PDA

Voir la version complète : RÉCOLTE CÉRÉALIÈRE EXCEPTIONNELLE: la crise de stockage sera-t-elle évitée?


Page : [1] 2

DZone
16/06/2010, 23h08
EN PRÉVISION D’UNE RÉCOLTE CÉRÉALIÈRE EXCEPTIONNELLE:

la crise de stockage sera-t-elle évitée?

Eviter les erreurs du passé

Les structures existantes datent de l’époque où la production ne dépassait pas les 20 millions de quintaux par an.

Un bonne récolte, meilleure que celle de la saison 2008/2009 est prévue pour 2010/2011. Cependant, y aura-t-il assez d’ aires de stockage pour ces quantités attendues? Dans le cas contraire, la mini-crise de l’année écoulée risque de se répéter. Selon toute vraisemblance, les aires dégagées suite à l’opération de déstockage de 11.000 tonnes d’orge destinées à l’exportation seront utilisées pour accueillir les récoltes de la campagne prochaine. Certes, cela atténuera un tant soit peu la crise, mais demeure toujours insuffisant.

En outre, pour la réussite de cette campagne, plusieurs moyens, notamment l’ouverture de 536 points pour le stockage de céréales à travers le pays, seront mobilisés, a affirmé le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa. Cette annonce a été faite à partir de Tiaret à l’occasion du lancement officiel de la campagne moisson-battage de la saison agricole 2009/2010.
Toutefois, l’insuffisance des moyens de stockage, exacerbée par la vétusté d’une bonne partie des infrastructures existantes, constitue depuis longtemps le talon d’Achille de l’Oaic qui peine à stocker dans de bonnes conditions les produits des récoltes, notamment quand elles sont exceptionnellement bonnes, comme en 2009, 61 millions de quintaux, et certainement cette année avec plus de 60 millions de quintaux. En résultent d’importantes déperditions de marchandises, détérioration par décomposition, attaques de rongeurs, etc.

Ainsi, les meuniers, les propriétaires de semouleries privées et autres unités de transformation ont été presque contraints d’ouvrir leurs silos au stock dormant dans les différentes coopératives.
Rappelons, que durant l’année dernière un stock de l’ordre de 6 millions de quintaux de blé dur n’a pas trouvé preneur, une situation ayant engendré une crise. Ceci dit, le ministère de l’Agriculture, par le biais de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (Oaic) tentera d’agir en conséquence pour améliorer ses capacités de stockage et augmenter le nombre de silos. Il faut préciser que depuis plus de 25 ans, l’Algérie n’a pas investi dans les structures de stockage. Les cellules existantes datent de l’époque où la production ne dépassait pas en moyenne les 20 millions de quintaux par an. Et ce n’est que dernièrement que ce volet commence à être sérieusement pris en main, notamment durant la campagne moisson-battage 2008/2009 et la très bonne récolte enregistrée, à savoir 62 millions de quintaux.

C’est ainsi que l’Oaic a introduit une demande de financement d’un programme en vue d’accroître ses capacités de stockage. A la mi-mars dernier, le dossier est passé en Conseil des participations de l’Etat (CPE). Après cela, le Premier ministre a donné son feu vert. Suite à quoi, une feuille de route a été tracée et une convention a été signée avec la Badr pour le financement de ces investissements. Il faut rappeler, dans ce sens, qu’une enveloppe de 33 milliards de dinars a été dégagée pour accroître les capacités de stockage de un million de tonnes.

Si le projet d’investissement avalisé pour le CPE est estimé à 32,5 milliards de dinars, il n’en reste pas moins que la réalisation à temps des projets prévus n’est pas aussi certaine. Dans ce contexte, le ministre qui prévoit une bonne production, a déclaré que «ceci prouve que nous sommes à l’entame de l’autosuffisance». Il est utile de rappeler qu’après 43 ans d’absence du marché international de l’orge, l’Algérie en a exporté récemment 100.000 quintaux. D’autre part, il est relevé que la campagne de labours-semailles de la saison 2009-2010 a touché, à travers l’ensemble du territoire national, une superficie de 3,300 millions d’hectares.

