PDA

Voir la version complète : Arrivée à Casablanca du président par intérim de la Guinée


Tems
22/06/2010, 12h46
Arrivée à Casablanca du président par intérim de la Guinée

Casablanca- Le président par intérim de la Guinée, le général Sékouba Konaté, est arrivé mardi à Casablanca pour une visite privée au Maroc.

Le général Konaté a été accueilli, à l'aéroport Mohammed V, par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération M. Taib Fassi Fihri.

Après avoir passé en revue un détachement de la première base navale de la Marine Royale qui rendait les honneurs, le général Konaté a été salué par le wali de la région du grand Casablanca, M. Mohamed Halab, le président du conseil de la région, M. Chafiq Benkirane, l'ambassadeur de Guinée à Rabat, M. Mamadou Diabaté, ainsi que par d'autres personnalités civiles et militaires.

MAP

Tems
22/06/2010, 12h48
apparement les autorité guinéenne n'en veulent pas trop au Maroc pour avoir viré du pays leurs anciens patron , au faite vous savez a quelle endroit ce trouve monsieur camara ?

Maghreb-United
22/06/2010, 22h38
Arrivée à Casablanca du président du Malawi


Casablanca- Le président du Malawi, M. Bingu wa Mutharika, est arrivé mardi à Casablanca pour une visite privée au Maroc.

http://www.map.ma/fr/sections/politique/arrivee_a_casablanca6316/downloadFile/photo/arrivee-pdt-malawi-M.jpg
M. Binguw wa Mutharika a été accueilli, à son arrivée l'aéroport Mohammed V, par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi.
Après avoir passé en revue un détachement de la première base navale de la Marine Royale qui rendait les honneurs, le président du Malawi a été salué par le wali de la région du grand Casablanca, M. Mohamed Halab, le président du conseil de la région, M. Chafiq Benkirane, l'ambassadeur du Malawi à Rabat et par d'autres personnalités civiles et militaires.


MAP

auscasa
22/06/2010, 23h04
c'est l'ete il y a beacoup de vacancier encore une fois. :lol:

Visite au Maroc de SM le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz Al-Saoud



Le Serviteur des deux Lieux Saints de l’Islam, SM le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz Al-Saoud d’Arabie Saoudite, est arrivé, samedi à Casablanca, pour une visite privée au Maroc.
A son arrivée à l’aéroport international Mohammed V, SM le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz Al-Saoud a été accueilli par SAR le Prince Moulay Rachid.
http://www.lopinion.ma/def.asp?codelangue=23&id_info=18075

auscasa
22/06/2010, 23h09
Infrastructures routières : Banzio s`inspire du Maroc et de la Tunisie
Publié le lundi 21 juin 2010 | Le Nouveau Réveil

Du 07 au 13 juin dernier, le Ministre ivoirien des Infrastructures Economiques, Dagobert Banzio, à la tête d'une importante délégation, a effectué une visite de travail au Maroc et en Tunisie. Cette visite s'inscrit dans le cadre des nouvelles orientations de la mise en concession des projets d'infrastructures en général et d'infrastructures autoroutières en particulier. La délégation qui était composée, entre autres, de Messieurs TRAORE Brahima, directeur de Cabinet Adjoint, de KATOU KABIE Roland- Patrick, chargé de Missions, de GNONKONTE Gnessoa Désiré, PDG de la SODASE ; de FOFANA Siandou, D G du FER ; de KOUASSI Bodi Théodore, DG du LBTP ; de TOURE Abou, directeur des Projets AGEROUTE ; de KONGO Beugré, directeur des Infrastructures Routières ; de ESSOH Lath, direction de la Planification et de l'Evaluation et de plusieurs autres responsables du ministère, a eu des séances de travail et des visites de réalisations autoroutières avec les autorités administratives de tutelle, les structures en charge de la gestion et de l'exploitation des autoroutes, les bureaux d'études et les entreprises de construction des autoroutes. Au Maroc, elle a eu une séance de travail avec la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics (FNBTP); une visite de l'autoroute Rabat-Kénitra et des chantiers d'élargissement des chaussées et des aménagements complémentaires en cours sur ledit tronçon; une visite du centre d'exploitation de Kenitra et de la gare de péage; une séance de travail avec la Société des Autoroutes du Maroc (ADM); une séance de travail avec le bureau d'études Conseil, Ingénierie et Développement (CID).

suite
http://news.abidjan.net/h/367417.html?n=367417

son president vient de quiter le maroc en visite "priver" .
VISITE PRIVEE/ Le Président Laurent Gbagbo a regagné Abidjan au terme d’une semaine passée au Maroc



Envoyer à un ami Imprimer Télécharger

17/06/2010

Le Président de la République, S.E.M. Laurent Gbagbo, a regagné Abidjan, le jeudi 17 juin 2010 à 17H25 GMT, au terme d’une visite privée de 8 jours (9-17 juin), à Casablanca, dans le Royaume Chérifien.

http://www.cotedivoirepr.ci/?action=show_page&id_page=6819

auscasa
22/06/2010, 23h12
je crois que tous les presidents et ministre du golf de guinnee ont visite le maroc cette derniere semainel.

president de guinee equatorial viens de quite le maroc le meme jour que le president de la cote d'ivoir.

