PDA

Voir la version complète : Le Buteur s'en prends à Saadane


absent
04/07/2010, 20h58
Avis aux diabétiques et aux cardiaques, il paraît que Saâdane va rester. On aurait aimé vous donner une bonne nouvelle, ou du moins une moins mauvaise nouvelle en ce début de semaine où des milliers de familles algériennes s’apprêtent à partir en vacances, mais c’est tout ce qu’on a laissé filtrer du côté de l’enceinte de Dély Ibrahim, après que le boss eut annoncé à partir de Johannesburg qu’il est probable de maintenir Rabah Saâdane à son poste. Il ne faut pas trop s’en faire pour autant, ce n’est pas encore officiel. Nous avons fait exprès de dire que c’est probable, et non officiel car, il faut bien analyser les propos du président de la fédération avant d’en déduire quoi que ce soit. Il faut savoir lire entre les lignes pour décrypter le message de Raouraoua qui, en balançant quelques contradictions, comme : «Nous allons nous réunir avec Saâdane vers la mi-juillet pour discuter avec lui et étudier la possibilité de son maintien, nous avons tout le temps devant nous pour le faire» et «nous n’avons plus le temps de négocier avec un autre entraîneur», laisse libre cours à la spéculation. Il faut même revenir quelques jours en arrière où le président de la FAF avait clairement, mais indirectement, annoncé la fin de mission de Saâdane. «Vous saurez le nom du «nouvel» entraîneur à la mi-juillet», avait-il déclaré. Et quand il dit «un nouvel entraîneur», il est bien clair qu’il ne s’agit pas de Saâdane. Et entre ce qu’il confie à son entourage et ce qu’il déclare à la presse, entre ses déclarations d’il y a quelques jours seulement et celles parues hier dans un quotidien national, les contradictions sautent aux yeux. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que Saâdane ne doit pas prendre l’information de le maintenir pour argent comptant. Car, on a bien envie de dire que Raouraoua «menace» de maintenir Saâdane à son poste, plutôt de dire qu’il a «décidé» de le maintenir.

Raouraoua-Madjer, l’impossible cohabitation
Et pour cause, la récente campagne en faveur de Rabah Madjer pour succéder à Saâdane et le soutien dont bénéficierait l’ex-attaquant du FC Porto de la part de quelques gens de l’Etat. Tout le monde sait que les deux hommes (Raouraoua et Madjer) ne s’apprécient pas et tout le monde sait que le président de la FAF ne voudra jamais de Madjer à la tête de la sélection nationale, quitte à maintenir Saâdane, d’où notre lecture et notre analyse de la dernière sortie du premier responsable du football algérien, d’autant que plus loin, il souligne en rouge que la sélection nationale ne sera jamais confiée à un entraîneur ne possédant pas de hauts diplômes en la matière, et il n’est pas difficile de deviner à qui fait-il allusion. Car, Raouraoua a bien senti qu’on tente de lui imposer l’actuel consultant de la chaîne Al Arabiya. Alors, il contre-attaque en menaçant de maintenir Saâdane que les hautes autorités n’en veulent plus, bien qu’il préfère de loin l’option d’un entraîneur étranger.

Que la FAF assume ses responsabilités
Mais comme on dit, il n’y a pas de fumée sans feu. Tant que Raouraoua laisse planer le doute, tant qu’il ne s’exprime pas clairement sur le sujet, l’éventualité de reconduire Rabah Saâdane demeure une option qu’il ne faut malheureusement pas écarter. Et si tel sera le cas, la Fédération algérienne de football devra assumer pleinement ses responsabilités. 2012 c’est demain, et celui qui a prouvé son incapacité à gérer un groupe, celui qui fait toujours appel à son président pour tempérer les ardeurs et calmer les esprits, ne changera pas de sitôt.
Des attaquants, ils ne vont pas nous tomber du ciel, et celui qui a été incapable de trouver une solution à l’inefficacité de l’attaque des Verts en plus d’une année, ne la trouvera pas demain en claquant les doigts. 2012 c’est demain, et si on y va pour revivre les mêmes scénarios qu’en Angola et en Afrique du Sud, mieux vaut rester à la maison.
L’Algérie doit non seulement être présente au Gabon et en Guinée équatoriale, mais se fixer en plus l’objectif de remporter la prochaine édition. Pour ce faire, les Verts doivent absolument passer à un palier supérieur. Que la FAF assume donc ses choix et ses responsabilités car l’histoire retiendra tout et on se souviendra certainement de cette étape cruciale que vit notre football.

source: Le Buteur.

bouberita
04/07/2010, 21h05
le nul , le looser , el kavi, ka3dan , el moustache , el téma3 , el batni el Mérlouk ... des "insultes gratuites" ...d'un homme qui a bien remplis son contrat -VOUS QUALIFIER A LA COUPE D'Afrique-...


cha3b nekar el Kir ....ta3 térbahou El togo 4-0 fi 5 juillet

absent
04/07/2010, 21h16
Oui les insultes n'ont rien à faire dans la bouche des gens, critiquer n'est pas insulter et vice versa!

obladioblada
04/07/2010, 21h26
Oui les insultes n'ont rien à faire dans la bouche des gens, critiquer n'est pas insulter et vice versa!