Mohamed BOUFATAH

© Copyright L'Expression

hugochavez59
17/06/2010, 23h00
enfin des probelems de ce genre...


ca nous change :D

le sage
17/06/2010, 23h25
le problème dans différente régions c'est les moissoneuses batteuses qui manquent

hugochavez59
17/06/2010, 23h34
en fait elles ne manquent pas, elles sont vetustes et tombent souvent en panne

mais ca va changer :


Agrculture Algérie: La moissonneuse batteuse Sampo-CMA sur le marché

Publier le 18.05.10
Algérie – Le complexe de machinisme agricole (CMA) de Sidi Bel Abbès a livré, mardi 17 mai, 20 moissonneuses-batteuses réalisées en partenariat avec la firme finlandaise Sampo, et ce au profit d’agriculteurs de la région.



Le PDG du CMA, M. Mohamed Benaza, a indiqué que les nouveaux engins Sampo-CMA « permettront aux fellahs d’optimiser la rentabilité de leurs exploitations céréalières ».
Au total, un lot de 500 moissonneuses batteuses sera livré, dans les prochaines semaines, aux fellahs et aux sociétés agricoles de prestations de services implantées à travers tout le pays, a affirmé M. Benaza.
Les moissonneuses batteuses Sampo-CMA ont été réalisées dans le cadre d’une convention signée entre la BADR, l’OAIC et la PMAT pour le financement par leasing de 500 unités/an.
Avec le groupe finlandais Sampo, la CMA prévoit l’augmentation du taux d’intégration technique à hauteur de 62% en 2014. Signalons que le coût de réalisation des 500 moissonneuses-batteuses s’élève à 6,4 milliards de dinars.



une image de la bete :

http://www.aia.tartu.ee/~indrek/autoshow/mulgimess01/sampo.JPG

le sage
17/06/2010, 23h36
en fait elles ne manquent pas, elles sont vetustes et tombent souvent en panne

mais ca va changer :


Bonsoir hugo--------je parle sérieusement ça manque et ce n'est pas le problème de pannes

hugochavez59
18/06/2010, 00h20
la solution arrive...


il faut voir la realité en face.....on avance....et dans la bonne direction...


ca fait mal, certes....mais cest ainsi !

samarkand777
18/06/2010, 11h49
oui hugo une tres bonne nouvelle réediter notre exploit de l'an dernier c'est formidable.

comme je le repete ici l'algerie deviendra autosuffisante en blé dur et orge a l'avenir et deviendra exportateur.

il faut absolument se donner comme objectif 40 qtx l'hectare de rendement.
et c'est largement a notre portée.il suffit de doubler notre rendement actuel aux alentour de 20 qtx hectare.

on a reussi a doubler notre taux depuis que boutef est la.et on le doublera a l'avenir inch allah.meme si je crois pas trop aux dieux;)
3,3 millions d'hectares = 40 qtx l'hectare =ca nous donnera 132 millions de qtx soit 13,2 millions de tonnes.alors que la consommation algerienne est de 80 millions de qtx et devrait monter a l'avenir
l

overclocker
18/06/2010, 12h25
on a reussi a doubler notre taux depuis que boutef est la.et on le doublera a l'avenir inch allah.meme si je crois pas trop aux dieux
3,3 millions d'hectares = 40 qtx l'hectare =ca nous donnera 132 millions de qtx soit 13,2 millions de tonnes.alors que la consommation algerienne est de 80 millions de qtx et devrait monter a l'avenir
l


a3oudou billah, on dirait que c'est boutef qui commande la pluie chez vous...


les récoltes exceptionnelles ne sont due qu'à une pluviométrie exceptionnelle. ni plus ni moins...

au maroc et en algerie, les céréales dépendent du ciel....


on a reussi a doubler notre taux depuis que boutef est la


elle est bonne celle la, c'est le deuxième année que vous enregistrez des excédants grâce à la pluie et rien d'autres et toi tu oses mettre boutef dans l'équation..


ps: même le plus makhzenistes et royalistes qu'il y est, ne dira jamais que c'est grâce à m6 que le Maroc a eu aussi une récolte exceptionnelle...