Arrivée au Maroc du Président équato-guinéen
Publié le : 18.06.2010 | 17h22

Le Président équato-guinéen, M. Teodoro Obiang Nguema, est arrivé, jeudi après-midi à Rabat, pour une visite privée dans le Royaume.
A son arrivée à l'aéroport Rabat-Salé, le président équato-guinéen a été accueilli par le Premier ministre, Abbas El Fassi.
Après avoir passé en revue un détachement des Forces Royales Air qui rendait les honneurs, M. Teodoro Obiang Nguema a été salué par le wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, M. Hassan Amrani, le Commandant de la Place d'armes, le Général de Brigade, Mohamed Roudhabi et le président du Conseil de la région, Bouamar Taghouane.

shiba
22/06/2010, 23h13
Rabat devient la mecque des Dictateurs du monde entier, il manque que Kim jong-Il et le Carnaval peut commencer

overclocker
23/06/2010, 06h56
non, il manque les deux abdelaziz d'à coté, ben ali mobarak et kadafi et t'as la plus concentration de dictateurs au monde...

Nourman
23/06/2010, 08h20
L

e chef de l`Etat est de retour au pays. L`avion présidentiel a atterri, hier, dans la soirée sur le tarmac de l`aéroport Félix Houphouët Boigny, d`où il avait décollé le 09 juin dernier. Laurent Gbagbo qui était parti pour une visite dite privée dans le royaume chérifien a donc regagné la Côte d’Ivoire qui l`attendait le lundi 14 juin, date annoncée pour son retour et qu’il n’a pas respecté pour des raisons non élucidées. Les Ivoiriens qui s`inquiétaient de l`absence prolongée de leur chef, sans aucune raison avancée, sont désormais sereins. Mieux, ils sont pleins d`espoir. Surtout à l`idée d`avoir dans les heures ou les jours qui suivent la date de l`élection présidentielle. Car nul n`est sans ignorer qu`une rencontre entre Gbagbo, Bédié, Ouattara et Soro est au programme des acteurs du processus de sortie de crise pour annoncer la fameuse date tant attendue de l`élection présidentielle. Mais les Ivoiriens s’interrogent: pourquoi le chef de l’Etat qui a quitté Abidjan en fanfare est-il rentré hier sans avoir prononcé un seul mot à l’aéroport à son arrivée ?
Diarrassouba Sory
---------------------------
Relance du processus électoral‎

Rentré au pays jeudi 17 juin 2010 après un séjour privé au Maroc, le chef de l’Etat a repris du service hier vendredi 18 juin. Laurent Gbagbo a eu, notamment, une importante séance de travail avec Guillaume Soro, son Premier ministre. Au cours de cette rencontre qui a eu lieu au palais de la Présidence de la République au Plateau, les deux hommes ont fait, selon des confidences, le point du processus électoral et dressé un ‘’bilan satisfaisant’’ de ce qui a été fait jusque-là pour aller à des élections. Hier vendredi après-midi, le chef de l’Etat et le Premier ministre se sont accordés, à en croire un proche conseiller du chef du gouvernement, sur le guide méthodologique ou mode opératoire, permettant d’enclencher le contentieux électoral, dernière étape conduisant à l’établissement de la liste électorale définitive. Guillaume Soro a également rendu compte à Laurent Gbagbo des consultations qu’il a engagées récemment avec les deux principaux opposants que sont Henri Konan Bédié du PDCI et Alassane Ouattara du RDR. Des démarches qui pourraient déboucher sur des propositions consensuelles de dates pour la tenue du premier tour de l’élection présidentielle prochaine. Sur la question, le Président et son Premier ministre auraient accordé leurs vues lors de la rencontre d’hier. Pour eux, le premier tour de la présidentielle devrait avoir lieu avant le 30 octobre 2010. D’ailleurs, le chef de l’Etat exige de la Commission électorale indépendante (CEI) qu’elle lui fasse, avant la date du 5 juillet 2010, des propositions de dates. Lesquelles seront soumises à l’approbation du gouvernement en vue de dégager une date définitive. Toutes choses qui laissent croire que les choses avancent bien. De quoi mettre la pression sur la CEI. Le président de l’institution, Youssouf Bakayoko, et ses collaborateurs sont accusés de trainer les pas dans ce processus électoral. S’entourent-ils de moyens conséquents pour pouvoir organiser les élections avant fin octobre prochain ? La CEI a-t-elle vraiment des compétences nécessaires pour le faire à temps voulu ? Autant de questions qui laissent penser que l’institution en charge d’organiser les élections, inquiète. Ce sont ces préoccupations, et bien d’autres, qui ont été soulevées et discutées hier vendredi par le président de la République et le Premier ministre, question de tenter de trouver des solutions pour des élections crédibles et apaisées.

oceon
24/06/2010, 19h06
Rabat devient la mecque des Dictateurs du monde entier, il manque que Kim jong-Il et le Carnaval peut commencer


tiens bizar , on dirait qu'il ya une seule personne pour deux avatar , shiba et haouri.

Cookies