PDA

Voir la version complète : Le successeur de Saâdane sera connu la semaine prochaine


Zacmako
28/06/2010, 06h57
Équipe Nationale : Le successeur de Saâdane sera connu la semaine prochaine

La sélection nationale éliminée du Mondial, c’est désormais l’avenir des Verts, et plus précisément de la barre technique, qui focalise toute l’attention, constituant même la première des tâches de la Fédération algérienne de football (FAF) et de son président, Mohamed Raouraoua, qui s’atelle actuellement à trouver un successeur à Rabah Saâdane.


Ce dernier, sauf revirement de dernière minute, sera affecté à une autre tâche, pour ne pas dire qu’il sera prié de prendre sa retraite sportive puisque son contrat avec la FAF arrive à terme dans moins d’une semaine. Ainsi donc, c’est le successeur du désormais « futur ex-entraîneur » des Verts, Rabah Saâdane, qui est actuellement en débat.
Tout porte à croire qu’il s’agit bel et bien d’un sélectionneur étranger qui sera désigné pour assurer la succession à la tête de la barre technique nationale, avec comme objectif de préparer les prochaines échéances des Verts avec, à court terme, les éliminatoires de la CAN 2012 qui débutent en septembre prochain avec un premier match face à la Tanzanie.
Un délai court qui contraint le premier responsable de la FAF, Mohamed Raouraoua, à dénicher très vite un entraîneur qui corresponde au profil recherché. A cet effet, comme annoncé dans notre livraison d’hier, le patron de la FAF a déjà mis sur son calepin les noms de deux sélectionneurs, dont l’un ne serait que l’ex-driver de la sélection mexicaine, José Pekerman, avec qui il pourra trancher la question.
En effet, selon des sources très aux fait de ce dossier, M. Raouraoua, qui est toujours en Afrique du Sud, retenu pour le Mondial dans le cadre de ses fonctions au sein de la commission de la FIFA, devrait rencontrer le très probable futur sélectionneur des Verts la semaine prochaine. Nos sources parlent d’un rendez-vous imminent entre les deux hommes, le 3 ou 4 juillet prochain.
Une rencontre déterminante dans la mesure où c’est au cours de cette entrevue que se dessinera l’avenir de la barre technique nationale, tributaire du degré d’entente entre Raouraoua et le technicien étranger. Cela renseigne du coup sur l’intérêt de nos responsables de confier les rênes des Verts à un technicien étranger, de plus issu d’une des sélections qui ont pris part (ou prennent toujours part) au Mondial sud-africain. Toutefois, il est à noter que l’identité des deux entraîneurs ciblés par la FAF est gardée au secret, tant que rien n’est officiel ou concret.
Saâdane reconduit si jamais…

Si tout indique que Saâdane ne sera pas maintenu à son poste de sélectionneur, en attendant que ce dernier remette à la FAF son rapport sur la participation des Verts au Mondial, il n’est pas à écarter de le voir reconduit temporairement si, par « malheur », les contacts entrepris par Raouraoua avec les deux techniciens étrangers tombaient à l’eau.
En effet, les Verts retrouveront la compétition dès le 11 août prochain à l’occasion d’une joute amicale face au Gabon, qui sera suivie un mois plus tard de l’entrée en lice de l’Algérie dans les éliminatoires de la prochaine CAN. C’est du moins ce qui se dit dans l’entourage de la sélection, au moment où Rabah Saâdane, qui aurait déjà reçu une proposition de poursuivre son aventure, a préféré prendre du recul et réserver sa réponse pour les prochains jours.
Une éventualité avancée par l’entourage des Verts, même si elle a de très minces chances d’aboutir, avec d’une part un Rabah Saâdane loin de faire l’unanimité et, de l’autre, un technicien qui n’arrête pas de mettre en avant ses contacts avec la Fédération émiratie pour prendre en main sa sélection.
El Watan

Zacmako
28/06/2010, 07h18
La coupe du monde est terminée. Avec tout ce qui est positif et négatif pour les Verts.

Mais le débat n’est pas là au niveau des cercles décideurs. Pour le moment, tout est focalisé sur l’identité du prochain entraîneur de l’équipe nationale de football. Maintenir Rabah Saâdane ou faire appel à « une grosse pointure ». Selon une source proche de la fédération, Raouraoua aurait déjà entamé les contacts avec un entraîneur pour succéder à Saâdane.
Cet entraîneur devrait être un étranger à en croire notre source sans pour autant nous révéler le nom ou au moins la nationalité. Avant son retour du pays de Nelson Mandela, Raouraoua, révèle encore ladite source, devrait rencontrer ce technicien.
Notre source précise que des membres du bureau fédéral ne sont pas chauds à l’idée d’engager un autre entraîneur. Surtout que les Verts se doivent de retrouver bientôt la compétition avec un match amical contre le Gabon (11 août à Alger) et la première sortie des éliminatoires de la CAN 2012 le mois d’après (septembre) face à la Tanzanie toujours à Alger. Ces membres du BF souhaitent, en effet, le maintien de Rabah Saâdane pour la CAN 2012 et éventuellement celle de l’année d’après (2013).
Alors qui entraînera les Verts ?
Horizons

Zeste
29/06/2010, 22h26
Plus qu'une semaine à attendre ! :22:

Cookies