shiba
18/06/2010, 12h35
Hogo, sincérement, je ne crois pas que ces angins soient des produits algériens

shiba
18/06/2010, 12h37
"les récoltes exceptionnelles ne sont due qu'à une pluviométrie exceptionnelle. ni plus ni moins..."/Overclocker

il parait que Salat AlIstissQaa -Prière pour la Pluie- avaiet été entendu et excecuté que pour les algériens et non les marocains

overclocker
18/06/2010, 12h49
Hogo, sincérement, je ne crois pas que ces angins soient des produits algériens
t'as ta reponse ici

Avec le groupe finlandais Sampo, la CMA prévoit l’augmentation du taux d’intégration technique à hauteur de 62% en 2014. Signalons que le coût de réalisation des 500 moissonneuses-batteuses s’élève à 6,4 milliards de dinars.


il parait que Salat AlIstissQaa -Prière pour la Pluie- avaiet été entendu et excecuté que pour les algériens et non les marocains


exécuté par boutef tu veux dire..

samarkand777
18/06/2010, 12h54
overlocker ne dit pas n'importe quoi !

c'est la rélaité des chiffres, avant boutef on avait un chomage triple.
depuis boutef on a triplé le pib.
boutef a construit plus de barrages, routes, autoroutes, hopitaux ect ect que tous les presidents precedents.

je suis pas un pro bouteflika,loin de la .

bien sur que le petrole y est pour qq chose, mais dans les années 70 le petrole avait flamblé et le peuple n'a rien vu du pactole.

des pays bien plus importants en petrole que l'algerie (nigeria par ex) ont fait moins bien.
tu peux tout dire sur l'algerie mais notre pays est un de ceux qui redistribue le plus socialement.

concernant les cereales on avait un rendement de 9 ou 10 qtx auparavant.si on a reussi a le doubler c'est en partie grace a la pluie et une autre partie grace aux soutiens aux agriculteurs.

mais continue de fantasmer va,pour toi toutes ces aides aux paysans ca n'existe pas et ca n'a produit aucun effet.
meme les agriculteurs le reconaissent .

shiba
18/06/2010, 12h55
"exécuté par boutef tu veux dire.."/Overclocker

je crains que tu n as pas saisi mon ironie plus haut:

la pluviométrie est au moins du meme niveau dans les deux pays, si elle n est pas plus importante au Maroc

shiba
18/06/2010, 12h58
"t'as ta reponse ici

Citation:
Avec le groupe finlandais Sampo, la CMA prévoit l’augmentation du taux d’intégration technique à hauteur de 62% en 2014. Signalons que le coût de réalisation des 500 moissonneuses-batteuses s’élève à 6,4 milliards de dinars.":Overclocker

bravo, c est toujours mieux que de les importer cles en main,

vue la forme, elle me rappelle les angins du leadeur international " CLASS", mais bon, quel que soit l origine, meme si leur montage se fait en Algerie, je dis bravo, elmouhim moins d importation directe

samarkand777
18/06/2010, 13h04
avec plus de terres agricoles, avec 2 fois plus de paysans, avec 50% de plus d'eau de pluie au maroc qu'en algerie.avec 2 fois plus de barrages ect ect

le maroc a une production agricole plus faible que l'algerienne.
ou du moins égales.

l'etat de l'agriculture algerienne n'est pas dans un etat aussi catastrophique qu'on le dit.

bref je veux pas rentrer dans les comparaisons futiles.

le maroc exporte mieux,stock mieux,gere mieux c'est vrai mais c'est du au fait que l'agriculture au maroc est sacrée et que c'etait la seule ressource prtaiquement apres l'independance.
au contraire de l'algerie qui l'a délaissée.

overclocker
18/06/2010, 13h06
la pluviométrie est au moins du meme niveau dans les deux pays, si elle n est pas plus importante au Maroc

si si j'ai saisi, mais c'était aussi une ironie pour notre ami samarkand..


depuis boutef on a triplé le pib.

sonatrach exporte plus, et le pétrole a flambé et tout ça grâce au guerres en Irak et en Afghanistan ainsi que les traders de wall street...je ne vois pas pas ou est le mérite de boutef dans tout ca...


