PDA

Voir la version complète : Khardja : «L'exemple, c'est l'Algérie !»


Pecos
01/07/2010, 12h29
Invité sur le plateau de « Ma Chaîne Sport », Hocine Kharja, taulier de la sélection marocaine et milieu de terrain du Genoa, n’a esquivé aucune question. Posé, calmé et déterminé, le joueur de 27 ans nous livre ses réflexions sur sa carrière, les Lions de l’Atlas ou la récente nomination d’Eric Gerets.

Transféré l’an dernier de Sienne au Genoa, quel bilan dressez-vous de votre première saison ?
Globalement, ce ne fut pas ce que j’espérais. Ma saison a été vraiment malchanceuse. Je l’ai bien démarrée, en étant rapidement décisif. J’ai inscrit 4 buts en 9 matchs. Au mois d’octobre, mon genou a lâché. J’ai eu une rupture des ligaments croisés. On avait prévu une période de convalescence de 6 mois, j’ai réussi à reprendre au bout de 3 mois et demi. Et pour mon retour à la compétition contre mon ancien club, Sienne, je me fais une déchirure. Ce qui m’a tenu éloigné des terrains encore un petit moment.
9e au classement, considérez-vous que cette saison soit un échec pour le Genoa ?
On a raté de peu une place européenne. Le président a déjà montré ses ambitions, qu’il voulait reconquérir l’Europe la saison prochaine, notamment avec la probable arrivée de Luca Toni. J’estime que c’est un signal fort. On vise clairement le haut du tableau.
Etre polyvalent comme vous pouvez l’être est un avantage dans le football, mais à quelle position,vous sentez-vous réellement le meilleur ?
Il est vrai que je suis très polyvalent. Je crois que le football moderne requiert cette qualité. A l’AS Rome, Spalletti m’avait joué en numéro 10 derrière trois attaquants lorsque Totti s’était blessé. A ce poste, tu peux attaquer et défendre, c’est ce que j’aime dans le football. A Sienne l’an dernier, j’ai souvent joué à ce poste. Mais en règle générale, je suis considéré comme un milieu défensif. En équipe nationale, je joue dans cette position. Et j’ai même dépanné à certaines époques, en défense centrale sur le côté gauche, dans un 3-5-2, lorsque Naybet et El-Karkouri n’étaient pas là.
De la région parisienne à Sienne, à 27 ans, votre parcours est atypique…
C’est sûr. J’ai commencé à Chanteloup-les-Vignes, et puis j’ai joué jusqu’à 15 ans au PSG. Après une année au GFCO Ajaccio, le Sporting est venu me chercher. J’étais dans la même promotion que Ricardo Quaresma et Hugo Viana. Une offre est venue de la Serie B italienne. A 20 ans, je suis devenu capitaine de Ternana, avant de rejoindre l’AS Rome. Après Sienne, je suis aujourd’hui dans un grand club italien : le Genoa.
Partir à l’étranger aussi jeune, c’est difficile ?
Comme beaucoup de jeunes des quartiers, j’étais prêt à tout pour y arriver. Je savais ce que je voulais. Et si t’as une chance sur mille de réussir, tu t’agrippes, tu ne la lâches pas. Et j’ai ainsi pu mûrir très tôt, si j’étais resté en France, je n’aurais peut-être pas réussi une belle carrière.
En Italie, vous vous êtes fait un nom, ne regrettez-vous pas de ne pas être reconnu en France ?
A l’époque, Toulouse, Rennes ou Monaco s’étaient intéressés à mon profil. Mais je n’éprouve aucun regret à ne pas être reconnu en France. Je n’ai pas envie de revenir et de repartir à zéro. Si je devais quitter mon club, ça serait plutôt pour la Liga espagnole.
Le Maroc vient de recruter Eric Gerets comme sélectionneur des Lions de l’Atlas ; que pensez-vous de ce choix ?
Il n’a pas besoin d’être présenté. Je crois que notre Fédération a fait un bel effort. Il n’était pas libre, car il était en poste en Arabie Saoudite. L’effort financier a donc été conséquent. En le faisant signer quatre ans, je pense que le nouveau bureau fédéral a envoyé un signal positif. Il faut le laisser travailler. On veut désormais de la continuité…
Brillants individuellement en club, pourquoi les joueurs marocains ont-ils autant de mal à former un vrai collectif en équipe nationale ?
On ne manque pas de talents. Mais on passe très peu de temps ensemble en équipe nationale. Sur le terrain, on n’arrive pas à se trouver et on ne joue pas les uns avec les autres. Je pense aussi qu’il y a un problème de mentalité. C’est sûr qu’on vient tous pour le même drapeau, mais certains se sentent certainement trop dépaysés par rapport aux conditions qu’ils peuvent avoir en club.
On dit que les derniers échecs du Maroc sont liés aux difficultés de communication entre les francophones et les néerlandophones, qui ne parlent pas arabe. Qu’en pensez-vous ?
Sur le plan sportif, notre défaite à domicile contre le Gabon nous a plombés. Les mauvais résultats ont suivi et l’ambiance s’est détériorée. Maintenant, il est vrai que nous avons des joueurs qui viennent de différents horizons. Il y a effectivement des difficultés de compréhension. Pour les néerlandophones, il est clair que ce n’était pas facile de se faire comprendre. Mais pour aider le Maroc, il faut que «nous» joueurs changions d’état d’esprit. Je sais qu’Eric Gerets maîtrise les deux langues, c’est donc clairement une bonne nouvelle. En plus d’être un grand technicien, il pourra communiquer avec tout le monde.
Qu’entendez-vous par «changer d’état d’esprit» ?
On doit retrouver un esprit combatif. L’exemple, c’est l’Algérie. Une vraie équipe de guerriers. Si on devait leur prendre quelque chose, c’est cette envie de réussir ensemble.
Une équipe que vous allez rencontrer en éliminatoires de la CAN 2012 ; que vous inspire ce match ?
Je suis content de jouer l’Algérie, c’est une bonne pioche. J’ai joué contre eux, une seule fois en 2004, et ça reste un bon souvenir (le Maroc l’avait emporté aux prolongations en quart de finale de la CAN, 3-1 ap). On connaît la rivalité entre les deux pays. En cas de succès, on pourrait ainsi renouer avec notre public.
A l’image de Chamakh ou d’El Hamdaoui, le Maroc possède des attaquants de haut niveau. En défense, on attend toujours un successeur à Naybet…
Nourredine Naybet était un joueur exceptionnel et un grand patron. C’est sûr qu’à ce niveau-là, on a perdu. J’appréciais aussi beaucoup la présence d’un Ouaddou ou d’un El Karkouri. Le jeune Mehdi Benatia, qui vient de signer à Udinese, est un élément très prometteur. Avec Michaël Chrétien, il représente l’avenir
D’origine marocaine, Adil Rami et Younès Kaboul rêvent d’un avenir avec l’équipe de France. Ils peuvent cependant encore honorer la sélection marocaine. Quel conseil pourriez-vous leur donner ?
Je ne suis pas dans leur tête. Des joueurs comme eux seraient des renforts importants pour le Maroc. Je pense qu’ils le seraient aussi pour les Bleus. Mais si je devais leur donner un conseil, c’est de ne pas négliger le Maroc. Nous avons une équipe talentueuse et une très bonne organisation.
Source : Le Buteur

