PDA

Voir la version complète : L’Algérie, première puissance nucléaire maghrébine en 2020


DZone
14/07/2010, 17h52
Mercredi, 14 Juillet 2010 14:56

La multiplication des contrats militaires par l’Algérie ces derniers temps ne serait, selon des sources militaires françaises, qu’une diversion. Le principal objectif que s’est fixée Alger est de se doter de capacités nucléaires militaires à l’horizon 2020. En effet, une enveloppe de plusieurs dizaines de milliards de dollars a été affectée à la poursuite du programme nucléaire «civil» entamé dès les premières années de l’indépendance.

L’Algérie qui dispose déjà d’un premier réacteur, d’une capacité de 1 mégawatt, à Draria à 20 kilomètres à l’est d’Alger, a démarré dès 1991 la construction d’un grand site à Aïn Oussera (120 kilomètres au sud de la capitale) doté d’une capacité de 15 mégawatts. Ce site, tenu secret pendant de longues années, est considéré par les services secrets espagnols (CESID) dans un rapport adressé à leurs homologues américains de la CIA, comme l’un des plus importants de la rive sud de la méditerranée.

En 1991, c’est une image satellite américaine qui avait révélé le pot aux roses. Depuis, des tractations ont eu lieu entre Washington, sensible aux pressions espagnoles, et Alger qui a fini par revoir ses ambitions à la baisse. Alors qu’elle comptait produire du « plutonium » à usage militaire dès le début des années 2000, l’Algérie a décéléré son programme nucléaire afin de satisfaire aux exigences américaines. En outre, Alger a proposé d’ouvrir ses deux sites -Al-Nour et Salam- à l’inspection des agents de l’AIEA.

Cet apaisement ne va durer que quelques années. Aussitôt que les prix du pétrole ont commencé à grimper, les responsables algériens ont repris leur programme nucléaire. Des émissaires algériens se rendent alors en Inde, en Chine et au Brésil. Dans la foulée, des contrats mirobolants sont concédés aux entreprises de ces pays qui se seraient engagés à aider l’Algérie à se doter des compétences « techniques » et « scientifiques » dans le domaine nucléaire.

Aujourd’hui, l’Algérie se fixe l’année 2020 comme date butoir pour être prête à produire du plutonium. C’est cette date qui aurait été également choisie pour mettre en orbite le premier satellite algérien à partir du territoire algérien. Pour ce, un ambitieux programme pour le développement des capacités balistiques du pays a été amorcé. Il est mené sur la base des missiles coréens Scud-C et No-Dong 1 d’une portée respectivement de 600 et 1000 kilomètres. Des ingénieurs d’Afrique du Sud séjourneraient régulièrement dans la banlieue d’Alger afin de superviser ce programme.

Maghreb Intelligence - © 2010

DZone
14/07/2010, 17h54
Jeudi, 08 Juillet 2010 08:10

L’Algérie est plus que jamais déterminée à accélérer la mise en place d’un programme nucléaire avec la collaboration de la Russie, son allié de longue date et principal fournisseur en armements.

Cette volonté de faire aboutir le projet nucléaire, dont les responsables algériens insistent sur le caractère civil, a été perceptible lors de la réunion de la commission mixte algéro-russe, la semaine dernière à Alger.

Le ministre des Finances, Karim Djoudi, a annoncé la préparation « très prochainement » d'un texte relatif à l'utilisation civile de l'énergie nucléaire. Il confirme ainsi les informations faisant état de la prochaine signature d’un accord entre Moscou et Alger sur le nucléaire.

La présence à Alger de Serguei Chmatko, le ministre russe de l’Energie en personne, qui plus est a co-présidé avec Karim Djoudi la commission bilatérale, trahit une hâte inhabituelle dans un domaine qu’on traite d’ordinaire avec des pincettes.

Et ce n’est pas la première visite du ministre russe à Alger. En moins de trois mois, Serguei Chmatko s’est rendu à deux reprises en Algérie. Il était allé approfondir les discussions sur l’accord conclu en 2006, lors de la visite à Alger de Vladmir Poutine, alors président de la Fédération de Russie.

La visite en octobre prochain à Alger de son successeur, l’actuel président Dmitri Medvedev, devra être l’occasion de signer un accord plus avancé sur la coopération nucléaire. Cette coopération plus élaborée devrait s’appuyer sur l’expérience déjà acquise par l’Algérie en la matière. Elle dispose déjà de deux réacteurs nucléaires expérimentaux. Et depuis 1995, les scientifiques algériens bénéficient de programmes de formation dans le nucléaire.