boutef a construit plus de barrages, routes, autoroutes, hopitaux ect ect que tous les presidents precedents.


ah bon? à ce point...


bien sur que le petrole y est pour qq chose, mais dans les années 70 le petrole avait flamblé et le peuple n'a rien vu du pactole.

le petrole y est piur grand chose, t'as qu'a voir les exportations hors hydrocarbures qui stagnent à moins d'un milliards depuis l'arrivée de boutef, et des importations qui explosent...


des pays bien plus importants en petrole que l'algerie (nigeria par ex) ont fait moins bien.
tu peux tout dire sur l'algerie mais notre pays est un de ceux qui redistribue le plus socialement.

concernant les cereales on avait un rendement de 9 ou 10 qtx auparavant.si on a reussi a le doubler c'est en partie grace a la pluie et une autre partie grace aux soutiens aux agriculteurs.

mais continue de fantasmer va,pour toi toutes ces aides aux paysans ca n'existe pas et ca n'a produit aucun effet.
meme les agriculteurs le reconaissent .


tu t'éloignes trop du sujet,

OK pour les aides et le matériels, mais tu enlèves la pluie de ton équation t'as un résultats presque nul, et avec ce qui se fait mtn, à savoir, les surfaces irrigués ne sont pas pour les céréales donc, une bonne récolte ne dépend que du ciel...

et boutef n'as rien á voir la dedans...

overclocker
18/06/2010, 13h12
avec plus de terres agricoles,

une terre ca se travaille, ca tombe pas du ciel
avec 2 fois plus de paysans,
pas si sur que ca

avec 50% de plus d'eau de pluie au maroc qu'en algerie.

c'est vrai, on la stoppe a zouj bghal avec une mur de 30 km


avec 2 fois plus de barrages ect ect

pareil, ca se construit et ca s'entretient, ca tombe pas du ciel...


le maroc a une production agricole plus faible que l'algerienne.
ou du moins égales.


une source crédible pour appuyer tes dires?? c'est la premiere fois que j'entend ca....et ca me fait rire..

au contraire de l'algerie qui l'a délaissée.


pareil que en haut, ca reste un choix politique qu'il faut assumer, tu vois ce que je veux dire...

mehdoche
18/06/2010, 13h12
des importations qui explosent...
Es tu sûr que les importations algeriennes ont explosé ? Je t'invite à regarder les chiffres de 2009 et les 5 premiers mois de 2010.

overclocker
18/06/2010, 13h14
"depuis que boutef est la" je réutilise les termes de samarkand,

oui les importations ont explosé,

mehdoche
18/06/2010, 13h15
Ok je veux bien te croire. Peux tu me donner des chiffres et sources de ce que tu affirmes stp ?

overclocker
18/06/2010, 13h34
je sais que tu va me dire fin 2009 et debut 2010, moi je parle de la période boutef en entier,


