PDA

Voir la version complète : L’ES Sétif, premier club professionnel algérien


DZone
30/06/2010, 14h14
Les Aigles Noirs décollent vers de nouvelles aventures

mercredi 30 juin 2010 / par Ali Makhan
http://www.afrik.com/local/cache-vignettes/L160xH160/arton20218-e024d.jpg La professionnalisation du football se précise en Algérie. Ce mercredi 30 juin était la date butoir fixée par la FAF pour le dépôt des dossiers des clubs qui souhaitaient intégrer le giron professionnel. Bilan, l’ES Sétif a montré la voie aux autres clubs en modifiant, en début de semaine, ses statuts.

L’Entente Sportive de Sétif est un des clubs les plus prestigieux d’Algérie. Logique donc qu’il mène la charge du professionnalisme. Car c’est désormais officiel, le football algérien entre dans l’ère du professionnalisme.

Depuis lundi soir, l’ESS est officiellement le premier club algérien à mettre le pied dans la professionnalisation. Au cours d’une cérémonie organisée par le club, l’ESS a présenté sa nouvelle forme juridique, une société par actions, sous la dénomination "Black Eagles". Désormais, tous le monde peut entrer dans le capital du club et son président, Abdelhakim Serrar, a assuré que des fonds d’investissements étrangers et notamment du Qatar allaient bien arriver. Le prix de l’action a été fixé à 500 DA et l’Entente entend bien céder, selon son président 60 000 "dans les jours à venir".

1 M€ et 2 hectares

En outre, Mohammed Raouraoura, le tout puissant président de la fédération algérienne avait promis que "un million d’euros et deux hectares de terrain au prix d’un dinar symbolique seront octroyés aux équipes qui souhaiteront se professionnaliser." Pour Menad Ferrah, journaliste sportif, "la professionnalisation de la balle ronde en Algérie contribuera, à coup sûr, à l’amélioration du niveau des équipes et de la composante humaine. Ceci nous amène à croire que nous pouvons maintenant être au diapason avec les autres grandes nations."

De son côté, la légende Rabah Madjer expliquait : "Nous avons, en Algérie, tous les moyens pour réussir  : des éducateurs, des entraîneurs, de jeunes sportifs talentueux. Ce projet devrait prendre corps l’an prochain. Au début, cette professionnalisation posera certainement quelques difficultés, car c’est pour les clubs algériens une perspective nouvelle qui s’ouvre. Mais je suis convaincu que le professionnalisme permettra des progrès pour le football algérien."

Ce pas en avant de l’ESS devrait en appeler d’autres dans les jours qui suivent, notamment avec la JSK ou bien du côté d’Alger où l’USMA et le MCA, deux grosses écuries qui fonctionnent déjà quasiment comme des clubs pro, devrait lui emboîter le pas. D’autant que le 30 juin est la date butoir arrêtée par la FAF pour les clubs qui souhaitaient intégrer le premier championnat professionnel par la Fédération algérienne de football. Au premier jour du mois de juillet, impossible de déposer un dossier.

Afrik

samarkand777
30/06/2010, 20h10
on est le 30......
alors qui d'autre a déposé un dossier ?

Cookies