PDA

Voir la version complète : Les personnes qui fuient les camps de Tindouf,le font au péril de leur vie Expert US


Maghreb-United
15/07/2010, 14h54
Les personnes qui fuient les camps de Tindouf, le font au péril de leur vie (Expert US)


Washington - Les Sahraouis qui arrivent à s'échapper des camps de Tindouf, au sud-ouest de l'Algérie, pour regagner le Maroc "le font au péril de leur vie et de celle de leurs proches", a affirmé le premier vice-président du comité national pour la politique étrangère américaine, M. Peter Pham.

http://www.map.ma/fr/sections/politique/les_personnes_qui_fu/downloadFile/photo/Professor-J.-Peter-Pham.jpg
-Propos recueillis par Fouad ARIF-.
"J'ai personnellement entendu des récits faisant état des grands dangers et des risques qu'encourent les sahraouis avides de fuir les affres d'une séquestration insoutenable pour regagner les leurs au Maroc", a souligné mercredi M. Pham dans un entretien accordé à la MAP, notant que cette "situation met en avant le déni flagrant des droits de l'Homme et des libertés fondamentales dans les camps de Tindouf".
Peter Pham a aussi relevé que les sahraouis qui arrivent à fuir la séquestration sont "représentatifs de cette grande majorité silencieuse parquée dans les camps de Tindouf et qui ne peut faire de même de crainte que les leurs subissent des représailles de la part des milices du polisario".

+LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DEVRAIT PRENDRE LES DEVANTS ET DEFENDRE LES SEQUESTRES+
Le premier vice-président du comité national pour la politique étrangère américaine a, d'autre part, appelé à une plus grande implication de la communauté internationale pour défendre les droits des populations séquestrées, contre leur gré, dans les camps de Tindouf, "en commençant par un recensement auquel l'Algérie continue d'opposer une fin de non recevoir catégorique".
Des congressmen et des think tanks américains se sont, dans ce sens, élevés, à maintes reprises, contre les violations "flagrantes" des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf et ont interpelé le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, quant à l'urgence d'assurer la protection des populations qui y sont parquées.
Tous exhortent cet organisme onusien à établir une présence "significative" dans ces camps dans le but d'y garantir la protection de ces populations, y compris la liberté de mouvement, et déplorent que le HCR, à qui échoit justement la protection des réfugiés, "se cantonne dans un rôle secondaire qui se limite à l'approvisionnement des camps en nourriture et en matériel".

+LE PLAN MAROCAIN D'AUTONOMIE, SEULE SOLUTION REALISTE A LA QUESTION DU SAHARA+

Afin de remédier à cette situation propice à la prolifération des activités du groupe terroriste d'Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI), cet expert américain en relations internationales a souligné que "le plan marocain d'autonomie est bien la seule et unique solution au conflit du Sahara".
Pour lui, "l'écrasante majorité des sahraouis s'est déjà prononcée de manière qui ne prête guère à l'équivoque en faveur de l'option d'autonomie sous souveraineté marocaine". Il en veut pour preuve la participation massive des populations des provinces du sud aux différents scrutins locaux et nationaux organisés ces dernières années dans le Royaume.
Peter Pham a formé le voeu que "les populations séquestrées dans les camps de Tindouf puissent, elles aussi, bénéficier de ce libre choix pour qu'elles puissent enfin retrouver leurs familles dans le Royaume".
Il a, à contrario, réaffirmé que l'indépendance comme option pour le règlement de la question du Sahara est "une notion qui s'inscrit objectivement à rebours de la logique historique et géopolitique".
L'Afrique, a-t-il soutenu, "se trouve déjà et suffisamment aux prises avec les dangers qui peuvent émaner de territoires dépourvus de toute gouvernance juste et effective", soulignant que "la dernière chose dont a besoin ce continent est un autre Etat non viable".
M. Pham a, dans ce cadre, épinglé le caractère "totalitaire" de l'idéologie et du système mis en place par le polisario dans les camps de Tindouf depuis plus de trois décennies, où, a-t-il dit, "le déni de la liberté d'expression et de mouvement sont érigés en système de gouvernance".