marok1
01/07/2010, 14h23
Je suis mort de rire ! Ce mec n'a rien à faire à l'équipe nationale, son avis est insignifiant...

Koutoubia
01/07/2010, 14h54
On doit retrouver un esprit combatif. L’exemple, c’est l’Algérie.Il a pas tort, il dis sa par rapport a leur collectif, l'algerie c'est une equipe soudée, si on arrive a etre comme eux, on reprend la tete de l'Afrique les yeux fermés.

Aprés c'est sur que niveau efficacité et résultats c'est pas un bon exemple.

J'aime bien cet analyse.

Nomad7
01/07/2010, 15h01
Il a pas tort, il dis sa par rapport a leur collectif, l'algerie c'est une equipe soudée, si on arrive a etre comme eux, on reprend la tete de l'Afrique les yeux fermés.Je ne pense pas mon ami que le Maroc ou l'Algérie prendront la tête de l'Afrique en comptant sur des joueurs nés et formés à l'étranger.
Le Ghana forme ses joueurs au pays et ils partent ensuite s'imposer dans les meilleurs clubs européen.

absent
01/07/2010, 15h03
et on a jamais ete à la tete de l'afrique pour la reprndre ....

Koutoubia
01/07/2010, 16h35
cne je parle du Maroc pas de vous ;)

Koutoubia
01/07/2010, 16h38
Je ne pense pas mon ami que le Maroc ou l'Algérie prendront la tête de l'Afrique en comptant sur des joueurs nés et formés à l'étranger.
Le Ghana forme ses joueurs au pays et ils partent ensuite s'imposer dans les meilleurs clubs européen.
Le Ghana n'a jamais rien gagné encore.
Et puis ils ne sont pas tous formés au pays comme Boateng.

Non, le tous et d'avoir des individualités mais dans une équipe soudée, voila le secret de la réussite, il faut des talents mais qui jouent avec leur équipe, pas de place au égo ou au jeu perso.
Aprés la bonne entente est primordiale.

samarkand777
01/07/2010, 17h17
le ghana a gagné 4 fois la can et les jeunes champions olympiques.

le maroc 1 seule can.....


rectificatif;)

Koutoubia
01/07/2010, 18h24
Faut tout t'expliquer, je ne parle pas du palmarés du Ghana, je parle de l'équipe nationale actuelle !

absent
01/07/2010, 18h30
Toute équipe nationale, doit être une équipe où les joueurs jouent avec le coeur, comme l'Algérie, comme les USA et comme d'autres équipes encore.

