PDA

Voir la version complète : L’inventaire des gisements de matières premières de l’Algérie


samarkand777
15/06/2010, 17h53
La région géologique du nord de l’Algérie représente une grande zone minière qui se situe dans la zone de l’Atlas tellien et qui englobe les massifs Kabyles et l’Edough. Cette importante zone minière a un socle constitué de reliefs escarpés et de plaines littorales qui longent toute la façade méditerranéenne.
Les massifs Kabyles captent d’importants gites des minerais qui offrent une association atypique de plomb mélangé naturellement avec le zinc, ainsi que d’autres associations atypiques de minerais de cuivre, de pyrite, de fer, de baryum, d’arsenic, d’antimoine, de mercure, de nickel, d’argent et d’indium.
Plus au sud de cette région minière du nord de l’Algérie, on trouve d’importants gisements de minerais de zinc, de plomb, de cadmium, de galène, de germanium, de pyrite, de terres rares, de cuivre, d’antimoine et de mercure.
L’Oued El Kebir contient une association originale de minerais de plomb et de zinc ainsi que de cuivre et de mercure. La zone minière d’Aïn M’Lila contient aussi d’importants gisements d’une association originale de plomb et de zinc. La partie orientale de cette zone détient aussi d’importants gites d’une association de sulfures polymétalliques, de magnétite, d’antimoine et d’or. Egalement des gites d’une association de skarms, de lentilles de chromites, et des gites qui contiennent une association originale de méta-greisen qui se mélange à l’étain, au tungstène et au lithium. Toujours dans cette importante zone minière se trouvent des gites de barytine, de fluorine, de célestine, de strontianite qui se situent dans de profondes cavités.
L’existence d’une activité volcanique a généré un magmatisme hypo volcanique et calco-alcalin qui a activé une minéralisation des gites de minerais de type porphyrique où nous constatons une association originale de cuivre qui se mélange à de l’or et à du molybdène. Ainsi qu’une association de skarn, de tungstène et de molybdène. Et enfin, une association d’or, qui se mélange à l’antimoine et à du mercure.

La région des Eglab appartient au plus grand Craton du monde : le Craton ouest-africain qui est dominé par la dorsale Reguibat qui pointe au nord et qui forme un axe cristallin du sud-ouest au nord-est de l’Algérie. Cette zone minière englobe les gisements des bassins de Tindouf, qui se situent au nord, et les gisements de Taoudéni, qui se situent au sud de l’Algérie. Son socle géologique est constitué de quartzites fins noirs injectés de lentilles de quartz et d’un complexe rhyodacitique, de schistes et de phyllades injectés aussi de lentilles de quartz, de micaschistes, de gneiss et de migmatites.

Les photos satellites de la chaîne de l’Ougarta captent d’importantes zones minières à Ben Tadjine, Erg-er-Raoui, Saoura, qui se situent au nord-est de l’Algérie, et à Daoura qui se situe au sud-ouest de ce pays. Le socle géologique de cette zone est dominé par un soubassement volcano-sédimentaire et volcanique qui contient d’importants gisements de minerais d’argent, d’arsenic, d’or, de baryum, de cuivre, de fer, de manganèse et une association de plomb qui se mélange à du zinc, du strontium et du tungstène.

L’Atlas saharien comprend une importante zone minière qui forme une longue suite de reliefs et occupe une grande superficie de l’Algérie. Cette région s’étend de la zone transfrontalière algéro-marocaine, qui se situe au nord-est de ce pays, jusqu’à la frontalière algéro-tunisienne qui se situe à son flan sud-ouest. Les photos satellites de cette zone minière captent l’essentiel des ressources en hydrocarbures de l’Algérie. Ce désert est formé de grandes étendues de dunes à Erg Oriental, Erg Occidental, de plaines caillouteuses, de regs et d’oasis. Le massif des Eglab, à l’ouest, et le massif du Hoggar, à l’est, forment pratiquement la limite méridionale du Sahara algérien et marquent une zone transfrontalière algéro-mauritanienne, algéro-malienne, algéro-nigérienne et algéro-libyenne. Cette zone minière est très riche en gisements onshore de pétrole, de gaz naturel et pour la pétrochimie.

Valeur financière des gisements de l’Algérie
Après avoir inventorié tous les gisements développés et non développés de l’Algérie, Africommodities a calculé la valeur financière de ces gisements sur la base de la cotation de chaque produit sur le marché. L’estimation qui en résulte est supérieure à 2600 milliards $.

Ce grand pays d’Afrique n’aurait besoin que de 200 milliards $ pour se doter des infrastructures de base modernes, soit environ 7,6% de la valeur financière globale des tous ses gisements de matières premières.