Maghreb Intelligence - © 2010

nano78
14/07/2010, 18h00
personne ne peux dire qui sera la premiere puissance en 2020 ya pas que l algerie en afrique du nord peux etre la lybie qui sait

Raco
14/07/2010, 18h08
Un bon article de Maghreb Intelligence C de la presse professionnelle, et cette fois il est Hallal .

DZone
14/07/2010, 18h21
et cette fois il est Hallal .
Il n'a rien de Hallal ,là dedans , d'habitude j'evite les provocations mais là , je l'ai posté pour montrer les délires de nos voisins ; on dirait que nos amis travaillent pour que les Usraéliens s'occupent de l'Algérie juste aprés avoir regler le cas iranien!

bledard_for_ever
14/07/2010, 18h24
ils sont très bêtes à la map ou maghreb intelligence :)

l algérie est deja la première puissance nucléaire du maghreb. Mais tout est relatif

Quant à 2020 on en sait rien. la seule certitude c est que l algérie avec ses compétence et sa démarche réaliste a la chance de encore le rester

Raco
14/07/2010, 18h29
Bonjour DZone

Ne le prend pas pour toi l'ami .

FRIMIJA
14/07/2010, 19h13
l algérie est deja la première puissance nucléaire du maghreb. Mais tout est relatif

Bledard forever

Comme dit l'adage quoi . " Au pays des aveugles , le borgne est roi".

L’Algérie est plus que jamais déterminée à accélérer la mise en place d’un programme nucléaire avec la collaboration de la Russie, son allié de longue date et principal fournisseur en armements.

Il faut faire gaffe aux russes .Enthousiastes pour vendre leur nucleaire , ils le sont moins quand ça sent le roussi pour le pays acheteur.Le cas iranien est là pour le prouver.

Nucléaire iranien : la Russie durcit le ton

LEMONDE.FR avec AFP | 12.07.10 |

L'Iran est proche d'avoir les moyens de créer une arme atomique, a estimé lundi 12 juillet le président russe, Dmitri Medvedev (http://www.lemonde.fr/sujet/5f0f/dmitri-medvedev.html), une déclaration d'une rare fermeté de la part de la Russie sur le programme nucléaire controversé de Téhéran.

"L'Iran est proche d'avoir le potentiel qui, en principe, peut être utilisé pour créer une arme nucléaire", a déclaré M. Medvedev, selon Interfax, au cours d'une réunion à Moscou avec les ambassadeurs de Russie.
Cette déclaration témoigne une nouvelle fois du durcissement de la position de la Russie à l'égard de l'Iran et de son programme nucléaire controversé, alors que les deux pays entretenaient traditionnellement de bonnes relations.
LES SANCTIONS "ONT UN SENS"
Selon Interfax (http://www.lemonde.fr/sujet/7e06/selon-interfax.html), M. Medvedev a regretté qu'un tel potentiel ne constitue pas en soi une violation du traité de non-prolifération nucléaire : "C'est l'un des problèmes", a-t-il estimé, jugeant par ailleurs que "la partie iranienne ne se comportait pas de la meilleure des manières".
Moscou a voté en juin, avec les autres grandes puissances du Conseil de sécurité de l'ONU, en faveur d'une quatrième série de sanctions financières et militaires contre Téhéran en raison du refus iranien de suspendre ses activités nucléaires sensibles, en particulier l'enrichissement d'uranium.
Les sanctions "ont un sens, c'est un signal destiné à stimuler le processus de négociations. Maintenant, il faut de la patience et une reprise rapide du dialogue avec Téhéran", a relevé par ailleurs le président russe.

L'Iran, qui affirme que son programme nucléaire a un objectif strictement pacifique, a fait savoir la semaine dernière qu'il pourrait, sous condition, reprendre en septembre le dialogue avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne).

andromed
14/07/2010, 19h14
Propagande récurrente israélienne,tout les 3/4 ans nous avons droit au memes accusations hystériques de ces chiens

Hyde
14/07/2010, 20h24
C'est une très bonne nouvelle. Le nucléaire civil ça ne suffit pas. Se doter de l'arme atomique devrait être une question de souveraineté nationale. Qd on voit la facilité avec laquelle l'Irak a été envahi en 2003, il est impératif de disposer de moyens dissuasifs. Ceci dit, les tête nucléaires c'est bien mais, avec des vecteurs c'est encore mieux.

Pour couper court à toute polémique, il faut disposer des armes et les tester immédiatement. Il faut éviter le feuilleton riducule et interminable à l'iranienne. C'est vraiment du n'importe quoi.

