcen, Annaba et Constantine.


L’entrée en exploitation des entreprises publiques de transport urbain d’Oran, Constantine, Annaba, Sétif, Batna, Tébessa, M’sila, Skikda, Tizi-Ouzou et Tlemcen a été un des points soulevés lors de cette réunion.
En outre, et pour améliorer la maîtrise du transport routier, des gares routières ont été réalisées dans plusieurs villes du pays, tout comme ont été prises des mesures réglementaires et organisationnelles pour réguler le transport par taxi.

Cookies