PDA

Voir la version complète : Le chef d'Al-Shabab menace d'autres attentats en Ouganda


nassim
15/07/2010, 23h51
Le chef des islamistes somaliens qui ont revendiqué les attentats ayant fait 76 morts en Ouganfa a menacé d'y perpétrer d'autres attentats dans un nouveau message audio diffusé jeudi.

Le chef d'Al-Shabab, le cheikh Mouktar Abou Zoubayr a remercié les auteurs du double attentat de dimanche à Kampala, première action d'Al-Shabab hors des frontières somaliennes.

"Je dis au président ougandais que ce qui s'est passé à Kampala n'était que le début. Nous continuerons à venger ce que vos soldats ont fait à notre peuple sans aucun remords. Vos chars ont détruit ce qui restait de nos bâtiments à Mogadiscio et nous nous vengerons de cela aussi", a déclaré Abou Zoubayr sur les ondes de la radio de Mogadiscio.

Les deux explosions ont ravagé un restaurant et un club de rugby, où la foule était rassemblée pour regarder la finale de la Coupe du Monde de football.

Al-Shabab a expliqué avoir voulu venger le déploiement de soldats ougandais à Mogadiscio au sein de la force de maintien de la paix de l'Union africaine, l'AMISOM.

L'AMISOM "a perpétré un affreux massacre à Mogadiscio, pire que ceux commis auparavant par les Ethiopiens et les Américains", a ajouté le chef de la milice islamiste, considérée comme proche d'Al-Qaïda, et qui cherche à renverser le fragile gouvernement somalien.

Au cours d'une conférence de presse, le président ougandais Yoweri Museveni s'est pour sa part engagé à envoyer 2.000 hommes de plus en Somalie, si l'IGAD, le bloc régional d'Afrique de l'Est, en est d'accord, et réclamé l'envoi de jusqu'à 20.000 hommes "dès que possible" en Somalie. L'UA y compte aujourd'hui 5.000 hommes, Ougandais et Burundais.

Il a aussi exhorté ses compatriotes à ne pas s'en prendre à la communauté somalienne de Kampala, alors que des informations font état d'une tension croissante entre Ougandais et Somaliens.

source : AP

Cookies