Les importations algériennes sont en hausse de 32 milliards de dollars au terme des dix premiers mois de l’année, en dépit des dispositifs de la loi de finances complémentaire, adoptée en juillet 2009. A la fin de l’année 2008, les achats de l’Algérie à l’international avaient totalisé plus de 40 milliards de dollars, une hausse qui avait inquiété les analystes, craignant un retour à la baisse des réserves de change, actuellement au niveau d’un peu moins de 140 milliards de dollars. En fait, les importations algériennes durant les dix premiers mois de l’année n’ont pas connu de baisse, ni de répit, en dépit des objectifs de la LFC portant réduction de la facture des achats à l’étranger. Et, une des motivations de cette LFC était de réduire les importations de véhicules à travers la fin du crédit à la consommation qu’octroyaient les banques pour les particuliers. Au premier semestre 2009, les importations algériennes de véhicules se sont établies à 133.292 unités contre 171.277 à la même période de l’année 2008, selon des chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes. Cette baisse représente 10,5% en volume. Mais en valeur, les importations de véhicules ont connu une hausse, passant de 128,069 milliards de dinars au premier semestre 2008 à 142,234 milliards de DA durant les six premiers mois de 2009. Pour autant, la hausse des importations algériennes n’a rien à voir avec l’importation de véhicules et autres engins roulants industriels. En fait, la hausse en valeur des importations est le résultat de plusieurs facteurs, notamment la hausse des prix des produits sur les principaux marchés mondiaux des matières premières, mais également une forte explosion des besoins d’importation algériens.
Selon le CNIS, le groupe des biens d’équipement industriels occupe le premier rang avec une part de 39,02% du volume global (12,72 mds dollars) en hausse de 24,31%, suivi du groupe des biens d’équipement agricoles avec 198 millions de dollars (33,19%) et le groupe demi-produits avec 25,34%, soit 8,26 mds de dollars, en hausse de 1,01%.
Les autres groupes de la structure des importations ont connu des baisses, la plus importante étant celle du groupe des énergies et lubrifiants (-28,28%) pour totaliser 371 millions de dollars, suivi de celui de l’alimentation avec une baisse de 25,75% soit 4,9 mds de dollars, les produits bruts (-18,86%) soit 975 millions de dollars. Cette tendance baissière n’a pas épargné les biens de consommation qui ont reculé de 8,07% pour totaliser 5,12 mds de dollars.
Au mois d’octobre dernier, l’excédent commercial a fléchi, soit une baisse de près de 47%, passant de 2,6 milliards de dollars en octobre 2008 à 1,38 milliard de dollars au même mois de l’année 2009. Les exportations des hydrocarbures ont chuté de plus de 28%, passant de 5,5 milliards de dollars en octobre 2008 à 3,9 milliards de dollars en 2009. Quant aux importations, elles ont baissé de plus de 13% passant de 3 mds de dollars à 2,6 mds de dollars. Mais, par rapport à 2009 à la même période, les importations algériennes restent importantes, en dépit de la volonté de l’Exécutif de réduire la facture, notamment celle alimentaire (produits agro-industriels, poudre de lait, céréales, sucre, etc.) de ses achats de l’étranger.
http://www.**********.com/economie/economie-algerie/malgre-la-lfc-les-importations-algeriennes-en-hausse-133-292-vehicules-importes-en-dix-mois/

mehdoche
18/06/2010, 13h56
Je relis l'article que tu as posté et je releve plusieurs choses :

Selon le CNIS, le groupe des biens d’équipement industriels occupe le premier rang avec une part de 39,02% du volume global (12,72 mds dollars) en hausse de 24,31%, suivi du groupe des biens d’équipement agricoles avec 198 millions de dollars (33,19%) et le groupe demi-produits avec 25,34%, soit 8,26 mds de dollars, en hausse de 1,01%.
Effectivement il y a eu une hausse des importations pour les équipements industriels et agricoles. Mais cela est normal vu le regain d'activité que connait l'agriculture et l'industrie algerienne ces derniers temps. On ne va pas s'en plaindre.

Les autres groupes de la structure des importations ont connu des baisses, la plus importante étant celle du groupe des énergies et lubrifiants (-28,28%) pour totaliser 371 millions de dollars, suivi de celui de l’alimentation avec une baisse de 25,75% soit 4,9 mds de dollars, les produits bruts (-18,86%) soit 975 millions de dollars. Cette tendance baissière n’a pas épargné les biens de consommation qui ont reculé de 8,07% pour totaliser 5,12 mds de dollars.

Par contre il y a bien une baisse des importations alimentaires et des biens de consommations.

Conclusion : La tendance est à la baisse. On est donc tres loin de l'explosion des importations que tu as mentionné.