MAP

numidia-4-ever
15/07/2010, 14h59
le premier vice-président du comité national pour la politique étrangère américaine, M. Peter Pham.

combien y vous a couter celui la ?

le pire c'est que ce n'est même un organe de l'état américain ! :lol: en gros un cout d'épée dans l'eau :lol: qui va couter la peau des fesse au contribuable marocain ;)

MOUMS
15/07/2010, 15h32
numidia-4-ever

combien y vous a couter celui la ?

le pire c'est que ce n'est même un organe de l'état américain ! :lol: en gros un cout d'épée dans l'eau :lol: qui va couter la peau des fesse au contribuable marocain ;)

C'est pas tres intelligent, de mettre les finances sur la table! car comme vous le repetez a longueur de journée nous sommes un pays pauvre! si c'est juste les bakchich, bah ca fait longtemps que vous auriez gagné avec vos milliards! sans parler du fait que votre experience dans la grande corruption est bien plus importante que la notre! si il y a des corruptibles c'est bien vos copins Zuma et les nigerians, pays le plus corrompu au monde!

numidia-4-ever
15/07/2010, 16h07
C'est pas tres intelligent, de mettre les finances sur la table! car comme vous le repetez a longueur de journée nous sommes un pays pauvre!

a pourquoi ?! tu croyais que le palais étais un club pour intellectuel ? :lol: c'est comme voir le visage de ton roi sur la lune c'est une hallucination ! :lol:


si c'est juste les bakchich, bah ca fait longtemps que vous auriez gagné avec vos milliards!

mais nous on achète personne ! sinon sarko tu l'aurais vue danser a rabat avec un drapeau de la RASD !

si il y a des corruptibles c'est bien vos copins Zuma et les nigerians, pays le plus corrompu au monde!

classement Transparency International de l'af sud : 43/179

classement Transparency International du maroc : 72/179

alors c'est qui de zuma ou grogro 6 le commandeur des croyants qui est le plus corrompu

riati
15/07/2010, 16h26
classement Transparency International de l'af sud : 43/179

classement Transparency International du maroc : 72/179

Il ne faut surtout pas oublier le classement de l'Algérie dans cette même catégorie 111/179

MOUMS
15/07/2010, 16h27
Ahh mais si tu lis je ne parlais pas de l'AS mais bien de ZUMA, relis ce que j'ai ecrit!!!

sinon l'algerie et le nigeria? je sais que tu ne postera pas leur classement, mais c'est de bonne guerre, on c'est compri ;)

MOUMS
15/07/2010, 16h28
Riati c'est pas gentil! on s'etait compris! ;)

numidia-4-ever
15/07/2010, 16h28
Il ne faut surtout pas oublier le classement de l'Algérie dans cette même catégorie 111/179

on la pas oublier et on l'assume contrairement a vous qui pointez du doigts les autre

MOUMS
15/07/2010, 16h33
numidia-4-ever

on la pas oublier et on l'assume contrairement a vous qui pointez du doigts les autre


Non mais lol! la mauvaise foi! c'est toi qui poste le classement du maroc et de l'afsud(tu pointe du doit) et qui ne poste pas celui de l'algerie(tu n'assume pas)! et c'est toi qui assume et nous qui pointons du doit? hum... mouai...

numidia-4-ever
15/07/2010, 16h34
Ahh mais si tu lis je ne parlais pas de l'AS mais bien de ZUMA, relis ce que j'ai ecrit!!!

sinon l'algerie et le nigeria? je sais que tu ne postera pas leur classement, mais c'est de bonne guerre, on c'est compri

:lol: bon explique moi comment tu va me prouver que zuma est corrompu ?

classement de l'Algérie 99/179 derriere des pays sous-develloper comme le Sénégal ou l'Albanie ou Saint-Vincent-et-les Grenadines


classement du nigeria 147/179

MOUMS
15/07/2010, 16h38
numidia-4-ever

bon explique moi comment tu va me prouver que zuma est corrompu ?

Comme ca ::mrgreen:

Zuma accusé de corruption


À peine élu président du parti au pouvoir (ANC), Jacob Zuma, grand rival du chef de l'État, Thabo Mbeki, risque d'être inculpé de corruption. Une période d'incertitude politique s'ouvre.


C'est une révolution de palais que vient de connaître l'Afrique du Sud. En élisant à leur tête l'ancien vice-président Jacob Zuma, les quatre mille délégués du parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC), réunis du 16 au 20 décembre à Polokwane, au nord de Johannesburg, ont désavoué Thabo Mbeki, le chef de l'État, ainsi que la plupart de ses collaborateurs. Mais à peine élu, Jacob Zuma est menacé d'inculpation pour corruption. Le mouvement de révolte interne du parti, qui dirige l'Afrique du Sud depuis la fin de l'apartheid il y a treize ans, pourrait ainsi conduire le pays vers une grave crise politique, à l'approche des élections générales de 2009.
Jacob Zuma n'avait pas encore prononcé son discours d'investiture hier que le procureur général d'Afrique du Sud annonçait au micro d'une radio privée qu'il disposait d'assez d'éléments pour l'inculper de corruption. «L'enquête est terminée. Nous peaufinons en ce moment les derniers détails», a affirmé Mokotedi Mpshe. Interrogé sur l'éventualité d'une inculpation rapide, il a répondu par l'affirmative : «Oui, c'est mon impression.»