samarkand777
15/06/2010, 17h54
Gisements prouvés par la télédétection
satellitale et développés
1. Acide sulfurique
2. Ammoniac
3. Aragonite
4. Ammonium
5. Argiles
6. Barite
7. Bentonite
8. Calcite
9. Chaux
10. Cuivre
11. Coke
12. Ciment
13. Diatomite
14. Dolomite
15. Feldspath
16. Gaz naturel
17. Gaz de pétrole liquéfié (GPL)
18. Gazoline
19. Gypse
20. Hélium
21. Kaolin
22. Kérosène
23. Lubrifiants
24. Marbre
25. Méthanol
26. Mercure
27. Métal argenté
28. Naphta
29. Nitrate
30. Nitrogène
31. Or
32. Phosphates
33. Pouzzolane
34. Plomb
35. Pétrole
36. Quartzite
37. Rhyolite
38. Sable de silice
39. Sable de gravier
40. Sable fin
41. Sel gemme
42. Sulfure
43. Sel
44. Tuf
45. Terres rares
46. Urée
47. Zinc
Gisements prouvés par la télédétection satellitale et non développés
En raison du caractère stratégique des informations délivrées dans ce tableau, ne sont quantifiés ou localisés qu’une partie des gisements identifiés.
Produits inventoriés par la télédétection satellitale Localisation du gisement Réserves du gisement 1. Antimoine 2. Argent 3. Barite Plusieurs gisements 4. Bentonite M’zila Maghnia Mostaganem 5. Béryllium Guenoune 6. Baryum Aïn Memmoun Boucaïd Draissa Khenifer Keudiat Safia Mesiouia 7. Calcium 8. Cadminium El Kroub 9. Célestine 10. Cuivre Boussoufa Rahmani 11. Coal Menouret Mezarif 12. Cuivre Zinc Plomb Kef Oum Thebouk 13. Cuivre Or Molybdène Bled M’dena 14. Cuivre & Or El Khanga Tan Chaffao Tifraouine 15. Diamant Aberraz Craton ouest-africain Reggane Kseibet 16. Diatomite Mohammedia Mostaganem 17. Etain Massif du Hoggar 50 millions de tonnes 18. Fer Djebel Hanini & Setif Gara Djebilet Mecheri Abdelaziz Ouenza Rouina Ouenza & Boukhadra 100 millions de tonnes d’une teneur de plus de 60% 4 milliards de tonnes d’une haute valeur de plus de 60% en teneur 100 millions de tonnes 19. Feldspath Aïn Baldon Aïn Barbar Annaba 10 millions de tonnes 20. Fluorine Aït Oklan 300 000 tonnes 21. Fluorine Baryum Tebessa 22. Granite 23. Gypse Dahra Djebbel Chegga Mostagannem Arzew Sidi Bel Abbes Chaîne de Mina Babors 24. Kaolin Chekfa Debbagh Djebel Denhag Sidi Ali Bounab Tamazert 25. Kieselgur 26. Marbre Fifila Kristel Terga 27. Manganese Guettara 28. Mercure Ismail 29. Molybdène 30. Niobium 31. Or Hoggar & Tamanrasset Amessmessa Tiririne & Hanane In Abegui Boudouaou Aklet Delel Sedrar Tekouyet Tini Takri In Ouzal In Allarene In Abbegui Amessmessa Hanane Tirririne 1 million de tonnes avec une teneur de plus de 20 g/tonne 4 millions de tonnes d’une teneur de plus de 20 g/tonne 500 000 tonnes d’une teneur de plus de 18 g/tonne 3 000 000 de tonnes d’une teneur de plus de 18 g/tonne 32. Onyx Bouhanifa Mahouna Takbalet 33. Plomb et Zinc Achab Tui Oued Arnizour Réserve d’une épaisseur de plus de 50 mètres 34. Plomb Zinc Argent M’sida 35. Plomb Zinc Cuivre El Kebir 36. Phosphates Djebel Onk Tébessa Réserves de 5 milliards de tonnes 37. Pouzzolane Bery Saf 38. Perlite Maghnia 39. Sel Arbau Djelfa El Outaya Guergeur Meghaier Koudial 40. Sel gemme 1 milliard de tonnes 41. Sulfure 15 tonnes 42. Strantium Beni Mansour 43. Talc 1 000 000 tonnes 44. Tantale Ebelekam 45. Tungstène Nahda 46. Tungstène-Etain El karoussa Tim Amzi 47. Terres rares Ihouhouene 48. Tin 49. Uranium Massif du Hoggar Tahaggart Twek 50. Zinc Aïn Sedina Chaabet 51. Zinc Plomb Amizour Bouechdema El abed Gruemouma 52. Zinc Antimoine Plomb Hammam 53. Zinc Fluorine Plomb Ras El Gruena 54. Wolfram 150 tonnes 55. Gaz naturel Touat 100 milliards de m3 56. Pétrole 57. Ammoniac Arzew à Oran 2 millions métris/an 58. Hélium 12% des réserves mondiales 59. Gaz naturel 3% des réserves mondiales 60. Pétrole brut 1% des réserves mondiales

lesafriques

samarkand777
15/06/2010, 17h56
ca tient pas compte du lithium dont l'algerie aurait une grande partie des reserves. dans le top 5. a 3000 dollards la tonnes c'est enorme.
mais d'ici qu'il soit extrait son prix va exploser

hugochavez59
15/06/2010, 19h51
oui en effet, le lithium est au large doran...et il ya des reserves gigantesques

ca sera pour bientot !

samarkand777
16/06/2010, 08h06
t'as vu hugo les reserves en mediterannée sont 100 000 fois superieurs aux reserves de bolivie deja les plus grandes connus jusque la.

en mediterranée le gros du gisement se trouve entre algerie,espagne et france.

ca sera le petrole de demain pour l'algerie.

le lithium valait 300 dollards il y a 6 ans now il se vend a plus de 3000 dollards.et c'e n'est que le debut.

Cookies