PDA

Voir la version complète : Leasing Algérie prévoit une année de forte croissance


nassim
15/06/2010, 23h12
Maghreb Leasing Algérie (MLA), prévoit une évolution de 87% pour sa production du leasing en Algérie, à la fin de l'actuel exercice, contre "seulement" 9% pour l'entreprise mère en Tunisie. Depuis sa création, en 2006, MLA filiale de Tunisie Leasing Group (TLG), connaît un grand succès en Algérie. Les Algériens commencent à se familiariser avec ce moyen de financement des petites et moyennes entreprises (PME), notamment pour l'acquisition de véhicules, d'outils de production ou de locaux professionnels. Société de droit algérien - comptant parmi ses actionnaires, outre TLG (avec 40% du capital), le Groupe Amen des Ben Yedder, et des institutions financières internationales, dont l'agence néerlandaise de développement (FMO) -, MLA est passée en trois ans au rang de leader du crédit-bail en Algérie, avec 25% de parts de marché. L'année écoulée, MLA a réalisé un résultat net provisoire de 278,8 millions de dinars algériens (DA), soit 5,34 millions de dinars tunisiens (DT), en augmentation de 24%. Durant le même exercice, sa contribution au résultat de TLG s'est élevée à 1,7 million de DT, soit une augmentation de 20%. Elle ambitionne d'élever cette contribution à 51% à la fin de l'exercice en cours. "Aujourd'hui, MLA fait la fierté de notre groupe, mais l'Algérie reste pour nous un marché stratégique, qui présente des potentialités trois fois plus importantes que le marché tunisien. Raison pour laquelle nous tenons à y explorer de nouvelles niches porteuses", explique Ahmed Abdelkéfi, P-DG de Tunisie Leasing.

Pour MLA, l'année 2010 est mise sous le signe de la diversification des activités avec le développement du factoring et de la location longue durée (LLD). La société compte déjà cinq agences à Alger, Sétif, Oran, Annaba et Hassi Messaoud. Pour assurer une meilleure couverture du territoire algérien, elle envisage d'en ouvrir cinq autres avant la fin de 2010. L'entreprise, qui s'est spécialisée dans le financement des PME, conformément à la politique du gouvernement algérien dans ce domaine, a bénéficié, depuis avril 2009, d'une garantie partielle de 6 millions d'euros (595 millions de DA) de la part de la Banque africaine de développement (BAD). Cet instrument lui permettra de mobiliser l'équivalent de 12 millions d'euros (1,188 millions de DA), auprès d'un consortium de banques locales. Ce montant sera utilisé pour financer 100 PME supplémentaires (environ 20 % de la clientèle actuelle de la société), créer 260 emplois additionnels et contribuer à la consolidation de 3000 emplois. Selon les chiffres avancés lors de la dernière assemblée générale du groupe Tunisie Leasing, tenue le 3 juin à Tunis, MLA a connu, en 2009, une croissance à deux chiffres de ses approbations (+56%), mais une évolution plus modérée de ses mises en force (+11%).

Ce retard de décaissements a été conjoncturel et a été très rapidement rattrapé au 1er trimestre 2010 (+71% de croissance dans les mises en force), explique le management. Avec de faibles provisions, le bénéfice de MLA s'est élevé à 5 millions de dinars tunisiens (MDT), en hausse de 19,6% par rapport à 2008. L'année 2010 devrait être plus favorable dans la mesure où la récente augmentation de capital permettra de soutenir la production tout en réduisant le coût des ressources. L'institution financière s'est vu attribuer, mardi 1er juin, par la Commission algérienne d'organisation et de surveillance des opérations de bourse TLG Tunisie(Cosob), son visa pour la notice d'information présentée par pour l'émission d'un emprunt obligataire. Cette opération porte sur un emprunt obligataire institutionnel (destinée aux banques, établissements financiers et investisseurs institutionnels) d'un montant de 2 milliards de dinars algériens (DA), soit environ 40 millions de dinars tunisiens (DTN), d'une durée de cinq années avec un remboursement annuel constant au cinquième (1/5) du total souscrit. Les fonds collectés seront exclusivement destinés au financement de l'activité leasing au profit des clients de MLA, constitués principalement de PME.

La société de leasing tunisienne, envisage de se lancer dans le factoring et la location longue durée (LLD), avant la fin de l'année en cours. Maghreb Leasing Algérie affiche un résultat net social provisoire de 278,8 millions de DA en augmentation de 24% avec une contribution au résultat du groupe de 1,7 million de dinars tunisiens soit une croissance de 20%. En 2010, il est prévu que cette contribution soit de l'ordre de 51%. Bon à préciser qu'en 3 ans d'existence, MLA s'est hissée au rang de 1ère société de leasing d'Algérie, en termes de production avec près de 25% de parts de marché avec une clientèle-cible exclusivement composée de PME. Les fonds mobilisés dans le cadre du projet permettront à MLA de financer 100 PME supplémentaires (environ 20 % de sa clientèle actuelle), créer 260 emplois additionnels et contribuer à la consolidation de 3 000 emplois.

source : Le Maghreb DZ

Cookies