PDA

Voir la version complète : Imams irrespectueux de l'hymne national: l'embarras de Ghlamallah


aurassien
21/07/2010, 00h55
Imams irrespectueux de l'hymne national: L'embarras de Ghlamallah
par M. Saâdoune
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gif Depuis l'affaire des imams qui ont refusé de se lever au moment où l'hymne était entonné, au motif qu'il serait une «bidâa», le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, M. Bouabdallah Ghlamallah, multiplie les rappels à l'évidence.

S'adressant à des imams et à des morchidates nouvellement diplômés, le ministre a souligné que l'imam doit allier «amour de l'Islam et amour de la patrie», «être conscient de la place qu'il occupe dans la société» et être par conséquent «proche de la culture de sa société».

Selon lui, l'imam doit œuvrer à la préservation de la cohésion de la société et il lui incombe «d'unifier les rangs, de propager les valeurs d'amour, de ne pas imposer aux fidèles des modèles étrangers mais d'œuvrer à consolider leur culture propre». Toujours sur le même registre, M Ghlamallah a souligné que l'imam «n'est certes pas un historien, mais il doit se référer, de temps à autre et lors de la célébration des dates nationales, aux événements nationaux et aux personnalités ayant marqué l'histoire du pays».

A l'évidence, le ministre des Affaires religieuses a des difficultés pour situer exactement les raisons qui ont poussé des imams à refuser de se lever au moment où l'hymne national était entonné. D'après les récits de presse, ces imams ont été eux-mêmes surpris par l'ampleur des réactions face à leur attitude qui leur semblait «normale». Ces imams sont en effet les produits de l'enseignement qu'ils reçoivent et des affiliations qui, à l'ère des satellites et de l'internet, ne sont plus nationales. Une sorte d'homo-islamicus, sans attache nationale, se façonne par les chaînes satellitaires et l'internet. Ces courants, qui se veulent apolitiques, professent une vision du monde et de l'islam des plus rétrogrades.

Certains croient toujours que la terre est plate

M. Glamallah semble avoir découvert - ce qui est quelque peu étonnant - qu'il existe un salafisme prétendument scientifique en Algérie qui, dans le meilleur des cas, considère les symboles nationaux comme des vétilles. Sous un «apolitisme» apparent, ce courant - lié à l'Algéro-Saoudien Aboubakr Al-Djazaïri - ne cache pas une attitude rétrograde aussi bien vis-à-vis des symboles nationaux que par exemple devant les femmes ou certaines fêtes traditionnelles comme le Mouloud ou la fête du septième jour de la naissance d'un bébé. Sans compter des exigences très rigoureuses en matière d'accoutrement. Les familles affligées d'un «salafiste scientifique» souffrent depuis longtemps de ce zèle religieux présumé apolitique. Elles souffrent de ces imams qui, pour reprendre la formule du ministre, imposent «aux fidèles des modèles étrangers» au lieu «d'œuvrer à consolider leur culture propre».

A juste titre, les autres courants islamistes, les frères musulmans du MSP, de type frériste, considèrent que les autorités ont joué avec le feu en s'appuyant sur ce courant en raison de son «apolitisme». Se lever au moment où l'hymne national est entonné est «un rappel du million et demi de martyrs et de tous les martyrs tombés au champ d'honneur pour ce pays depuis 1830" et non «une bidâa». Encore une évidence.

L'inculture de ces imams, incarnation frustre de cet «homo-islamicus» sans patrie, ne leur permet pas de saisir que l'Algérie est le pays des martyrs et que les honorer est un devoir élémentaire d'Algérien.

Le ministre, qui évoque une mentalité «rétrograde», a souligné que «nous n'avons pas présenté ces imams devant le conseil de discipline ni devant la justice (...), notre souci étant d'éduquer, non de punir», a-t-il déclaré. Noble souci à tout point de vue. Il faut en effet enseigner la science moderne à des imams dont certains continuent à croire, comme un ancien dignitaire saoudien, que la terre est plate.

FreeMan
21/07/2010, 09h53
J'ai comme l'impression que les choses commencent à rentrer dans l'ordre

Bourguignon89
21/07/2010, 10h09
Ceux qui pensent que l'Islam doit rester un sujet national sont ceux qui sont incompetents, pensant que la religion va les aider à faire la loi, à inculquer aux gens les bonnes moeurs, .. De plus un vrai "croyant" devrait savoir qu'il n'y a personne d'autre au dessus de lui que Dieu , je sais pas comment ils font pour tolérer un mec qui ne respecte meme pas leur religion et qui se permet de leur dire ce qu'ils doivent faire. Etre nationaliste et croyant c'est cultiver le paradoxe. Bref, c'était juste pour décrire l'hypocrisie à l'algerienne ..

Medracen
22/07/2010, 02h13
J'ai comme l'impression que les choses commencent à rentrer dans l'ordre.

Tu n'es pas le seul. ;)

mkh
22/07/2010, 21h14
Comment des journalistes ignares, stupides et sans la moindre déontologie, comme le sont ces idiots peuvent-ils donner des leçons en quelque domaine que ce soit?

Entre l'hypocrite qui sert de ministre du culte et ces handicapés du bulbe encéphale qui prétendent être journalistes je ne vois aucune lueur d'espoir!

L'idiot de service qui sert de ministre du culte sait très bien que jurer par autre que dieu est interdit en Islam, c'est ce qui fait de lui un hypocrite. Vous me direz il n'en est pas à son premier fait d'arme.

Le fait même de voir cette meute de journalistes apatrides approuver ses décisions devraient vous en convaincre.

La seule chose qui est plate dans cette histoire est leur intelligence, oui totalement plate à remuer des rumeurs, et des on-dit.