TAGHITI
14/07/2010, 20h30
Un bon article de Maghreb Intelligence C de la presse professionnelle, et cette fois il est Hallal .

tu dors, tu l'as raté de poster l'article avant Dzone!:mrgreen:

salamine
14/07/2010, 20h45
FRIMIJA ,
L’Algérie est plus que jamais déterminée à accélérer la mise en place d’un programme nucléaire avec la collaboration de la Russie, son allié de longue date et principal fournisseur en armements.

Il faut faire gaffe aux russes .Enthousiastes pour vendre leur nucleaire , ils le sont moins quand ça sent le roussi pour le pays acheteur.Le cas iranien est là pour le prouver.

L'Algerie n,est pas L,Iran ,au niveau de la géo-stratégie ,L'Algérie n'est pas une menasse pour la Russie mais un allier .

aurassien
14/07/2010, 23h46
de la pure propagande, pourquoi, on s'inquiète pas des pays dugolfs (les émirat je pense )qui ont signé un gros contrat sur le nucléaire civil avec la corée du sud

FRIMIJA
15/07/2010, 08h57
L'Algerie n,est pas L,Iran ,au niveau de la géo-stratégie ,L'Algérie n'est pas une menasse pour la Russie mais un allier .

salamine
.............................

Dans ce monde ,il n'y a pas d'allié , il n'y a que des intérêts CONJONCTURELS.

Le premier pays qui a voté pour la reconnaissance d'ISRAEL c'était ......l'URSS puis ,pour contrecarrer les intérêts américains durant la guerre froide , s'est allié à certains régimes arabes pour soit disant libérer les palestiniens alors qu'elle permettait à des millions de russes juifs de peupler Israel et qu'en même temps elle massacrait d'autres musulmans en Tchetchenie .

Encore une fois , il faut faire gaffe .Saddam ,le dernier en date, en à fait les frais .

galaxy
15/07/2010, 11h39
Nos amis marocains ne nous veulent que du bien , des articles et des manifestions de leurs craintes infondé, juste pour que l'algerie soit balkanisé
et coupé du monde par les occidentaux pour son etouffement

Ath ziri
15/07/2010, 11h59
Bel article rempli d'accusations sans aucune preuves :rolleyes:
Bravo maghreb-inintelligence alias MAP

pyrhamid
15/07/2010, 13h05
l'algerie a de l'uranium dans son sahara?

FRIMIJA
15/07/2010, 17h46
Nos amis marocains ne nous veulent que du bien , des articles et des manifestions de leurs craintes infondé, juste pour que l'algerie soit balkanisé
et coupé du monde par les occidentaux pour son etouffement

Galaxy

................................

Le probleme c'est que les marocains disent la meme chose du régime algerien et à raison vu que c'est ce régime qui veut balkaniser le Maroc en l'amputant de son sahara et qui veut le diaboliser en parlant des droits de l'homme.
Si ça n'a pas marché jusqu'à ce jour c'est parce que le régime algerien dispose d'un meme sahara ( le sahara central)qu'il veut conserver lui et que ce régime est loin d'etre un modele de démocratie pour donner des leçons aux autres.
Tu constateras que je n'ai pas cité nos amis algeriens qui sont aussi obligés de supporter ce régime et ce depuis l'independance.

ayoub7
15/07/2010, 17h50
L’Algérie, première puissance nucléaire maghrébine en 2020

J'adore le titre, le journaliste se projette deja dans 10 ans pour nous expliquer que l'Algerie sera la premiere puissance nucleaire en... 2020... :mrgreen:

Avouez que c'est rigolo quand meme :)

Arbefracom
15/07/2010, 17h53
Allez c'est parti encore un post où on va avoir 15 pages de gue-guerre.

BMW
15/07/2010, 18h27
il faut disposer des armes et les tester immédiatement. Il faut éviter le feuilleton riducule et interminable à l'iranienne. C'est vraiment du n'importe quoi.

Encore faut-il avoir des cerveaux et pas des nif ;)

Le nif c'est pour autre chose , respirer....

FreeMan
15/07/2010, 18h29
Moi ça me fait marrer ce genre d'articles , un peu comme le ministre qui à annoncé "l'Algérie passera directement à la 4G" qu'ils améliorent d'abord les connexions ADSL au lieu de nous embobiner avec ces conneries...

mahjoub
15/07/2010, 18h35
L'histoire à l'iraquienne recommencera? Aller soyez rjal et envoyez quelques salves à Israel. histoire de leur faire peur.

Hyde
16/07/2010, 21h31
Encore faut-il avoir des cerveaux et pas des nif

Le nif c'est pour autre chose , respirer....

tu as raison, la servitude et la platitude marocaine (vis à vis de l'Occident), c'est tellement mieux ;)

Cookies