C'est ce qui a manqué au Maroc.

samarkand777
01/07/2010, 18h34
koutoubia etre parmis les 8 meilleurs equipes du monde, tu appelles ca ne rien gagner ? une demi finale de coupe du monde ca vaut 10 CAN.

imagine s'ils passent en demi finale.....

Koutoubia
01/07/2010, 18h37
Toute équipe nationale, doit être une équipe où les joueurs jouent avec le coeur, comme l'Algérie, comme les USA et comme d'autres équipes encore.

C'est ce qui a manqué au Maroc.


Entiérement d'accord !

Koutoubia
01/07/2010, 18h39
koutoubia etre parmis les 8 meilleurs equipes du monde, tu appelles ca ne rien gagner ? une demi finale de coupe du monde ca vaut 10 CAN.

imagine s'ils passent en demi finale.....


tu gagne de l'argent mais pas de titres.
c'est bien d'aller en quart de finale je dis pas le contraire mais ils ont quand meme perdu en finale contre l'Egypte en CAN.

absent
01/07/2010, 23h04
cne je parle du Maroc pas de vous ;)
t'es vraimebt grave :lol: tu me fais vraiment marrer wellah , tafhem bezzef beslamtek :mrgreen: je parlais de vous aussi yalfahem
ya weddi meme chez vous vous avez pas pu gagner la CAN (en 88). à la tete de l'afrique y a l'egypte, le Ghana, le Nigeria et le Cameroun... le reste walouuuuuu

slytds31
01/07/2010, 23h13
suis d'accord avec toi cne pas tres realiste quand il di que si le maroc est soudé il devien le boss de l'afrique sa se voi qu'ils ont loupé plusieurs episodes :lol:

marok1
02/07/2010, 01h05
Le Maroc n'a pas un palmarès africain très riche certes (quoique comparé à d'autres pays d'Afrique du Nord, cela reste quand même conséquent), mais il a été quand même été, au même titre que l'Algérie en 82, un précurseur du football africain à l'international en 72 et 86.

Il faut savoir que le football nord-africain (et je parle principalement du couple algéro-marocain) est un mélange assez bizzare qui donne des fois des choses plutôt intéressantes, car s'il est en difficulté devant les ténors africains comme le Nigeria ou le Cameroun dans ses heures difficiles, il n'a généralement pas de problème à battre, dans les mêmes circonstances, des équipes comme l'Egypte, pourtant bête noire des équipes africaines, ni à démontrer de belles choses face aux européens, même que statistiquement, l'Algérie et le Maroc ont presque toujours battu ou tenu en échec les équipes anglo-saxonnes en matchs officiels.

samarkand777
02/07/2010, 20h31
koutoubia le ghana mene 1 a 0. je pense qu'ils vont aller en demi finale.
soit dans le top 4 mondial !!!

le ghana a démontré ces dernieres années qu'elle est la meilleure équipe d'afrique et de loin. finaliste de la can.sans les tricheurs et dopés de masri ils la gagne.

faut etre realiste.la tunisie,le maroc qui etaient dans le top 5 africain ont énormement reculé.la tunisie vient de perdre contre la modeste botswana.
idem le nigeria,le cameroun avec un foot stéréotypé en grand recul.
mais comme ils ont 1 ou 2 stars dans leur equipe ca se voit moins que le maroc ou la tunisie.
cote d'ivoire idem,ils avaient la plus belle generation du foot africain mais ils n'ont pas su former une vrai équipe et ne gagnerons rien.

au contraire du ghana qui ont le meilleur jeu collectif d'afrique.

je parle pas de l'egypte car c'est un cas a part.ils trichent trop avec la caf, la preuve avec leur 85 millions d'habitants,ils ont jamais sorti une star du foot,ou un grand joueur qui s'est imposé en europe.

l'algerie quant a elle monte en puissance,on joue en equipe et avec le coeur. si on avait un grand attaquant ala coupe du monde ,on serait passé.

samarkand777
02/07/2010, 20h38
ne me dite pas que les egyptiens preferent jouer dans leur pays blabla

c'est pas vrai,ils revent tous de percer en europe et de tripler leur salaire et etre reconnu mondialement,mais ils ont pas le niveau.

les rares qui se sont expatriés sont rentrés en egypte.....sans convaincre.

mais en europe la triche et l'aide de la caf n'existe plus....

bledard_for_ever
02/07/2010, 20h51
soyons honnêtes

Individuellement les joueurs marocains sont supérieurs.

Kharja demande plus de moyens, il demande à ce que les gens du foot s occupent du foot marocain.
Lorsque tu as une équipe qui s appelle force des armées royales et une autre al massira .... Rien à espèrer

samarkand777
02/07/2010, 20h59
mais une equipe de stars ca ne fait rien du tout.
la cote d'ivoire est autrement plus puissante que le maroc individuellement et pourtant ils gagnent rien et se font toujours avoir par des equipes avec moins de stars mais qui jouent en equipe.

la france l'a bien démontré.

Cookies