Limogé par Mbeki en 2005

Jacob Zuma est soupçonné d'avoir empoché 500 000 rands (environs 50 000 euros) en pots-de-vin de la part de la filiale sud-africaine du groupe français Thales, lors de ventes d'armes remontant aux années 1990. Shabir Shaik, conseiller personnel de Jacob Zuma, purge en ce moment une peine de quinze ans de prison pour corruption. C'est pour cette affaire que Zuma avait été limogé de la vice-présidence par le chef de l'État, Thabo Mbeki, en 2005.
L'accusation n'est pas nouvelle mais elle ressort à un moment crucial de la vie politique sud-africaine. La conférence de Polokwane a divisé le parti au pouvoir. En prenant le très populiste Jacob Zuma comme chef de file, les anti-mbekistes ont décapité toute la direction du parti. Vice-présidence, secrétariat général ou trésorerie reviennent à des hommes de Zuma. Même coup de balai parmi les 80 membres du comité national exécutif. Ministres, députés ou hommes d'affaires, nombre de personnalités de premier plan ont été publiquement désavouées par la base de leur propre parti.
Dans ces conditions, on voit mal comment éviter la crise entre les membres de l'ANC au gouvernement et ceux de Luthuli House, le siège officiel du parti. D'autant que cette révolte de la base n'est pas forcément très spontanée. «Cela fait trois ou quatre ans que l'autre faction finance une campagne de propagande pour prendre le pouvoir grâce aux réseaux du Parti communiste et de la toute-puissante centrale syndicale Cosatu. Vous imaginez, avec un arsenal de guerre de cette taille, Thabo Mbeki ne pouvait pas tenir…» confie Langa Zita, député ANC de la province de Gauteng.

Un tribun zoulou polygame

Celui que l'on présente comme un tribun, capable d'écouter et d'unifier les Sud-Africains, a du pain sur la planche. L'histoire dira si ses qualités de stratège il était le chef des services secrets de la branche armée de l'ANC en exil suffiront à recoller les morceaux d'un parti au bord de l'éclatement.
Dans un premier effort de réconciliation, Jacob Zuma a rendu hier hommage à son rival Thabo Mbeki, qu'il considère comme «un camarade, ami et frère». «Se battre pour la même position ne fait pas de nous des ennemis. La conférence est derrière nous et nous continuons à travailler ensemble,» a-t-il dit dans son discours de clôture du congrès. «Il nous faut guérir nos blessures», a-t-il ajouté en assurant que retrouver l'unité du parti était désormais crucial. Mbeki, lui, a fait savoir qu'il n'avait aucune intention de se retirer.
Reste que pour Jacob Zuma, la route vers l'élection présidentielle de 2009 est encore longue. Ce chef nationaliste zoulou, polygame (quatre femmes «officielles» et 18 enfants), aux nombreux démêlés avec la justice (jugé et acquitté pour viol en mai 2006), va devoir redorer son image pour devenir un présidentiable honorable. Ce Zoulou sans diplôme universitaire, qui obtient la présidence d'un parti longtemps dominé par les intellectuels Xhosa, n'est pas dans la ligne traditionnelle des chefs de l'ANC.

Le Figaro

il y en a des centaines d'articles comme ca...

numidia-4-ever
15/07/2010, 16h38
Non mais lol! la mauvaise foi! c'est toi qui poste le classement du maroc et de l'afsud(tu pointe du doit) et qui ne poste pas celui de l'algerie(tu n'assume pas)! et c'est toi qui assume et nous qui pointons du doit? hum... mouai...

si t'avez suivi ! t'aurais su que ton compatriote riati a qualifiée l'af sud et le nigeria de pays les plus corrompu du monde pour le discréditer j'ai publier le classement du maroc par rapport a celui de l'af sud pour lui montré que le maroc est plus corrompu que l'af sud ;)

riati
15/07/2010, 16h38
on la pas oublier et on l'assume contrairement a vous qui pointez du doigts les autre

Pas du tout, dans l'ordre, je pointe souvent du doigt:
1/ Maroc
2/ Israel
3/ Algérie

numidia-4-ever
15/07/2010, 16h41
ok ! moums ta raison ! zuma le polygame est bien corrompu

MOUMS
15/07/2010, 16h42
numidia-4-ever

si t'avez suivi ! t'aurais su que ton compatriote riati a qualifiée l'af sud et le nigeria de pays les plus corrompu du monde pour le discréditer j'ai publier le classement du maroc par rapport a celui de l'af sud pour lui montré que le maroc est plus corrompu que l'af sud ;)

Donc passons c'est pas grave disons juste que les supporters du polizbel sont "en moyenne" plus corrompus que le maroc et ses alliés...
dans ce cas comment peut tu dire que c'est le maroc le corrupteur dans cette affaire?

MOUMS
15/07/2010, 16h43
ok ! moums ta raison ! zuma le polygame est bien corrompu

oui oui, je sais!

Cookies