PDA

Voir la version complète : m'asseoir avec toi


Anir
01/03/2006, 10h15
A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui reviendra
En serrant dans ma main tes petits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups de pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures

A remarcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un petit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et se marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, repartir en arrière

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être doux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux

A.In

minidouce68
01/03/2006, 10h53
et mistral gagnaaaaaaaaaaaaaaaant

FrozenRose
01/03/2006, 17h36
très beau poême anir..j'aime beaucoup la tendresse avec laquelle tu écris. Bravo. :D

Adhrhar
01/03/2006, 17h41
Bonjour léconomiste.
C'est une chanson bien connue de Renaud.

Anir
01/03/2006, 17h55
pourtant j'ai signé auteur inconnu (A.In), merci quand meme leconomiste, tu es tres gentille :)

FrozenRose
01/03/2006, 19h13
Salut Adhrahr,

Je ne savais que c'était une chanson de renaud...ce n'est pas mon genre..ça n'empêche que ce poême là me plait bien, et que peut être cela m'inciterai à le découvrir ;) !!

Thanks pour l'info.

scherazade
01/03/2006, 20h30
Bonsoir tous le monde,

C'est une belle chanson de Renaud, qui est tr"s connue d'ailleurs.
Merci de l'avoir posté, sa fait plaisir de la chantonnée... ;)

Absente
01/03/2006, 20h52
Voici le texte exact dans son integralité
A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d' pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais mino
Les bonbecs fabuleux qu'on piquait chez l' marchand
Car-en-sac et Minto, caramel à un franc
Et les mistrals gagnants

A r'marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Te parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s' marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, r'partir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan et les cocos bohères
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Et les mistrals gagnants

A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder le soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants

Cookies