PDA

Voir la version complète : Bouteflika réitère son soutien au droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodéterm


Maghreb-United
22/07/2010, 18h27
L’Algérie réitère son soutien au droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination


Chahid El Hafed, 22/07/2010 (SPS) Le président de la République algérienne démocratique et populaire, M. Abdelaziz Bouteflika a réitéré le soutien indéfectible de son pays au droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, dans un message en réponse à une lettre du président de la République, M. Mohamed Abdelaziz, qu’il lui a adressé à l’occasion du 48ème anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse.

"Au nom du peuple algérien, je ne peux que vous exprimer nos plus chaleureuses salutations et gratitude, saluant les liens fraternels qui unissent nos deux peuples frères", a écrit le président algérien dans sa lettre au président de la République, dont une copie est parvenue à SPS.

M. Abdelaziz Bouteflika a exprimé la détermination de l’Algérie à "continuer à soutenir le peuple sahraoui jusqu’au recouvrement de ses droits légitimes du à l'autodétermination et l'indépendance", a conclut la lettre. (SPS)

Avucic
25/07/2010, 00h14
M. Abdelaziz Bouteflika a exprimé la détermination de l’Algérie à "continuer à soutenir le peuple sahraoui jusqu’au recouvrement de ses droits légitimes du à l'autodétermination et l'indépendance", a conclut la lettre. (SPS)
Tout ce que je peux dire: Dommage que Bouteflika n'est pas déterminé à accorder aux citoyens de son peuple CES DROITS LÉGITIMES qu'il soutient pour les autres.

Charité doit commencer chez soi: Il est temps que les algériens se débarassent de cette tare qui est de s'occuper de ce qui se passe chez le voisin alors que rien ne va dans sa propre cabane.

DZone
25/07/2010, 10h37
Dommage que Bouteflika n'est pas déterminé à accorder aux citoyens de son peuple CES DROITS LÉGITIMES qu'il soutient pour les autres.
De quels droits légitimes , tu parles ? Si tu te sens occupé comme les Sahrawis , demande d'abord l'indépendance !
Je comprends qu'on puisse etre opposant à Boutef , il y a de quoi mais il faut rester juste et honnete et ne pas tout mélanger car appeler à l'application du droit international au Sahara occidental , n'est pas une tare ; il s'agit de la meme solidarité dont a bénéficiée le peuple algérien contre le colonialisme français !

FRIMIJA
25/07/2010, 12h42
Le plus urgent est que le peuple marocain se débarrasse de l'incompétent et funambule M6.
Omar
.........................

En quoi est ce si urgent pour toi surtout que tu es satisfait de tes dirigeants ?

mansali06
25/07/2010, 14h28
S'il garde une aura, il la doit à ses coups d'éclat diplomatiques. En 1974, alors président de l'Assemblée générale des Nations unies, il accueille Yasser Arafat, dirigeant de l'OLP, avec les honneurs dus à un chef d'Etat. Mieux: il expulse les représentants de l'Afrique du Sud alors sous le régime de l'apartheid. Washington et ses alliés enragent.


Et...

installe la chine à l'ONU



Chine/Algérie: entretien Li Peng -- Abdelaziz Bouteflika

Le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement ) de Chine, M. Li Peng s'est entretenu mercredi, au Palais du peuple à Alger, avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

Dans une atmosphère cordiale, les deux hommes ont échangé des vues sur les relations sino-algériennes, ainsi que sur la lutte contre le terrorisme et d'autres questions d'intérêt commun, et sont parvenus à une large identité de vues.

M. Li Peng a d'abord transmis au président Bouteflika les salutations cordiales de la part du président chinois Jiang Zemin et des autres dirigeants chinois.

Il a qualifié à cette occasion les relations sino-algériennes de "relations amicales ayant résisté à toutes les épreuves".

"Depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques, a-t-il ajouté, la Chine et l'Algérie ont développé leur coopération dans tous les domaines, et se sont toujours soutenues dans les affaires internationales".

"Nous n'oublierons jamais l'importante contribution apportée par le gouvernement algérien et le président Bouteflika lui-même, ami de longue date du peuple chinois, pour le rétablissement de la Chine dans son siège légitime de l'ONU, ainsi que le soutien ferme et constant à la Chine apporté par l'Algérie sur les importantes questions, telles que les questions des droits de l'homme et de Taiwan", a souligné M. Li Peng.

Evoquant le problème du terrorisme, M. Li Peng a affirmé que la Chine condamne toutes formes de terrorisme, et qu'elle appelle à un renforcement de la coopération internationale et ainsi qu'à celui du rôle des Nations Unies et de son Conseil de Sécurité dans la lutte anti-terroriste.

La Chine, a-t-il dit, s'oppose à ce que l'on relie la lutte anti-terroriste à une telle religion ou à une telle nation. La Chine estime que pour mener des actions militaires contre le terrorisme, il faut avoir des preuves convaincantes et des objectifs précis, tout en évitant de toucher les innocents.

La Chine est prête à coordonner sa position sur cette question avec les pays arabes, y compris l'Algérie, pour défendre en commun les intérêts des pays en voie de développement et pour sauvegarder la paix mondiale.

De son coté, le président Bouteflika, après avoir évoqué l'amitié traditionnelle entre la Chine et l'Algérie, a rappelé sa dernière visite d'Etat en Chine, en octobre 2000. Il a dit avoir constaté d'énormes progrès obtenus par la Chine dans son développement économique en l'espace de plus de 20 ans.

"L'Algérie accorde une grande importance aux expériences acquises par la Chine dans son développement économique, et désire renforcer sa coopération avec la Chine dans tous les domaines", a- t-il souligné.

Le président algérien a demandé à M. Li Peng de transmettre ses salutations cordiales au président Jiang Zemin et aux autres dirigeants chinois.

Le président Bouteflika a réaffirmé à cette occasion la position de l'Algérie dans la lutte contre le terrorisme. " L'Algérie est pour l'intensification de la coopération internationale dans la lutte anti-terroriste, et il est aussi important d'éliminer complètement les sources de l'apparition du terrorisme", a-t-il souligné.

M. Li Peng est arrivé mercredi après-midi à Alger pour effectuer une visite officielle et amicale de trois jours en Algérie.

L'Algérie est la première étape de la tournée de M. Li Peng dans 5 pays d'Afrique du Nord et d'Amérique latine. Après l'Algérie, il se rendra à Cuba, en Argentine, à l'Uruguay et en Tunisie.

http://french.peopledaily.com.cn/200111/01/fra20011101_50225.html

Cookies