Ô vous, les journalistes algériens, j'espère que vous me lisez, sachez que vous êtes nullissimes et que vous n'arrivez pas à la cheville de ceux que vous imitez comme des singes!

Tchektchouka
22/07/2010, 22h47
Entre nationalisme et religiosité, nos démagogues ne savent plus sur quel pied danser

Bien fait pour leurs gueules.

aurassien
23/07/2010, 09h29
CITATION
L'idiot de service qui sert de ministre du culte sait très bien que jurer par autre que dieu est interdit en Islam, c'est ce qui fait de lui un hypocrite. Vous me direz il n'en est pas à son premier fait d'arme.

Du calme l'ami , DIEU a juré par autre chose que lui meme , tu n'a qu'a lire le saint Coran SOURAT ELQUIYAMA

et puis les insultes ca ne sert a rien
il serait interressant que tout les courants islamiques donnent leur avis et pas que le courant salafiste

Mohamed_Rédha
23/07/2010, 18h27
Salam,

Ces imams sont en effet les produits de l'enseignement qu'ils reçoivent et des affiliations qui, à l'ère des satellites et de l'internet, ne sont plus nationales. Une sorte d'homo-islamicus, sans attache nationale, se façonne par les chaînes satellitaires et l'internet. Ces courants, qui se veulent apolitiques, professent une vision du monde et de l'islam des plus rétrogrades. D'accord avec mkh, c'est du journalisme rétrograde.. Le monsieur a construit dans sa tête une conspiration des homo-islamicus avec les chaînes satellites et l'internet contre la nation.. Donc pour contrer ce complot et pour renforcer les valeurs nationales, ghoulam va s'inspirer de benbouzid et obliger les imams à chanter qassaman sur le manbar, avant chaque prière du vendredi..

Bachi
23/07/2010, 18h31
C'est l'histoire de l'Algérie: nationaleux vs islameux !...

Il paraît que ce couple s'execrait même durant la guerre de libération.

Mohamed_Rédha
23/07/2010, 18h37
C'est l'histoire de l'Algérie: nationaleux vs islameux !... Oui.. car cette relation n'est pas commutative.

aurassien
24/07/2010, 14h28
CITATION

D'accord avec mkh, c'est du journalisme rétrograde.. Le monsieur a construit dans sa tête une conspiration des homo-islamicus avec les chaînes satellites et l'internet contre la nation.. Donc pour contrer ce complot et pour renforcer les valeurs nationales, ghoulam va s'inspirer de benbouzid et obliger les imams à chanter qassaman sur le manbar, avant chaque prière du vendredi..

le problème est que aussi bien l'algerie que d'autre nation sont confrontées à la dislocation , et la défense de l'etat nation devient un mot d'ordre primmordial y compris par les internationnaliste( communiste, trotskystes etc....) l'hymne national , le drapeau en font parti.
je trouve que les salafiste au mieux sont sont en retard d'une guerre et au pire font le jeux des forces centrifuges qui veulent disloguer le pays et donc le jeux des américains

Mohamed_Rédha
24/07/2010, 15h49
je trouve que les salafiste au mieux sont sont en retard d'une guerre et au pire font le jeux des forces centrifuges qui veulent disloguer le pays et donc le jeux des américains
Non, au contraire.. comme je l'ai dit à Bachi, la relation n'est pas commutative, un musulman se doit d'être nationaliste.. (حب الوطن من الإيمان), mais un nationaliste n'est pas forcément musulman..
La notion de la Oumma est profondément inscrite dans les convictions d'un musulman.. Tu ne trouveras pas dans un pays musulman où une ethnie minoritaire mais musulmane voudrait faire sécession.
Les kurdes ? on ne peut pas dire que le PKK soit un parti islamiste.. idem pour le Polisario ou même notre MAK.. mais ceci est un autre sujet.

l'hymne national , le drapeau en font parti.
Ce ne sont que des détails.. et il se trouve notre hymne comporte un blasphème..

aurassien
24/07/2010, 15h58
CITATION

Ce ne sont que des détails.. et il se trouve notre hymne comporte un blasphème..


LEQUEL?

Mohamed_Rédha
24/07/2010, 16h13
Il est dans le poème de Moufdi Zakaria.. un musulman ne doit jurer que sur Allah..
On en a discuté ici :
http://www.algerie-dz.com/forums/showthread.php?t=173721

aurassien
24/07/2010, 17h41
citation
Une traduction : "Quiconque veut jurer doit le faire au nom d'Allah, sinon qu'il se taise" Rapporté par Boukhari et Muslim.

si je compend bien tout ca vient de ce HADITH
meme si on prend le sens litérale de ce hadith et faire abstraction des conditions dans lesquelles il a été dit,il faut qu'on me prouve qu'on commet un blasphème si on l'applique pas a la lettre

Mohamed_Rédha
24/07/2010, 18h49
si je compend bien tout ca vient de ce HADITH
Oui. et il en a d'autres.

meme si on prend le sens litérale de ce hadith et faire abstraction des conditions dans lesquelles il a été dit,il faut qu'on me prouve qu'on commet un blasphème si on l'applique pas a la lettre
Il n'y a pas d'esprits cachés derrières les lettres.. le texte est clair. Voici un autre hadith :

حدثنا محمد بن العلاء حدثنا ابن إدريس قال: سمعت الحسن بن عبيد الله عن سعد بن عبيدة قال: سمع ابن عمر رجلاً يحلف و الكعبة فقال له ابن عمر: إني سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : "من حلف بغير الله فقد أشرك". رواه أبو داود في سننه.

Une traduction : Quiconque jure par autre qu’Allah a commis un acte de polythéisme. Rapporté par Ahmed.

Et l'association est un blasphème..

Cookies