PDA

Voir la version complète : Câblage aéronautique: Airbus mise sur le Maroc


othmane26
19/06/2010, 00h26
· Nouvel investissement de 110 millions de DH de Nexans à Mohammedia

· Un chiffre d’affaires prévisionnel de 87 millions de DH

LE groupe mondial Nexans a démarré, hier, l’activité de sa nouvelle unité de câblages aéronautiques basée à Mohammedia. Airbus A320, A380, A360…ce sont les différents avions de dernière génération que devra équiper la nouvelle unité marocaine de câblage. Fruit d’un investissement global de 110 millions de DH, le site Nexans de Mohammedia s’étend sur une superficie de 3.000 m². Il vient de créer quelque 47 emplois hautement qualifiés (50% d’ingénieurs et techniciens spécialisés). Dotés d’équipements de dernier cri, l’unité produira annuellement 21.000 km de câbles, soit près de 150 tonnes. La construction de cette usine intervient dans le cadre d’un accord signé en 2008 entre Nexans et le constructeur Airbus. Autrement dit, les marchés sont garantis pour l’unité nouvellement créée. D’ailleurs, le chiffre d’affaire prévisionnel est de 8 millions d’euros (soit plus de 87 millions de DH). Plus encore, plus d’une vingtaine de donneurs d’ordre sont identifiés sur les 4 continents. Parmi les pays clients, figurent la France, l’Allemagne, la Chine, le Mexique, la Tunisie, l’Australie… L’unité de production focalise principalement l’export. Pour preuve, 70% de sa production sera dédiée à l’export.
Le choix de l’unité de Mohammedia n’est pas fortuit. Il est motivé par l’expérience de l’usine dans la fabrication de câblage automobile. A cela s’ajoute le facteur de proximité de constructeurs qui fournissent EADS. Il s’agit notamment de Matis (implanté dans la zone industrielle de Nouaceur) et de Labinal (installé à Témara). Par ailleurs, Nexans pourra augmenter ses parts de marché de 25 à 40% auprès de l’avionneur français. Enfin, l’activité de cette unité permettra au constructeur Airbus d’être plus compétitif en s’approvisionnant à moindre coût. L’unité de production est conforme aux standards internationaux. Elle est homologuée Airbus depuis 2009. Sur la superficie globale du site, près de 2.000m² sont climatisée selon les critères de production et de stockage du câble. En effet, pour être conforme aux normes, la température de l’atelier doit être maintenue à 23°. L’ensemble de la chaîne de production est automatisée et contrôlée grâce à un système de supervision informatique. Après les phases de rubanage et de gainage, les différents fils sont assemblés. Après cette étape, les câbles sont envoyés à l’unité de bottelage où ils sont rassemblés en bobines. A ce niveau, différents tests sont effectués sur le produit fini (essais diamétriques, mécaniques, électriques…). Enfin, vient la phase de préparation, filmage et étiquetage, étape finale avant la livraison.

Othmane ARIDE




Transfert de technologie



APPORT de savoir-faire et élargissement du champ d’activité dans les métiers du câblage. Voici la contribution de la nouvelle unité de Nexans Maroc au tissu industriel national. L’unité Draveil, filiale française du groupe spécialisée dans le câblage aéronautique, a assuré le transfert de technologie vers cette usine de Mohammedia. En effet, l’usine française a assuré le suivi de l’ensemble du projet sur ses différentes phases et depuis son démarrage (conception, équipement, aménagement…). Par ailleurs, les employés du groupe ont suivi différents modules de formation en France et au Maroc. Au total, ce sont plus de 2.300 heures qui ont été dispensés pour assurer la formation du personnel.

source : www.leconomiste.com

Cookies