P.S : merci pour le lien.

overclocker
18/06/2010, 14h10
P.S : merci pour le lien.
avec plaisir..

en fait ce n'est que pour cette phrase que j'ai intervenu dans ce sujet algéro- algérien.

on a reussi a doubler notre taux depuis que boutef est la.et on le doublera a l'avenir inch allah.meme si je crois pas trop aux dieux

mehdoche
18/06/2010, 14h14
Comme toi je ne suis pas trop fan de la theorie "C'est grace à untel ou à untel".
Il serait malhonnete de ne pas reconnaitre le role de Boutef sur le developpement economique (tout domaine confondu) du pays ces dernieres années (en meme temps qd on voit ses predecesseurs on se dit que ce n'etait pas bien dur de faire mieux). Mais ca n'explique pas tout je suis bien d'accord.

overclocker
18/06/2010, 14h31
c'est comme au Maroc, ils y en a qui disent: c'est grâce à m6 que le Maroc avance, moi je leurs dis : nous marocains, on va tous se mettre à l'arrêt et on verra comment m6 fera avancer ce pays la, tout seul, si le Maroc avance c'est grâce a tout les marocains, et si la récolte est bonne c'est grâce à dieu et personne d'autre....

absent
18/06/2010, 14h57
overclocker,

c'est comme au Maroc, ils y en a qui disent: c'est grâce à m6 que le Maroc avance, moi je leurs dis : nous marocains, on va tous se mettre à l'arrêt et on verra comment m6 fera avancer ce pays la, tout seul, si le Maroc avance c'est grâce a tout les marocains, et si la récolte est bonne c'est grâce à dieu et personne d'autre....je me demande si tu te relis avant de poster :rolleyes: tu crituques ceux qui attribuent le mérite à une seule personne, après tu viens nous dire que le développement économique en Algérie est grace à personne c'est grace à dieu et au pétrole, vraiment pathétique ....


la récolte est du à une pluviométrie importante mais aussi à un regain de l'investissement dans ce secteur, les agriculteurs sont mieux accompagnés par l'état qu'au par avant

sonatrach exporte plus, et le pétrole a flambé et tout ça grâce au guerres en Irak et en Afghanistan ainsi que les traders de wall street...je ne vois pas pas ou est le mérite de boutef dans tout ca...
le PIB des hydraucarbures ne dépasse pas les 40% du PIB globale, et si le PIB a ete triplés c'est grace aussi aux efforts des autres secteurs économiques et aux 10% de croissance hors hydraucarbures...

overclocker
18/06/2010, 15h38
je me demande si tu te relis avant de poster

non je ne me relis pas, j'attend que des gens comme toi me le signale pour que je le fasse, et mtn que c'est fait, on peut parler.


c'est comme en Algérie, ils y en a qui disent: c'est grâce à boutef que l'Algérie avance, moi je leurs dis : nous algériens, on va tous se mettre à l'arrêt et on verra comment boutef fera avancer ce pays la, tout seul, si l'Algérie avance c'est grâce a tout les algériens, et si la récolte est bonne c'est grâce à dieu et personne d'autre...


ça aurait pu être ça aussi, mais t'as été pincé par le fait que j'ai cité les hydrocarbures,

samarkand777
18/06/2010, 18h35
le secteur agricole represente 9 a 10% du pib algerien.contre 16 a 17% pour le maroc. soit le double

production algerienne entre 15 et 18 milliars de dollars et maroc c'est pareil.pour un pib de 100 milliards ca vous fait 16 ou 17 milliars.

mais le maroc a pres de 40% de paysans sur le total de travailleurs contre moins de 25% pour l'algerie.

donc l'algerie produit autant que le maroc avec pres 2 fois moins de paysans.

par contre le maroc a ouvert son economie depuis longtemps,donc mieux gérée ca c'est sure.

samarkand777
18/06/2010, 18h38
http://mouqawalati.net/agriculture/culture-maraichere/la-mise-en-valeur-des-terres



le lien 1500 milliards de dinars soit 20 milliards de dollars environ

overclocker
18/06/2010, 18h47
le secteur agricole represente 9 a 10% du pib algerien.contre 16 a 17% pour le maroc. soit le double

production algerienne entre 15 et 18 milliars de dollars et maroc c'est pareil.pour un pib de 100 milliards ca vous fait 16 ou 17 milliars.

mais le maroc a pres de 40% de paysans sur le total de travailleurs contre moins de 25% pour l'algerie.

donc l'algerie produit autant que le maroc avec pres 2 fois moins de paysans.

je t'ai pas demandé de te répéter, j'ai demandé une source crédible pour appuyer ce que tu viens de dire....

Cookies