C'est une question d'éducation, un grand problème de nos jours les gens sont de plus en plus mal élevés.

rodmaroc
04/07/2010, 21h27
il s'agit pas de ca bouberita,les résultats ne sont pas au rendez vous,c'est tout.....saadane a fait ce qu'il a pu,mais ce n'est pas suffisant.

bouberita
04/07/2010, 21h40
1- Saadane a réussit a qualifier l'équipe a la CAN ( objectif atteint )
2- il est arrivé en demi finale de la coupe d'Afrique ( Bonus )
3- il a qualifié l'Algérie a la coupe du monde ( Bonus )


Maintenant il a fait des erreurs , et il saura les corriger ....
s'il doit partir , c'est avec les honneurs , pas sortir par la petite porte..du genre "el Hadj rouh tourgoud " .

rodmaroc
04/07/2010, 21h49
1- Saadane a réussit a qualifier l'équipe a la CAN ( objectif atteint )
2- il est arrivé en demi finale de la coupe d'Afrique ( Bonus )
3- il a qualifié l'Algérie a la coupe du monde ( Bonus )

l'algerie a aujourd'hui une génération de bons footballeurs.....l'equipe peut faire bcp mieux....il ne faut pas se contenter de ces modestes résultats.

mohamed_algerie
04/07/2010, 21h55
l'algerie a aujourd'hui une génération de bons footballeurs.....l'equipe peut faire bcp mieux....il ne faut pas se contenter de ces modestes résultats

oui, mais il ya des facons de critiquer .. sans insulter les gens
qd on a une oeuvre plus ou moins etoffee , on la pofine, on la retouche, mais on la dechire pas pour redemarree du zero.
a mon avis le staff technique dois changer , genre jelloul le danseur mdr, des gens plus audacieux pour booster saadane, mais saadane doit rester

César
04/07/2010, 22h57
Ce n'est pas et ça ne sera pas le dernier entraineur à être insulté, de même pour les footbaleur alors ne soyons pas scandalisés.

hakkimm
05/07/2010, 11h59
Ce n'est pas et ça ne sera pas le dernier entraineur à être insulté, de même pour les footbaleur alors ne soyons pas scandalisés
Depuis l'émilimination de l'équipe nationale, les journaleux du buteur ne se contentent pas de critiquer, ils menent une compagne quotidienne pour le limogeage de Saadane....ce n'est pas à ce torchon d'engager ou de virer l'entraineur de l'équipe nationale....il y a un RESPONSABLE pour cela, le président de la fédération.

Et c'est à se demander pour quels intérêts obscurs, ou pour le compte de qui, travaillent ces journaleux.

lonesome
05/07/2010, 16h02
El heffaf comme echibek comme toute la presse de ce pays c'est du pareil au meme :specialiste es chitta comme disait l'ex president Ahmed Benbella un certain soir en direct à la télé en 1989.Ce qui fait mal au coeur en plus c'est que les jeunes ,cette nouvelle generation de journalistes qui font pareil sinon pire.A lire cette pseudo presse tous nos internationaux sont reclamés par de grands clubs europeens à coups de millions d'euros alors qu'en verité à part un ou deux il n'en est rien au contraire ils ont presque tous étés mis sur les listes de depart et personne n'en veut.Quand au maintien ou non du "genie" Saadane,tout le pays reste suspendu au bon vouloir du president de la FAF,comme-ci l'Algerie s'arreterait de tourner sans lui.Pays bizarre que le notre.
Pourquoi avoir un bureau federal, une direction technique nationale si le destin footballistique de ce pays est detenu par un seul homme ?
Et si Raouraoua trouve son compte avec Saadane et le maintient n'y at-il pas des techniciens ou des responsables dans ce pays pour crier au scandale ?
Saadane à eu sa chance à cinq reprise, vous ne trouver pas que c'est trop ?
Un homme qui n'as pas assez de cran et de poigne pour maitriser son groupe sinon appeler au secours la president de la FAF merite-t-il de driver cette equipe ?
Un coach qui n'a aucune ambition , qui voit toujours petit ,qui n'aligne jamais les meilleurs,qui communiquent tres mal ,qui n'accepte pas les critiques techniques doit-il rester encore a la tete de l'equipe nationale ?
Un selectionneur qui subit le dictat des joueurs,qui elimine des joueurs non pas parcequ'il n'ont aucun talent mais par incompatibilité d'humeur et motifs personnels, merite-t-il d'etre reconduit a la tete de l'en ?
Un homme qui crée des clans dans son propre groupe merite-t-il d'etre un chef (le meme scenario de mexico 86 s'est repeté en afrique du sud en 2010 ).
Un entraineur qui s'entoure d'incompetent pour mieux regner faisant fi de l'interet national a-t-il le droit de postuler à un poste comme selectionneur national ?
Tout algerien a le droit de critiquer le technicien sans porter atteinte à la dignité de l'homme et meme ça Saadane ne l'accepte pas.
Une derniere question.Si Saadane est bel est bien le genie comme veulent nous le faire croire les cireurs de bottes,les courtisans et ceux qui y trouvent leurs compte en appelant à son maintien,alors de grace pourquoi aucune nation,ni aucun club ne cherche à l'avoir,meme les emirats ont dementi l'information et n'en veulent plus alors vouloir nous le coller a tout prix quitte à saborder toute une generation de foot-balleurs talentueux.En toute logique ce mondial aurait du booster la cote de nos joueurs,helas avec les resultats qu'on connait elle s'est effondrée et presque personne n'en veut.Voila le bilan de saadane non seulement il nous a fait sortir meme pas par la petite porte mais carrement par le vasistas il a detruit en passant l'avenir d'excellents footballeurs.

ONE TWO THREE TAHYA L'ALGERIE.

Cookies